AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Jurassic World Renaissance a ouvert ses portes le 28/09/2016
et nous sommes heureux de vous accueillir sur ce forum!
Plein de personnages en libre service vous
attendent afin de commencer cette belle aventure,
n'hésitez pas à aller les voir.

Vous avez envie de poster une petite annonce dans cette barre
de recherche pour vous donner plus de chances de
trouver votre bonheur?
N'hésitez pas à le demander!
Pour en savoir plus c'est ici:
PETITES ANNONCES

LES PREDEFINIS DE JWR
Vous aimez avoir des liens importants dès votre arrivée
et vous souhaitez que votre personnage puisse accomplir de
grandes choses sur JWR? Pourquoi ne pas opter pour un de nos prédéfinis?
Ils sont cools, et vous apporteront une aisance en jeu à ne pas négliger!
Pour les voir de plus près:
Liste des prédéfinis


 ::  :: AREA 5 - LES HOTELS :: Le loch Ness :: Les chambres Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bonsoir c'est le room service ! Ft Owen Grady (24/05/13)

avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 18/07/2016
✗ Appels a l'aide : 2669
✗ JGolds : 21693

✗ Age du personnage : 32 ans
✗ Localisation : Jurassic World
✗ Métier : Directrice du parc
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 24 Mai - 17:58


   

   
Room Service

   
Claire & Owen

   
Je fis un dernier sourire à Lena qui était entrain d'éteindre les différentes lumières des locaux, et rassembler ses affaires. Il était déjà si tard que ça? Je jetais un coup d'oeil à l'heure sur mon écran d'ordinateur et vis effectivement qu'il était déjà bien plus que l'heure prévue. Tout le monde dans les bureaux était déjà parti, et je devais être trop occupée pour ne pas remarquer leurs salutations habituelles. Mais avec le temps, ils le savaient, ce parc représentaient trop pour moi, et bien souvent, je me plongeais dans mon boulot comme dans une bulle.
Lena vint me dire au revoir, et me fit par la même occasion, comprendre que je devais faire de même et relâcher un peu. Mais c'était plus fort que moi, j'étais comme ça, et j'avais du mal à en découdre. Mais j'y travaillais, beaucoup. Un nouveau coup d'oeil à l'heure, presque vingt heures. Qu'allait penser Owen de mon retard? Non pas qu'on se donne d'heure pour rentrer, mais c'était quand même bien de pouvoir avoir du temps le soir à passer avec sa moitié, au lieu de quelques heures parce qu'on rentrait super tard. Je souris toute seule, imaginant déjà passer ma soirée avec lui, et finalement, je cliquais sur le panneau de démarrage pour éteindre mon ordinateur. Je rassemblais mes affaires dans ma petite veste que j'enfilai, parce qu'il avait beau faire presque trente degrés la journée sur cette ile, le soir il ne faisait pas non plus super chaud. Et puis ça évitait aux moustiques de passer des heures à me piquer. Après un dernier coup d'oeil pour vérifier que je n'oubliais rien, je rassemblais mes dossiers en une pile parfaite sur le côté de mon bureau, et éteignis la petite lampe, plongeant ainsi la pièce entièrement dans le noir. Le couloir encore éclairé me permettait de ne pas tomber, et tout en faisant un dernier tour de contrôle, je me dirigeai vers la sortie. Je croisais Max, le maître chien qui était de garde cette nuit là, et lui fit un signe de salutation. Il me salua à son tour et continua son chemin. Je fermais le bâtiment à clé, étant donné que j'étais toujours la dernière à en sortir, et sans attendre, je me précipitai vers ma Jeep. J'étais plutôt pressée de rentrer, et c'était pas de moi de vouloir quitter le travail comme çà. Mais depuis que les choses s'étaient arrangées avec Owen, la peur que j'avais eu de le perdre, j'étais prête à faire plus d'efforts.

J'arrivai rapidement à l’hôtel, et après avoir salué presque tout le monde, merci la hiérarchie je vous le dis, je grimpai dans l’ascenseur jusqu'à mon étage. Mes pas me guidèrent jusqu'à ma chambre où, après avoir passé ma carte magnétique devant le boité à l'entrée, je pénétrai sans attendre. La pièce était noire, et il y avait plusieurs raisons possibles à cela. Etait-il sorti voyant que je tardai? N'était-il pas encore rentré du boulot? Dormait-il déjà? J'avançais jusque dans le salon, allumais les lumières et commença à quitter mes vêtements, histoire de prendre une bonne douche.



(c) DΛNDELION


Couleur Claire: #cc6666

_________________

Welcome in my complicated life
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 06/05/2018
✗ Appels a l'aide : 38
✗ JGolds : 3055

✗ Age du personnage : 32
✗ Métier : Responsable Animalier
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 26 Mai - 0:26
ROOM SERVICE
Claire
Journée chargée, journée épuisante voir harassante et pourtant, je n'ai pas envie de rentrer et de me la couler douce. Ce soir j'ai envie de surprendre la belle qui partage ma vie, j'ai envie de lui faire plaisir et surtout de lui faire décrocher du travail. Je sais qu'elle donne tout ce qu'elle peut pour que le parc ouvre dans les temps mais je n'ai pas envie qu'on recommence à se disputer pour ce détail. Elle aime son boulot, je ne peux pas lui retirer mais à une certaine période, j'aurais aimé qu'elle m'aime autant que lui... Aujourd'hui c'est différent, je crois qu'on a eu peur tout les deux de se perdre et ça nous a secoué bien comme il faut. Maintenant, à nous de tout faire pour que ça ne se reproduise pas.

C'est donc plein de bonnes intentions et d'envies de lui faire plaisir que ce matin, j'ai élaboré un petit quelque chose pour être sûr qu'elle quitte son bureau à une heure tout à fait convenable. Avec l'aide d'une de ses collègues, Lena, j'ai fais en sorte que cette dernière lui prenne la tête pour qu'elle finisse par abandonner le travail et rentrer à la chambre. La jeune femme avait été surprise par mon initiative mais elle avait fini par trouver ça romantique et m'avait assuré qu'elle ferait ce qu'il faut pour que Claire rentre à l'heure prévue. J'ai passé le reste de la journée à tout organiser, que tout soit carré et parfait. Elle a le droit à ce genre de petites attentions et c'est de mon devoir de lui montrer qu'elle est importante pour moi.

Une fois la journée terminée, je n'ai pas traîné plus que de raison. Ce soir, pas de soirée au bar entres collègues, ce soir je file directement à la chambre pour ne pas être pris de cours et être prêt si jamais elle décide de quitter son travail plus tôt... chose qui bien entendu me semble totalement inimaginable mais je suis du genre prévenant. Je grimpe sur ma moto et je file direction l'hôtel. Comme le parc est encore vide, on est pas obligé de faire des détours et de passer par des chemins de traverses donc j'arrive rapidement à destination. Après une rapide salut au concierge et à la femme de l'accueil, je grimpe dans l'ascenseur et j'appuie sur le numéro qui correspond à notre étage. Le pas pressé, à deux doigts de me taper un sprint dans le couloir, je rejoins rapidement la porte de la chambre. Hop hop hop, pas de temps à perdre. Une fois dans la pièce je dépose mes affaires dans le placard de l'entrée. Elle ne va jamais déposer les siennes dés qu'elle arrive, elle le fait toujours après avoir pris sa douche. Elle est persuadée que je ne prête pas attention aux petits détails mais elle se trompe... je connais ses petites manies et même si quelques fois elle est chiante, elles font partie d'elle et c'est un peu grâce à elles que je l'aime. Sur le chemin de la salle de bain, je quitte mes affaires. Je les laisse en vrac dans la chambre, histoire de la faire rager un petit peu et je me glisse sous l'eau chaude. Rien ne vaut une bonne douche après avoir passé la journée à courir et à mettre la main dans des bouses de dinos qui font la taille de nos vaches. Une fois propre et sec, j'attrape des affaires propres. Un jean et une chemise, celle qu'elle aime bien. Après avoir vérifier quelques petits détails de ma préparation, j'éteins la lumière de la chambre et je quitte la pièce. Rapide coup d'oeil à ma montre, j'ai encore une petite demie heure pour finir ce que j'ai à faire.

En deux minutes, je contacte le room service qui, au courant de mes petites affaires, se tient prêt pour apporter ce que j'ai commandé. Ouais alors non, je ne cuisine pas, sauf les pâtes et franchement, on va éviter mes pâtes bolognaise pour ce soir... J'ai toujours tendance à en mettre partout en plus donc... J'éteins les lumières et je vais me planquer de le placard de l'entrée. Si tout va bien, si elle a bien quitté le travail à l'heure convenue avec Lena, elle ne devrait pas tarder.

Caché dans le noir, dans mon placard, je me frotte les mains, fier de ma petite organisation et persuadé que ma petite surprise va lui plaire. Par contre, là, je suis comme un con à attendre qu'elle arrive et le cul posé sur une de nos valises, j'espère vraiment qu'elle ne va pas décider de rester au travail parce que sinon, on risque de me retrouver mort étouffé d'ici quelques heures...

Heureusement, Claire a décidé de rentrer. Comment je le sais ? Parce que j'entend ses talons qui claquent dans le couloir. Oui je sais, elle n'est pas la seule à porter des talons mais je reconnais parfaitement sa façon de marcher... Le pas assuré et rapide... Je me met littéralement en apnée lorsque j'entend la porte d'entrée s'ouvrir et je prie fortement pour qu'elle ne change pas ses habitudes et ne vienne pas ouvrir le placard. Pas envie de passer pour un couillon... Je retiens mon souffle alors qu'elle passe devant la porte... Elle allume la lumière et après quelques secondes d'hésitation, elle se dirige vers la salle de bain. Pour ça, elle doit passer par la chambre... en allumant la lumière, elle verra sur le lit un petit mot posé sur sa robe noire... celle que j'adore et qui lui va si bien. Sur ce mot, elle pourra lire ceci: "Prend une bonne douche et enfile moi... Soirée spéciale ce soir. O." La connaissant, elle va regarder autour d'elle comme si elle allait me trouver et je suis sûr qu'elle va même sourire.

Moi, dans mon placard, je reste à l'écoute et c'est seulement quand je vais entendre l'eau couler que je vais sortir le plus discrètement possible. Une fois dehors, j'appelle le room service pour qu'il me monte les plats. Ils ont 15 minutes top chrono et pas une de plus. Moi pendant ce temps là, j'éteins toutes les lumières et j'attend la livraison. Livraison qui ne met pas longtemps à me parvenir. C'est tout en silence que j'ai tout récupéré et tout posé sur la petite table du salon. Dans le noir, je m'assois sur le canapé et j'attend. J'ai les mains moites et le coeur qui bat à vive allure... je suis trop vieux pour ces conneries moi.

Au bout de 15-20 minutes, elle finit par quitter la salle de bain et 5 minutes plus tard, la chambre. Elle se dirige vers le salon et s'arrête sur le pas de la porte. Elle ne me voit pas, mais moi, j'ai le sourire aux lèvres parce que je suis content de voir qu'elle a joué le jeu et qu'elle porte la robe que je lui ai posé sur le lit. Je me lève du canapé et j'allume une bougie sur la table, qui éclaire les plats et donne une ambiance tamisée à la pièce.

- Le dîner de Madame est servi.

J'affiche un sourire niais sur mon visage. Je suis fier de moi et rien qu'en voyant son visage, je sais qu'elle est contente de cette petite attention.
 
code by FRIMELDA

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 18/07/2016
✗ Appels a l'aide : 2669
✗ JGolds : 21693

✗ Age du personnage : 32 ans
✗ Localisation : Jurassic World
✗ Métier : Directrice du parc
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 3 Juin - 17:49


   

   
Room Service

   
Claire & Owen

   
La sensation de l'eau chaude m'avait fait un bien fou et j'y serai bien restée quelques minutes de plus, mais au fond de moi j'étais un peu trop pressée d'en sortir aussi. Quand arrivée dans la chambre pour récupérer une tenue plus confortable, j'avais pu voir le bazar habituel d'Owen, sa façon de balancer ses vêtements un peu partout juste par ce que selon lui, quand je ralais, j'étais sexy, et un peu agaçante aussi mais ça passait en second. Et quand je lui faisais la réflexion pour qu'il daigne les ranger, il ne faisait que me sourire et m'embrasser. Et évidemment, ça marchait et il le savait. Je me doutais que c'était une fois de plus pour me montrer qu'il pensait à moi. Mais ça m'énervait! Lorsque je m'étais un peu plus avancée, j'avais pu voir ma robe noire étalée sur le lit, avec ce qui semblait être un petit mot dessus. Je savais très bien de quelle robe il s'agissait, même si des robes noires, j'en avais un paquet. Mais Owen en avait une dont il raffolait à chaque fois, et quand je lui demandais quelle tenue il préférait, il répondait toujours qu'aucune ne pouvait égaler cette robe. Le petit mot annonçait une soirée spéciale alors j'avais écouté sans broncher. J'avais essayé de voir si Owen était là, caché quelque part, mais je ne l'avais pas vu et notre chambre était particulièrement calme, ce qui prouvait bien qu'il n'était pas là. Alors j'avais souri, avant de me précipiter comme une gamine dans la salle de bain. Soirée spéciale? Bien! Moi aussi j'allais être spéciale! Je m'étais donc lavée, avait vérifié la totalité de mon corps pour en retirer tout éventuel poil qui voudrait se joindre à la partie mais heureusement, rien à déclarer! Une fois sèche, j'étalais de la crème pour le corps sur mes bras, car ma peau blanche souffrait souvent sur cette île et s'asséchait vite. Heureusement, Owen aimait bien l'odeur, même s'il préférait toujours l'odeur de ma peau. Je me séchais les cheveux que je laissais détachés pour laisser les ondulations naturelles et enfilai la robe. Oui juste la robe. Le décolleté était la raison pour laquelle Owen l'aimait, alors le soutient gorge était interdit avec, et puis, le reste serait une surprise! Je me maquillais légèrement, mais ne mis pas de rouge à lèvre, je ne voulais pas le maquiller lui aussi en l'embrassant. Je mis un peu de parfum, pas trop, et après m'être regardée quelques secondes, vérifiant que tout allait bien, je me dirigeai vers la chambre où j'enfilai ma paire de talons noirs, et je sortis de la pièce. Arrivée au salon, la pièce est plongée dans le noir, mais c'est étrange, j'ai l'impression de ne pas pouvoir faire un pas de plus. Puis j'entend du bruit, et je devine qu'il est là. Je ne le vois pas, mais je sens sa présence. Puis une bougie s'allume devant moi, et je finis par le voir, et tout ce qu'il y a autour. Tout ça n'était pas là quand je suis arrivée, comment a-t-il fait pour ne pas que je m’aperçoive de quoi que ce soit pendant que j'étais à la douche? Je ne peux m'empêcher de sourire face à lui, et à ce qu'il fait.

- Le dîner de Madame est servi.


Je me rapproche doucement de lui, alors qu'il sourit comme un gosse. Et j'adore quand il fait ça. Une fois devant lui, son torse touchant presque ma poitrine, je baisse les yeux et analyse sa tenue. Il a choisi sa robe préférée sur moi, et il a mis la chemise que je préfère sur lui. Une chemise très simple, bleu marine, qui le rend encore plus beau que ce qu'il est déjà. Je souris une fois de plus, et je sais qu'il va en être fier, mais que voulez vous, faut bien flatter l’orgueil masculin parfois. Et puis, j'ai vraiment envie de sourire. Je finis par relever le visage vers lui, et me plonger dans ses yeux. Cette soirée s'annonce très belle en effet, et ça me fait du bien de voir qu'on a eu la même idée, passer du temps tous les deux et seulement tous les deux.

_ Tu as oublié mes fleurs...

Je chuchote, un sourire aux lèvres, et quand je le vois tourner la tête pour vérifier, je ris. J'avais très bien vu les jolies fleurs sur la table. Il a l'air tendu, parce que je sais que de ce côté là, il est assez perfectionniste et je sais qu'il a du passer du temps à tout préparer dans sa tête.

_ Elle est parfaite cette table. Merci !

L'avantage de ces talons, c'est que je suis à la bonne hauteur pour l'embrasser, et je ne tarde d'ailleurs pas à le faire, parce que j'en ai besoin.

(c) DΛNDELION


Couleur Claire: #cc6666

_________________

Welcome in my complicated life
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 06/05/2018
✗ Appels a l'aide : 38
✗ JGolds : 3055

✗ Age du personnage : 32
✗ Métier : Responsable Animalier
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 13 Juin - 22:36
ROOM SERVICE
Claire
Debout dans le salon éclairé juste par la lueur des bougies que j'ai dispersées un peu partout dans la pièce, je souris. Je souris parce que je suis content de la voir, je souris parce que je suis content qu'on ait une soirée rien que pour nous deux... Je souris parce que bon sang je suis raide dingue de cette femme et je ne peux pas m'empêcher de penser que j'ai bien fais de la suivre même si les choses n'ont pas toujours été aussi simples. Je ne suis pas du genre à faire dans le romantisme mais ce soir, j'avais surtout envie de lui faire plaisir à elle et je sais que c'est le genre de chose qu'elle aime. Je croise les bras sur mon torse alors qu'elle arrive toute joyeuse, vêtue de la superbe robe noire que je lui ai posée sur le lit... De mon côté, j'ai enfilé la chemise qu'elle préfère, ben oui, pas de raison que ça marche que dans un sens après tout. Elle ne tarde pas à le remarquer parce que je la vois faire glisser sont regard du bas vers le haut. Je fais mine de bomber le torse, mains posées sur les hanches, posture de super héros. Lorsqu'elle finit par poser son regard dans le mien et ne plus le lâcher, je suis obligé de souffler pour reprendre ma respiration et mon souffle. Elle sourit et croyez moi, c'est tellement plaisant de la voir avec un sourire dessiné sur son visage... Elle a eu beaucoup de travail et tout n'a pas toujours été facile pour elle... Beaucoup de gens pensent que c'est elle la responsable du foirage du premier parc et même si elle ne dit rien à ce sujet, je sais que ça lui pèse énormément.

Je suis sorti de mes pensées par sa petite remarque sur les fleurs. J'hausse les sourcils et je me tourne vers le bouquet de fleurs que j'ai posé sur la petite commode. Elle n'a pas du le voir... enfin c'est ce que je pense jusqu'à ce que je la vois sourire. Pfiou... je commençais à me dire que j'avais oublié les petits détails. Je secoue la tête amusé et je la laisse venir vers moi. Après m'avoir félicité sur la table, elle vient m'embrasser... Je lui rend son baiser et ma main, qui reste sage, glisse le long du décolleté de sa robe dans le dos. Même si le baiser se termine, je fais en sorte de la laisser contre moi.

- Vous me rendez fou Mademoiselle Dearing...

Je chuchote ces quelques mots et je la serre un peu plus contre moi. Mon visage enfoui dans ses cheveux, j'inspire un bon coup pour me shooter à l'odeur de son parfum. Une fois chose faite, je m'écarte doucement d'elle et je tape des mains avant de les frotter. Je m'écarte et d'un geste du bras, je lui désigne le canapé.

- Si tu veux bien te donner la peine...

Je lui souris et je la suis du regard alors qu'elle s'installe sur le canapé. C'est seulement quand elle est bien calée, que je sors la bouteille de champagne du seau afin de lui en servir une coupe. Je lui tend son verre et je me serre avant de m'assoir près d'elle. Je lève mon verre pour trinquer avec la jolie rousse.

- A cette soirée à deux plus que méritée....
 
Je bois une gorgée et je repose ma coupe. Je me frotte les mains juste avant de retirer les cloches des plats que j'ai posés sur la table. Une fois chose faite, je me tourne vers Claire et j'hausse les épaules, tout en passant une main dans mes cheveux.

- Comme je ne savais pas de quoi tu avais envie ce soir, j'ai fais un petit mix de plein de trucs que tu aimes...

Je marque une pause avant de reprendre, en espérant que je n'ai rien oublié.

- C'est ta soirée alors profite.

Je lui fais un clin d'oeil avant de déposer un baiser au creux de son cou. Je me redresse et je me frotte de nouveau les mains.

- A table !
code by FRIMELDA

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jurassic World Renaissance ::  :: AREA 5 - LES HOTELS :: Le loch Ness :: Les chambres-
Sauter vers: