AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Jurassic World Renaissance a ouvert ses portes le 28/09/2016
et nous sommes heureux de vous accueillir sur ce forum!
Plein de personnages en libre service vous
attendent afin de commencer cette belle aventure,
n'hésitez pas à aller les voir.

Vous avez envie de poster une petite annonce dans cette barre
de recherche pour vous donner plus de chances de
trouver votre bonheur?
N'hésitez pas à le demander!
Pour en savoir plus c'est ici:
PETITES ANNONCES

LES PREDEFINIS DE JWR
Vous aimez avoir des liens importants dès votre arrivée
et vous souhaitez que votre personnage puisse accomplir de
grandes choses sur JWR? Pourquoi ne pas opter pour un de nos prédéfinis?
Ils sont cools, et vous apporteront une aisance en jeu à ne pas négliger!
Pour les voir de plus près:
Liste des prédéfinis



 ::  :: Area 1 - LE VILLAGE ET LE PORT :: Le poste de secours Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cela faisait longtemps... Ou pas |Ft Ivy Moore

avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 15/01/2017
✗ Appels a l'aide : 448
✗ JGolds : 46812

✗ Age du personnage : 30 ans
✗ Métier : Infirmier
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 1 Fév - 21:38

It has been a long time my friend












« Asling ! Asling ! »

Son nom résonnait dans les couloirs du bâtiment. Il tira une dernière latte de sa cigarette et ferma doucement les yeux. C’était pas possible aujourd’hui, il n’y avait que de ça, des urgences. Il n’avait pas pris une minute de repos depuis son arrivée et il savourait son poison. Mais le calme n’avait que peu duré, et la porte s’ouvrit en grand alors qu’un aide-soignant arriva tout essoufflé pour faire face à l’énervement de l’infirmier.

« Putain ! j’ai droit à 5 minutes de pause non.
-mais… asling… C’est
-Putain accouche, qu’est-ce qu’il y a, ENCORE.
-Une demoiselle qui demande votre venue. »


Soudain l’infirmier, qui jusque-là tournait le dos à son coéquipier, se retourna et le regarda, le visage un peu radoucit. Il plongea ses prunelles dans celles de l’aide-soignant et s’intéressa finalement, réellement, à la question. Le mot « demoiselle » avait réveillé son côté chasseur.

« Et bien, qui est-ce ?
-Une certaine… Evy ? Chéri ? I…
-Ivy. J’arrive. »


Il soupira. Les gens avec lesquels il travaillait étaient d’une telle incompétence parfois ! Ils n’arrivaient même pas à se rappeler du prénom d’une belle demoiselle, c’était tout à fait intolérable. Asling décida de ne pas la faire attendre, et puis il savait que la jeune femme préférait les soins prodigués par lui-même que par un collègue. A vrai dire, il était prêt à sacrifier un jour de repos pour la soigner s’il le fallait.
Il jeta à terre son mégot, sa cigarette presque terminée et marcha vivement dans les couloirs. L’aide-soignant lui tendit alors le dossier de la jeune blonde qu’il ne regarda même pas et entra dans le box que lui présentait son collègue. Un grand sourire prit alors ses lèvres.

« Mademoiselle Moore, que vous arrive-t-il aujourd’hui ? Vous vous lassiez de moi ? »



Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 12/04/2017
✗ Appels a l'aide : 531
✗ JGolds : 40014

✗ Age du personnage : 25 ans
✗ Localisation : Le parc
✗ Métier : Scientifique de labo
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Fév - 16:02


   

   

   
Cela faisait longtemps... Ou pas
ASLING & IVY

   
Tout avait trés bien commencé, sa journée s'était montrée parfaite en tout point à partir du moment où elle s'était levée. Ce qui aurait sans doute du lui mettre la puce à l'oreille, puisqu'en général, elle était plutôt celle qui attirait les emmerdes et la poisse. Et pour le coup, ça n'avait pas loupé. Si les premières heures avaient été normales, la suite l'avait beaucoup moins été. Et cela avait commencé à la pause déjeuner. Première poisse. La jeune fille avait prévu d'aller manger avec Emily, sa collègue de boulot qu'elle adorait plus que les autres. Quand elles avaient rejoint le groupe de collègues qui les avait invitées, Ivy avait été surprise de voir qu'elles ne seraient pas que toutes les deux, mais elle avait accepté sans broncher, après tout, ils se connaissaient tous bien.
Le repas se passait très bien, et Ivy avait finalement appris à apprécier les personnes qui l'entouraient. Elle s'était liée d'amitié avec une autre de leurs collègues et avait bien discuté avec. Jusque là, aucun soucis à l'horizon. Voyant qu'elle avait fini sa boisson, et qu'elle avait soif à force de parler, Ivy s'était relevée pour aller chercher un nouveau coca, quand elle se figea, comme tous ses collègues ici présents. Elle ouvrit grand la bouche pour signifier sa surprise, et décida de finalement, toucher doucement le haut de son crâne pour voir si elle n'avait pas rêvé. Et non. Un oiseau venait de faire ses besoins pile sur son crane. La honte la prenait, et surtout la colère, contre cet oiseau de malheur qui l'avait choisie elle pour cible.

_ Hum.. Je ... Je vais... Hotel... A plus tard.

Extrêmement gênée, elle avait récupéré ses affaires et s'était précipitée loin des autres pour retourner à l’hôtel, se doucher et se changer. Elle marchait vite, ne voulant croiser personne qu'elle connaissait. Elle ne prit pas la peine de prévenir qu'elle aurait du retard au labo, sachant très bien que ses collègues se chargeraient de le faire.
Elle se dirigea vers le tram, cachant son visage ou se tournant dès qu'elle voyait quelqu'un qu'elle connaissait et sortit son téléphone pour regarder l'heure. Malheureusement, le sort s'acharnait sur elle, puisque celui ci lui glissa des mains, pour aller s'écraser quelques mètres plus loin. Alors elle décida d'aller le ramasser, manquant au passage, la petite marche qui était à ses pieds. Le sol était dur, et à cet instant, elle en eut un réel aperçu. Elle venait carrément de se vautrer devant tout le monde. Si la honte ne l'avait pas encore tuée, elle s'en chargerait sans doute d'ici peu. Alors qu'elle se redressa, elle sentit sa joue lui brûler, et comprit que celle ci était un peu rappée. Mais ce n'était pas le plus grave. Son jean était déchiré au genoux droit, et elle pouvait y voir qu'elle s'était fait une sacrée entaille à cause d'un caillou qui traînait par là. Elle siffla un peu de douleur quand elle voulut analyser la plaie, voyant très bien qu'elle ne pourrait pas la soigner avec un simple pansement. Elle attrapa son portable, vérifia qu'il n'était pas cassé, et heureusement ce n'était pas le cas. Elle prit ensuite la direction de l'infirmerie, pour qu'Asling lui soigne son genoux. Elle avait honte de se ramener la bas comme ça, elle devait empester mais elle avait besoin de soin. Elle boitait à chacun de ses pas mais elle arriva rapidement sur place. On lui annonça d'abord qu'Asling n'était pas disponible, mais elle avait insisté pour l'avoir lui et personne d'autres.
Quand il était arrivé avec son dossier dans les mains, elle avait été soulagée de le voir, et lui avait sourit.

« Mademoiselle Moore, que vous arrive-t-il aujourd’hui ? Vous vous lassiez de moi ? »

Il ne changerait jamais, elle le savait, il était comme ça, et c'était sans doute ce qui le rendait agréable, et rassurant. Il était facile d'oublier pourquoi on venait à l'infirmerie juste avec sa présence.

_ Bonjour Infirmier Breckeridge. J'aimerai vous dire oui, mais j'ai peur que vous ne me laissiez pas repartir d'ici.

(c) DΛNDELION


Couleur Ivy: #996699

_________________
Merci de me Mpotter sur Claire Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 15/01/2017
✗ Appels a l'aide : 448
✗ JGolds : 46812

✗ Age du personnage : 30 ans
✗ Métier : Infirmier
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 18 Fév - 11:48

Lorsque la malchance continue











Il rit délicatement. Ivy était une jeune femme pleine de personnalité qui répondrait souvent à ses avances sans y croire un mot et ça l’amusait plus qu’autre chose. Ses prunelles remontèrent alors de son dossier afin de se poser sur sa patiente. Il semblait que le sort s’était acharné sur elle. La première chose que l’infirmier remarqua fut le fait que les mouettes ne l’avaient pas ratée et que sa chevelure dorée n’était plus si impeccable que ça.
Descendant son regard, il vit la joue rougie d’Ivy, joue qui s’était brûlée et éraflée. Finalement, le plus grave venait de son genou. Ce dernier était en sang et il se doutait que la plaie devait être profonde pour qu’elle vienne ici.
Un sourire au visage il répondit le plus naturellement du monde.

« Dans l’état actuel, je ne vous laisserai pas repartir en effet. Oseriez-vous me dire que cela vous déplaît ? »

Il posa le dossier sur la table présente à côté de lui et prit une chaise roulante pour s’avancer vers sa patiente, mettant en même temps des gants en plastique. Posant sa main sur le lit à côté de sa cuisse il demanda doucement, reportant son regard quelques secondes sur sa patiente.

« Je peux regarder ? »

Il aimait demander l’autorisation. Il savait que la plus part souffrait et cela lui paraissait beaucoup plus humain à faire. Après avoir doucement examiné la plaie, tirant le jeans afin d’y voir plus clair, il recula et enleva ses gants dans le but de les jeter.

« Bon. Comment avez-vous réussi à faire ça ? »






Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 12/04/2017
✗ Appels a l'aide : 531
✗ JGolds : 40014

✗ Age du personnage : 25 ans
✗ Localisation : Le parc
✗ Métier : Scientifique de labo
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Mar - 11:14


   

   

   
Cela faisait longtemps... Ou pas
ASLING & IVY

   
Quand il avait posé les yeux sur elle, Ivy s'était pour le coup, sentie un peu ridicule, avec ses cheveux sales, sa joue en sang, son jean déchiré derrière lequel se trouvait une plaie qu'elle n'autait pas eu le cran de soigner toute seule. Elle ne savait pas si ça valait la peine de venir ici, elle avait eu doute la dessus, mais l'avis d'un médecin serait sans doute différent du siens. Néanmoins, elle était plus gênée de l'état dans lequel elle se montrait que l'état de son genoux. Quel opinion aurait-on d'elle maintenant? Elle aurait voulu courir se cacher dans sa chambre, mais à l'allure où elle marchait à cause de sa blessure, elle savait qu'un paquet de gens pourrait la voir, et ainsi, ne pas perdre une miette de sa mine dégueulasse.

« Dans l’état actuel, je ne vous laisserai pas repartir en effet. Oseriez-vous me dire que cela vous déplaît ? »
_ Venant de vous? Jamais.

Elle lui fit un sourire alors qu'il se rapprochait d'elle. Elle l'aimait bien cet infirmier, et elle aimait bien son humour dragueur. Si certains pouvaient se montrer lourd, lui se montrait plutôt gentleman, et ça ne la rebutait pas. Bien sûr, elle n'était pas prêt pour qu'il y ait plus, et elle ne savait pas si elle le serait un jour. Mais c'était plaisant de voir qu'un homme pouvait avoir envie de la draguer de la sorte.

Il lui demanda s'il pouvait regarder sa plaie, et elle hocha la tête. Elle était d'ailleurs là pour ça. Mais elle savait qu'il était du genre à toujours demander avant de faire quoi que ce soit, histoire de ne pas blesser ses patients. Surtout qu'Ivy était trop douilette et qu'elle ne supportait en général pas qu'on touche un endroit qui pouvait lui faire mal. Et c'est pour cela qu'elle demandait toujours à le voir lui. Elle connaissait sa façon de travailler, et savait qu'il était doux et précautionneux. Il ne lui faisait jamais mal.
Il regarda son genoux, analysant l'ampleur des dégats et tira un peu sur le tissu pour en dégager un peu la plaie. Quand il se recula et retira ses gants, elle se demandait ce qu'il allait faire.

« Bon. Comment avez-vous réussi à faire ça ? »

La fameuse question. Elle savait qu'elle allait avoir l'air d'une idiote quand elle allait en expliquer la raison, et elle chercha une histoire à lui raconter qui pourrait la mettre un peu plus en valeur que simplement, je me suis cassé la figure. Mais bon, elle savait qu'elle n'était pas du tout une bonne menteuse et qu'il allait le savoir tout de suite. Autant dire la vérité dans ce cas.

_ Je suis tombée... A cause d'une marche.

(c) DΛNDELION


Couleur Ivy: #996699

_________________
Merci de me Mpotter sur Claire Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 15/01/2017
✗ Appels a l'aide : 448
✗ JGolds : 46812

✗ Age du personnage : 30 ans
✗ Métier : Infirmier
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Mar - 15:21

Lorsque la malchance continue











Elle le vouvoyait avec tout le professionnalisme dont ils pouvaient chacun faire part. Il sourit, fortement amusé, lorsqu’elle confirma qu’elle ne serait pas déçue qu’il la garde avec lui. Il décida de continuer le petit jeu avant de lui dire tout en ajoutant un petit clin d’œil.

« Faites attention, je pourrais vous prendre au mot et vous kidnapper. »


Le sang coulant sur son visage, son allure un peu perdue, ses cheveux en bataille. En vrai, elle l’attirait plus comme ça, comme une enfant qui s’était blessée et apeurée plutôt que lorsqu’elle était toute belle, tirée à 4 épingles et se battant pour être parfaitement soignée.

Alors qu’elle accepta qu’il jette un coup d’œil, il enfila ses gants et s’assis sur sa chaise d’observation afin de se mettre à la hauteur de la blessure. Il avança alors la lampe qu’il avait et qui éclaira la plaie plus en détail. Doucement, il tirait sur le jeans et pu dégager la zone qu’il y avait à traiter.

Une fois les gants retirés et jetés, il planta ses prunelles dans les siennes, lui demandant comment elle s’était fait ça. Lorsqu’elle lui expliqua qu’il s’agissait d’une marche sauvage, il écarquilla les yeux, n’en revenant pas.

« Une… une marche ? »


Il n’ajouta rien, refusant de juger sa patiente. Il était certain que seule une marche n’ait pas pu réaliser tant de dégâts mais il n’ajouta rien. Il glissa sa chaise jusqu’à son plan de travail et commença à organiser les choses dessus tout en discutant pour expliquer à la jeune femme ce qu’il allait.

« Bon. Avant de savoir si c’est vraiment important, je vais avoir besoin d’examiner plus la plaie et pour cela la nettoyer. »


Il se retourna et vit le visage de la jeune femme qui devenait blême. Ivy était une douillette, il le savait. Un sourire gentil se déposa sur le visage de l’infirmier et il demanda doucement.


« Vous voulez un truc pour la douleur quand je vais nettoyer ? »







Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jurassic World Renaissance ::  :: Area 1 - LE VILLAGE ET LE PORT :: Le poste de secours-
Sauter vers: