AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Jurassic World Renaissance a ouvert ses portes le 28/09/2016
et nous sommes heureux de vous accueillir sur ce forum!
Plein de personnages en libre service vous
attendent afin de commencer cette belle aventure,
n'hésitez pas à aller les voir.


Vous avez envie de poster une petite annonce dans cette barre
de recherche pour vous donner plus de chances de
trouver votre bonheur?
N'hésitez pas à le demander!
Pour en savoir plus c'est ici:
PETITES ANNONCES


 ::  :: AREA 3 - LES PLAINES Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

On ne sait jamais sur qui on va tomber ► ft. Asling

avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 10/02/2018
✗ Appels a l'aide : 79
✗ JGolds : 14272

✗ Age du personnage : 28 ans
✗ Métier : Gardienne de nuit
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 16 Fév - 17:12


On ne sait jamais sur qui on va tomber
Asling & Cassidy
Allongée sur le lit, un livre dans les mains, Cassidy sursauta quand elle entendit son téléphone émettre de la musique. Elle avait programmé un réveil pour ne pas être en retard au travail et en effet, son téléphone indiquait vingt-heures trente. Il lui restait une petite demi-heure pour préparer un sac et partir rejoindre son secteur. Elle termina d’abord le chapitre de son livre, puis une fois terminé, elle se dirigea vers son armoire pour changer de tenue. Elle préférait porter quelque chose de simple mais pratique pour travailler de nuit. Elle en profita pour fouiller son garde-manger à la recherche de gâteaux qui lui donneront des forces pour tenir toute la nuit.

Après avoir vérifié qu’elle avait toutes ses affaires, elle sortit de sa chambre et salua certaines personnes, leur souhaitant bonne soirée et bonne nuit tandis qu’elles lui souhaitaient bon courage pour le travail. Tous ceux qu’elles croisaient avaient terminé leur journée de travail sur le parc, profitant de leur soirée pour se détendre tandis que pour Cassidy, son travail n’allait commencer que dans dix minutes. Elle activa légèrement le pas pour ne pas arriver en retard. La jeune femme arriva pile à l’heure dans les vestiaires destinés aux gardiens de nuit. Elle salua quelques-uns de ses collègues qui se préparaient encore dans les vestiaires. Elle déposa quelques affaires, prit son matériel et partit dans les plaines, le secteur qu’on lui avait attribué.

Cassidy profitait de ce boulot dans ce secteur pour admirer les attractions. Certaines étaient désormais opérationnelles, prêtes à recevoir le public, d’autres étaient encore en travaux ou bientôt terminées. Elle avait hâte de voir les gens se ruer sur les attractions, mais il restait encore de longs mois de travail avant que cela se produise. Elle passa près du restaurant quand un bruit la fit sortir de ses pensées. Elle brandit sa lampe torche et pointa l’endroit où elle avait entendu ce craquement. Elle était sur ses gardes, prête à courir, à bondir sur un éventuel voleur… quand elle vit quelqu’un s’approcher d’elle. Elle éclaira le visage de l’inconnu et s’aperçu que c’était Asling Breckenridge. Cassidy le connaissait légèrement, ils avaient eu l’occasion de se parler à quelques reprises mais en réalité, elle connaissait bien plus la réputation qu’il avait sur l’île. Elle baissa sa lampe torche, évitant de l’aveugler davantage.

« Je ne pensais pas encore trouver quelqu’un dans les parages à cette heure-ci. Ce n’est pas très prudent d’être dans ce coin si tard. »

D’habitude, une fois que son travail commençait, il était rare qu’elle trouve encore quelqu’un sur le parc.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Ven 16 Fév - 22:39
Invité

Rencontre presque imprévue











L’infirmier était sorti du travail et avait filé sous la douche. Une fois sorti, il s’était jeté sur son short ainsi qu’un débardeur et des baskettes. L’ambiance avait été tendue au travail et il avait besoin de décompresser. Son téléphone accroché à son biceps, il claqua la porte de sa chambre et descendit les escaliers en trottinant.

En vrai, ce n’était qu’une mascarade. Alors oui il avait eu une journée difficile mais habituellement lorsque la journée était trop intense, il terminait cette dernière un verre aux lèvres aux côtés de Gabriel. Pas aujourd’hui, cependant.

Il avait appris, petit à petit, que Cassidy faisait sa tournée le soir à partir de telle heure et qu’elle passait par le restaurant. Dans une période. Il l’avait rencontrée quelques temps auparavant. Ils ne s’étaient que peu parlés, malheureusement pour lui, mais il était si … bête lorsqu’il était près d’elle.
Aujourd’hui, il avait décidé de la surprendre, enfin… Il n’allait pas lui faire de surprise mais il voulait la voir sans l’inviter. Ok. Il ne savait plus ce qu’il faisait, il ne savait plus quoi faire, il était perdu.

Courant doucement dans les étendues du parc, ses pensées revenaient sans cesse à la jolie blonde et il se perdait dans ses pensées, sans faire attention où il allait vraiment. Il commençait à transpirer et à s’essouffler lorsqu’une voix se fit entendre au-delà de ses écouteurs, une lampe de poche l’aveuglant presque.

« Je ne pensais pas encore trouver quelqu’un dans les parages à cette heure-ci. Ce n’est pas très prudent d’être dans ce coin si tard.
-Oh ! Cassidy… »


Il releva la tête, regardant la jeune blonde, sentant son pouls s’accélérer et son ventre se nouer. Asling ne s’était pas encore fait à cette sensation et n’en comprenait pas encore la signification. Il savait qu’elle l’attirait mais il n’avait jamais eu cette sensation avec une femme. Vraiment. Il la regarda, ses prunelles se plongèrent dans les siennes avant de descendre vers le bas. Il n’arrivait pas à tenir son regard sur elle, jamais.

« Je … euh… tu fais quoi ici ? »

God ! Ca y est ! Il redevenait stupide ! Il se maudissait intérieurement.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 10/02/2018
✗ Appels a l'aide : 79
✗ JGolds : 14272

✗ Age du personnage : 28 ans
✗ Métier : Gardienne de nuit
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Fév - 16:46


On ne sait jamais sur qui on va tomber
Asling & Cassidy
Lorsqu’Asling s’approcha de Cassidy, elle aperçut ses écouteurs et sa tenue de footing. Elle l’avait déjà vu plusieurs fois avec son short et son débardeur en train de courir dans le parc, mais d’habitude, elle le voyait plutôt avant qu’elle ne commence son travail. Connaissant sa réputation de coureur de jupons, Cassidy se demandait vraiment si cette rencontre était due au hasard ou s’il l’attendait à cet endroit précis depuis un moment. Elle préférait ne pas y penser et poursuivre la conversation comme si de rien n’était.

« Je travaille. »

Elle lui montra le badge fluorescent Sécurité qui était inscrit sur la manche du blouson qu’elle portait. Et elle était d’ailleurs très fière de porter ce badge.

« Je suis gardienne de nuit, je suis chargée d’éloigner tous les intrus qui rôderaient dans le parc ou de prévenir de tous les dangers qu’il pourrait y avoir. Attention, tu pourrais être un danger. » plaisanta-t-elle en souriant.

Cassidy était plutôt sérieuse, mais réussissait à faire un peu d’humour de temps en temps, même si toutes ses plaisanteries n’étaient pas forcément drôles à chaque fois, ce n’était pas quelque chose d’inné chez elle. Elle regarda de nouveau la tenue d’Asling.

« Et toi, tu fais un footing en pleine nuit. Tu avais envie de te défouler avant de rentrer ? »

Pour une fois, Cassidy appréciait un peu de compagnie pendant qu’elle travaillait, ça lui changeait un peu de ses habitudes. Même si elle était sur cette île depuis plusieurs mois, elle ne connaissait pas encore beaucoup de monde, donc elle était toujours contente quand elle croisait quelqu’un qu’elle connaissait un peu.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Mer 21 Fév - 19:48
Invité

Rencontre presque imprévue











Lorsqu’elle lui expliqua qu’elle travaillait, il se retint de se mordre la lèvre inférieure. Dans sa voix il y avait quelque chose de froid qui voulait garder de la distance et cela le blessa plus qu’il n’aurait cru. Elle lui montra le badge et il hocha la tête tout en émettant un petit sifflement admiratif.
Heureusement, le sentiment froid et distant qu’elle avait pu lui donner au début, s’évanouie alors doucement lorsqu’elle expliqua son travail tout en plaisantant. Il sourit et ria doucement mais son ventre était toujours aussi noué à l’intérieur et il ne savait pas trop quoi dire à la jolie blonde.

« C’est vrai, j’avais oublié que tu étais veilleuse de nuit. Je devrais peut-être faire attention où je cours désormais. Je pourrais être repéré. »

C’était nul Asling. Il sourit pour se donner de la contenance mais il n’en était rien. Il savait que sa blague, essayer de relancer celle de la blonde, était nulle, complètement nulle et qui s’était chier sur place. Il inspira mais il n’arrivait pas à se détendre. Vraiment pas.
Il repéra ses prunelles qui le détaillait de haut en bas et se demanda alors ce qu’elle pensait de lui. Avait-elle de la répugnance pour sa transpiration et son odeur qu’il en dégageait ?

Finalement, alors qu’elle lui demandait ce qu’il faisait pour le footing, il expira, ayant oublié de respirer alors qu’elle lui posait des questions sur sa personne. Il sourit doucement et hocha la tête avant de répondre.

« Je ne suis pas en service ce soir et j’ai eu une dure journée. La musique et le jogging me permettent de me vider la tête et de me maintenir en forme. »

Et le voilà l’Asling dragueur qui se vantait sur son physique qu’il savait tout à fait attractif. Son objectif visuel était de ressembler à ces mannequins de la télé ou des magazines. L’homme parfait, le fantasme de ces femmes. L’atteignait-il vraiment ? Jusque-là il avait été tellement sûr de lui, ne se posant même pas la question. Mais la seule question qui le taraudait actuellement était de savoir s’il était le fantasme de Cassidy.
Bien sûr, il était hors de question de le lui demander, ni même d’envisager une approche directe. Non avec la blonde il y avait quelque chose. Il ne voulait pas l’utiliser pour du sexe. Elle l’attirait, autrement.

Il posa ses prunelles sur elle et sourit doucement. Un vent chaud venait de passer dans les cheveux de la jeune femme et il se surprit de ne pas réfléchir avant de demander :

« Tu n’as pas trop frais ? »

Il se serait donné une baffe s’il l’avait pu. Il savait bien qu’il ne faisait pas frais. Le vent était chaud et le soleil avait tapé sur l’île toute la journée. Les soirées elles-mêmes étaient encore chaudes. Il essaya alors de se rattraper maladroitement

« enfin je voulais dire, tu bosses seule ? »


C’était tout aussi nul ! Il aurait soupiré si possible tant il était agacé envers lui-même. Il décida de ne rien ajouter de plus, de peur de faire pire que bien.





Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 10/02/2018
✗ Appels a l'aide : 79
✗ JGolds : 14272

✗ Age du personnage : 28 ans
✗ Métier : Gardienne de nuit
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 8 Mar - 2:13


On ne sait jamais sur qui on va tomber
Asling & Cassidy
Asling lui répondit et fit à son tour une petite blague pour rebondir sur celle de Cassidy. La jeune femme appréciait ce petit jeu, leurs blagues n’étaient pas particulièrement drôles mais la situation l’était : leur conversation ressemblait à celle de deux enfants qui se chamaillaient amicalement. Cassidy sourit et remit deux sous dans la musique.

« Repéré ? Je sens que tu as plein de choses à cacher, attention, c’est moi qui pourrais t’interroger pour savoir quelles sont tes mauvaises intentions. » continua t-elle de plaisanter.

Après l’avoir détaillé de la tête aux pieds, Cassidy demanda à Asling si son footing tardif avait pour but de le défouler mais il avoua qu’il voulait se vider la tête après avoir passé une dure journée. La blondinette compatissait, et quand elle avait passé une journée particulièrement difficile, la seule chose qui réussissait à lui faire oublier tous ces tracas était la photographie. Elle se vidait la tête à prendre des photos de tout et n’importe quoi. Elle se baladait dans le parc à la recherche de beaux paysages et pouvait passer des heures à photographier ce qui l’entourait. Cette île était en plus remplie de magnifiques panoramas, Isla Nublar en faisait son grand bonheur de photographe amateur.

« Chacun à sa propre façon de se vider la tête et la tienne, je n’en doute pas, doit être efficace. Cependant, si ce n’est pas assez, si jamais tu as besoin d’une oreille attentive pour raconter ta dure journée, je suis là. »

Un léger vent soufflait, faisant parfois virevolter les cheveux de Cassidy. Malgré les quelques légères rafales, ce qui était agréable à Isla Nublar, c’est que les températures étaient toujours chaudes, une aubaine pour la jeune femme qui détestait le froid. C’est pour cette raison qu’elle fut surprise par la question d’Asling qui lui demandait si elle avait froid. Elle voulait répondre mais, comme s’il avait voulu ne jamais avoir posé cette question, il ne lui laissa pas le temps de répondre et lui demanda plutôt si elle bossait seule. Cassidy sourit, elle n’avait jamais encore eu l’occasion de découvrir en Asling ce petit côté maladroit.

« Non, on est toute une équipe. Tout dépend des semaines et des secteurs sur lesquels on est, mais ce soir, dans les plaines, tu peux croiser 5 autres gardiens. »

D’ailleurs, la question d’Asling lui rappela qu’elle avait pris quelques minutes de retard sur sa ronde.

« Je dois continuer à surveiller mon secteur en parlant de ça mais… si tu veux, tu peux m’accompagner ? »

Elle avait légèrement hésité avant de proposer à Asling qu’il l’accompagne, elle n’était pas sûre que dans son contrat de travail, il était noté qu’elle avait le droit d’être accompagnée lors de ses rondes, mais elle prendrait le risque exceptionnellement ce soir.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Dim 11 Mar - 7:56
Invité

Rencontre presque imprévue











La jeune femme continua dans la lancée du dragueur, le menaçant de devoir l’interroger pour savoir qu’elles étaient ses mauvaises intentions et le premier réflexe d’Asling aurait été de répondre : « Vas-y, tu peux me passer les menottes » mais non. En présence de Cassidy il ne dit rien et sourit simplement, gardant sa blague subjective à lui-même. Il voulait, sûrement un peu trop, passer pour quelqu’un de respectable aux yeux de la blonde, se brimant lui-même pour donner cette impression d’être fiable.

Cassidy confirma que chacun avait sa propre façon de se vider la tête et se proposa d’être une oreille attentive. Il fut tenté de se confier. De lui expliquer la dureté du travail mais il se tu. Une femme avait besoin d’un homme fort et un homme fort n’était pas un homme qui se plaignait. Son père le lui avait appris. Une nouvelle blague passa dans son esprit : « Je connais une autre méthode pour se vider la tête qui requiert toi, moi et un lit » et il la garda également pour lui. Ce n’était sûrement pas ce que la jeune agent souhaitait entendre et il s’en serait voulu de rater ses chances avec elle. Alors il hocha juste la tête et la remercia.

« Merci. Ne t’en fais pas ça va aller. Juste un mauvais cap à passer. »

Sa maladresse eut pour effet d’accrocher un sourire à Cassidy qui tortilla à nouveau l’estomac d’Asling. Son sourire illuminait son visage et l’infirmier aimait voir cela. Elle confirma qu’elle ne bossait pas seule et une pointe de déception prit les traits de l’irlandais jusqu’à ce que la jeune blonde se reprenne et lui propose de l’accompagner. Un large sourire prit les lèvres du jeune homme qui s’empressa de répondre.

« Avec plaisir ! »

Il emboîta la marche à la jeune femme dans l’air chaud de l’Isla Nubar, le sourire aux lèvres, comme un enfant à noël. Finalement, il se reprit et décida de continuer la discussion afin de mieux connaître la blonde.

« Et du coup Cassidy. Tu fais quoi toi quand les journées sont trop lourdes et que tu as besoin de te changer les idées ? »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 10/02/2018
✗ Appels a l'aide : 79
✗ JGolds : 14272

✗ Age du personnage : 28 ans
✗ Métier : Gardienne de nuit
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 4 Avr - 23:57


On ne sait jamais sur qui on va tomber
Asling & Cassidy
Leurs petites plaisanteries s’arrêtèrent avec des petits sourires. Tout le monde le savait : les blagues courtes étaient toujours les meilleures, il ne valait mieux pas en rajouter une couche. C’est ainsi que tout naturellement, ils enchaînèrent leur conversation sur les journées difficiles et les moyens de se vider la tête. De toute évidence, Asling n’avait pas envie de se confier sur ses problèmes, Cassidy respecta sa décision. Après tout, ils ne se connaissaient pas très bien, il préférait probablement plus en parler à un ou une ami(e) dont il était plus proche.

« D’accord, je comprends. Dans tous les cas, je suis là si jamais un jour ça te tracasse trop pour garder tout ça pour toi. »

Quand Cassidy proposa à Asling de l’accompagner pour sa ronde du soir, ce dernier eut un large sourire et lui répondit positivement. Ça lui ferait du bien pour une fois d’être accompagnée. Elle adorait la solitude, mais bien souvent on le lui reprochait, alors au moins, elle ferait un effort ce soir de ne pas être toute seule. Cependant, il fallait que ça reste exceptionnel, sinon elle pouvait sûrement dire adieu à son travail et elle n’était en aucun cas prête pour retourner dans son ennui routinier à Londres.

A son tour, Asling lui demanda ce qu’elle faisait quand les journées étaient trop difficiles. La jeune femme n’eut aucun mal à répondre, c’était sa passion depuis son adolescence.

« De la photographie. En fait, c’est la seule chose qui me calme je pense. C’est un passe-temps, une passion, un moyen de se vider la tête et d’oublier ses problèmes. Dans un sens, je photographie de belles choses pour compenser les mauvaises choses qui arrivent dans la vie. »

Cassidy secoua la tête, ses idées sur la photographie allaient peut-être un peu loin, mais c’est ce qu’elle ressentait à chaque fois qu’elle se trouvait avec son objectif entre les mains.

« Tu dois me prendre pour une folle à penser à tout ça. »

Elle se met à rire doucement et s’arrêta quand elle entendit un bruit suspect. Elle fit signe à Asling de s’arrêter et passa devant pour vérifier ce que c’était. Elle alluma sa lampe torche et illumina l’endroit où elle avait entendu du bruit. Tout en retournant vers Asling, elle éteignit sa lampe.

« Fausse alerte, c’est juste un crochet métallique qui cogne contre la paroi. Je vais le signaler à la fin de ma ronde, je crois qu’avec le vent, le crochet a dû tomber. »

La jeune femme devait signaler chaque incident sur son chemin et ça en faisait partie.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Lun 14 Mai - 20:01
Invité

Rencontre presque imprévue











Dans toute sa gentillesse et la bonté dont elle pouvait faire preuve, Cassidy lui rappela qu’elle était là pour lui s’il avait besoin de se vider. Il aurait aimé pouvoir se blottir dans ses bras et lui raconter tout mais il ne pouvait pas. Ils ne se connaissaient pas assez pour ça. Il sourit simplement et, comme un murmure, il glissa, plein de reconnaissance :


« Merci. »


Ils marchaient à allure régulière, lui récupérant de son début de course à pied et elle, dans sa démarche observatrice. Malgré la présence du jeune homme, elle n’oubliait pas qu’elle était ici au travail et ne manquait pas à son devoir.
Avec un sourire, ils discutaient de passion et elle lui avoua alors être fan de photographie. C’était, selon elle, la seule manière de calmer sa tête et d’oublier ses mauvaises choses. Elle ajouta qu’il devait la prendre pour une folle en rigolant. Il sourit mais la rassura bien vite :


« Pas du tout. J’imagine que d’une certaine façon, ça permet de se rappeler que la vie est belle et que malgré les choses horribles, il y a encore de la beauté dans le monde. »


Woh c’était profond ça. Il s’étonnait lui-même de sa capacité à sortir la phrase qu’il fallait au moment où il fallait lorsqu’il en avait besoin. Son côté charmeur, un peu manipulateur à dire exactement ce qu’il devait dire. S’il avait pu se dédoubler, il aurait félicité sa personne.
Mais la conversation se stoppa alors subitement lorsqu’un bruit métallique se fit entendre. Il se redressa, en alerte. La jeune blonde avait fait de même et lui mima de s’arrêter et de rester à sa place. Il aurait aimé protester. Son cœur battait fort dans sa poitrine, mais ce n’était pas pour lui qu’il s’inquiétait : c’était pour Cassidy. Cette notion : la peur pour autrui, était tellement nouvelle pour l’infirmier. Il ne comprenait pas. Lui qui était habituellement égoïste et peureux, il était actuellement prêt à se jeter devant l’agent de sécurité pour garantir sa survie.

Alors, il n’écouta pas les directives de la jeune femme et avança à ses côtés, discrètement, pour s’assurer qu’il ne lui arrive rien. Il avait toujours été si détaché des gens, ne supportant pas de s’attacher pour être certain de ne pas souffrir. Et soudain il réalisa. Si quelque chose arrivait à la blonde, il ne le se pardonnerait jamais. Il devait la protéger. A tout prix.
Heureusement, elle le rassura bien vite. Il ne s’agissait rien d’autre que d’un crochet se ballottait doucement au gré du vent. Il sourit.


« Heureusement. Rien de grave ce soir ! Et tu dois signaler toutes les anomalies ? Ca veut dire que tu vas me reporter ? »


Il sourit, une petite blague afin de détendre l’atmosphère, c’était tout ce qu’il fallait et certainement ce dont ils avaient besoin en ce moment. Qui plus est, Asling aimait savoir ce qu’il allait être dit ou non sur son compte.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 10/02/2018
✗ Appels a l'aide : 79
✗ JGolds : 14272

✗ Age du personnage : 28 ans
✗ Métier : Gardienne de nuit
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 11 Juin - 2:15


On ne sait jamais sur qui on va tomber
Asling & Cassidy
Marchant l’un à côté de l’autre, Asling et Cassidy commençaient par apprendre à se connaître en posant quelques questions, et notamment l’une sur leurs passions respectives. La jeune femme s’était lancée sur sa passion de la photographie, passion qu’elle avait depuis son adolescence, quand son ancienne nourrice lui avait offert un appareil photo quand elle lui rendit visite à la maison d’accueil. Depuis ce jour, la moindre sortie qu’elle faisait, elle avait toujours son appareil sur elle. Capturer l’instant présent, la beauté du moment pour s’en forger des souvenirs et ne jamais oublier, c’était tout l’intérêt de la photographie.

« C’est si joliment dit ! C’est exactement ce que je ressens… Je trouve aussi que la photographie est importante pour capturer la beauté mais aussi en garder le souvenir. Tout garder en mémoire c’est impossible, des photos peuvent nous aider à se rappeler de certains moments passés. C’est également la magie de la photographie. »

Quand un bruit se fit entendre, ils s’arrêtèrent tous les deux mais stoppèrent également leur conversation. Cassidy était allée voir d’où provenait ce bruit. Malgré l’indication à Asling de rester là où il était, ce dernier s’était rapproché de la jeune femme et elle le sentait non loin derrière elle. Heureusement, aucun danger à l’horizon, juste un crochet qui se balançait et tintait sur une paroi métallique à cause du vent.

« Oui, en fait, pendant le service à la fin, on est tenu de signaler chaque anomalie sur une sorte de journal de bord. Ce crochet est une anomalie, il a dû se détacher à cause du vent et cogne maintenant contre la paroi. A mon avis, demain matin, tu trouveras quelqu’un ici pour réparer tout ça. »

Asling plaisanta et lui demanda si la jeune femme allait le mentionner comme anomalie. Elle ne put s’empêcher de sourire.

« Pourquoi, tu veux que je te signale ? » plaisanta t-elle en riant. « Non, ne t’inquiète pas, ça arrive parfois de croiser des ouvriers ou des employés qui finissent le travail un peu plus tard que prévu. Si je ne connais pas la personne ou si j’ai des doutes, je demande à voir leur badge mais ce n’est jamais arrivé. On signale seulement les personnes suspectes, et on ne les laisse même pas partir, on les emmène directement voir la directrice mais là encore, ce n’est jamais arrivé. »

Asling et Cassidy continuèrent à marcher tout en poursuivant de plus belle leur conversation.

« Et toi, je sais que tu es infirmier, ce n’est pas un métier facile. Certaines blessures, surtout infligées par des carnivores, ça ne doit pas être beau à voir… »

La vue du sang n’effrayait pas Cassidy, c’était surtout la douleur ressentie par les personnes que Cassidy ne supportait pas. Son empathie prenait le dessus et elle avait mal pour eux quand elle les voyait grimacer de douleur.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Lun 25 Juin - 11:18
Invité

Rencontre presque imprévue











La jeune blonde sembla captivée par le côté poète improvisé d’Asling et confirma qu’il pensait bien comme elle. Il sourit. Il était si facile en fait de marquer des points auprès d’une jeune femme. Il suffisait de savoir y faire, et l’art de parler aux femmes était quelque chose qu’il avait appris depuis bien longtemps.
Si jusque là, il avait utilisé ses talents pour abuser des demoiselles, aujourd’hui il éprouvait une certaine répugnance envers lui-même pour avoir fait de même avec Cassidy. Non il ne voulait pas de ça. Il ne voulait la manipuler, ni l’utiliser. Est-ce qu’il avait réellement cru en ses paroles. Il n’en était pas sûr mais il n’allait pas revenir en arrière maintenant et garda simplement un sourire en hochant de la tête.

Un crochet tapant contre les parois avait attiré leur attention et si la blonde avait demandé à Asling de rester en arrière, il ne l’avait pas écoutée, tel un enfant et l’avait accompagnée pour trouver l’origine du bruit. Elle lui expliqua que toutes les anomalies qu’elle trouvait devait être signalées pour être corrigées et Asling décida alors de plaisanter sur le fait qu’il était une anomalie ce qui eut pour effet de donner le sourire au visage fin de Cassidy qui répliqua le plus sérieusement du monde qu’il n’était pas une anomalie. Alors l’irlandais poussa la plaisanterie.


« On ne sait jamais, tu aurais pu croire que j’étais quelqu’un de suspect ? »


Ils avaient alors repris la route, rien de plus n’était à signaler actuellement et la jeune femme continuait de se renseigner sur la vie du jeune homme. Elle demanda plus de précisions sur son métier et le sourire du brun s’effaça soudainement alors qu’elle expliquait que ce n’était pas un métier facile. En un an. Il en avait vu des choses. Il n’avait pas pu sauver tout le monde et ressentait réellement ça comme un échec.


« Oh tu sais. On s’habitue aux blessures, ça devient le quotidien d’une certaine façon. Aussi longtemps que la personne est saine et sauve après c’est tout ce qui compte. »


Les premières fois avaient été dures, il se souvenait du corps lacéré de Lance. Mais aujourd’hui, il regardait ces blessures sans sourciller. Trop de vies avaient déjà été perdues. Il sourit à nouveau, essayant d’alléger à nouveau la discussion :


« Mais tu sais y a de bons côtés aussi ! On rencontre des gens super parfois et souvent on sauve des vies et ça, c’est magique. »


Parfois.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 10/02/2018
✗ Appels a l'aide : 79
✗ JGolds : 14272

✗ Age du personnage : 28 ans
✗ Métier : Gardienne de nuit
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Sep - 1:08


On ne sait jamais sur qui on va tomber
Asling & Cassidy
Cassidy et Asling continuaient de plaisanter sur les anomalies que la jeune gardienne de nuit devait répertorier à chaque fin de ronde. Asling rajouta que la jeune femme blonde aurait pu croire qu’il était quelqu’un de suspect pour le parc. Cassidy ne put s’empêcher de sourire de plus belle et relança une nouvelle plaisanterie.

« Vraiment ? Attention, je vais te prendre aux mots si ça continue et te répertorier comme quelqu’un de suspect. »

Ils continuèrent à marcher, la ronde de Cassidy était loin d’être terminée et elle devait continuellement surveiller son secteur. En même temps, elle souhaitait en connaître davantage sur Asling. Elle ne connaissait pratiquement que sa réputation qui le poursuivait sur le parc, Cassidy souhaitait savoir si ces fameuses rumeurs étaient vraies ou non ou si elle devait se fier uniquement sur son avis. Le jeune homme lui expliqua quel était son métier et Cassidy sentit un petit pincement au cœur quand il en parlait. Etant infirmier, la jeune femme se dit qu’il n’avait pas uniquement eu à faire à des gens qui s’en sont sortis indemnes, elle supposait que ce petit pincement au cœur venait de là.

« Oui, heureusement qu’il y a de bons côtés et je trouve que c’est l’un des plus beaux métiers au monde de sauver des vies comme tu le fais. Tu as raison d’en tirer le meilleur et de vouloir effacer les mauvais jours, même si je pense que tu ne les oublies pas forcément. »

Elle se mit soudainement à penser à ses parents. Pour son père, il était déjà trop tard, mais sa mère a pu être maintenue en vie un mois supplémentaire grâce à des chirurgiens et infirmiers. Elle a pu passer un mois de plus avec elle grâce à eux, et Cassidy a toujours admiré ses hommes et ses femmes qui se battent pour sauver des vies. Cassidy soupira doucement, comme pour effacer cette pensée et se reprit.

« Et sinon, quand tu n’es pas à l’hôpital et que tu ne sors pas courir, je suis curieuse de savoir ce que tu aimes faire d’autre, je veux tout savoir. »

Cassidy s’intéressait à la vie d’Asling, elle appréciait leur petite conversation nocturne et ne souhaitait pas que tout s’arrête là.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Inscriptions pour les 1/8 éme de finale on se sait jamais .........
» Azhurax [Panda Full Eau] 69 ne sait pas où xp..
» Adieu Levan III du nom,on ne vous oublira jamais....
» Mon lapin ne dort jamais :)
» [TV] Ce soir ou jamais : Enseigner l'histoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jurassic World Renaissance ::  :: AREA 3 - LES PLAINES-
Sauter vers: