AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Jurassic World Renaissance a ouvert ses portes le 28/09/2016
et nous sommes heureux de vous accueillir sur ce forum!
Plein de personnages en libre service vous
attendent afin de commencer cette belle aventure,
n'hésitez pas à aller les voir.

Jurassic World Renaissance met à disposition deux places de modérateurs!
Si vous aimez le forum et que vous vous sentez prêts à nous rejoindre dans cette aventure
n'attendez plus et rendez vous dans
ce sujet pour en savoir plus!

JE VEUX ETRE MODERATEUR DE JWR!
Vous avez envie de poster une petite annonce dans cette barre
de recherche pour vous donner plus de chances de
trouver votre bonheur?
N'hésitez pas à le demander!
Pour en savoir plus c'est ici:

PETITES ANNONCES
CLAIRE DEARING
Vous aimez les liens spéciaux, qui permettent d'apporter des
situations uniques et pleines de surprises dans vos RPS?
Pourquoi ne pas vous laisser tenter par un beau barbu au
caractère peu habituel? Le jeu du chat et de la souris a
commencé, à vous de courir plus vite!
Attrape moi si tu peux!


 ::  :: AREA 6 - RESTRICTED AREA :: Le centre de contrôle Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le poids de l'héritage ♦ Claire & Laura

avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 12/04/2017
✗ Appels a l'aide : 134
✗ JGolds : 7795

✗ Age du personnage : 28 ans
✗ Localisation : En plein coeur de Jurassic World
✗ Métier : Propriétaire de Jurassic World, Digne fille de son père
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 29 Mai - 0:11


Le poids de l'héritage

Elle regarda l’écran géant, les bras croisés contre sa poitrine. La pièce était déserte, les employés chargés de la sécurité du parc ayant été congédiés quelques minutes auparavant. La jeune femme, elle, avait préféré rester encore quelques instants, les yeux rivés sur cette carte interactive du parc qui avait été remise en route dès leur arrivée à tous sur ces lieux. C’avait d’ailleurs été le premier endroit dans lequel la jeune femme s’était rendue après être descendue de son hélicoptère. Comme son père avant elle, elle se tenait là, fière, grande et pourtant si peu sûre d’elle concernant les manœuvres à effectuer et dans quel sens les mener.

S’approchant d’un poste de contrôle, elle réorienta la vision offerte par l’écran géant pour essayer de voir où se trouvaient les différentes espèces encore vivantes dans le parc. C’était un avantage qu’avait eu les implants demandés à l’époque par son père. Si tous n’étaient plus en état de marche, ils avaient largement aidé à localiser certains animaux disparus dans la jungle et permettant ainsi d’éviter d’autres zones jugées dangereuses. Ils permettaient aussi de savoir quels spécimens étaient probablement morts de par leur inactivité. Dans le cas où les implants ne fonctionnaient plus, il fallait alors se montrer très prudents.

Laura passa une main dans ses cheveux noirs et épais. Elle avait renoncé à ce chignon qui lui donnait un air sévère autant qu’il la faisait passer pour ce qu’elle n’était pas forcément : une propriétaire confiante et sûre d’elle. Cependant, elle portait une chemise griffée d’une marque prestigieuse française et une jupe crayon très élégante d’un bleu profond. Perchée sur des escarpins noirs, elle orienta alors la vision de la carte sur une zone en particulier. Là où se trouvait l’ancienne volière.

Elle n’avait pu enterrer de son père qu’un cercueil vide. Le corps de Simon Masrani, s’il en restait quelques fragments, était là, quelque part dans ce lieu où son hélicoptère s’était écrasé deux ans auparavant. Les lèvres pincées, elle laissa son regard se perdre sur les données que lui offrait cet outil de technologie avancée, se perdant dans ses pensées. De son père, elle n’avait le souvenir que d’un homme toujours plus occupé et désireux d’offrir au monde de nouvelles avancées et de faire voir à celui-ci des choses toujours plus extraordinaires. Ce parc, il l’avait repris d’un vieux fou aux idées loufoques, réussissant pourtant là où lui avait échoué. Comme elle était en train de le faire, à son tour. Elle ne comprenait pas ce qui avait pu motiver son père dans ce projet grandiose autant que complétement fou, mais elle savait que ce ne serait que salir sa mémoire de ne pas porter de nouveau le projet pour qu’il puisse revoir le jour. Si autrefois, Laura Masrani n’était qu’une image offerte pour mieux vendre cette attraction à prix d’or, elle en était aujourd’hui également celle qui prendrait les grandes directives et qui financerait des projets plutôt que d’autres.

Elle poussa un soupir, se laissant aller dans la chaise, ne quittant pas le site de la volière des yeux, espérant presque un signe de survie de son précieux père. Aspirée par la contemplation, elle n’entendit pas que quelqu’un approchait.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 18/07/2016
✗ Appels a l'aide : 2146
✗ JGolds : 442

✗ Age du personnage : 31 ans
✗ Localisation : Jurassic World
✗ Métier : Directrice du parc
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 1 Juin - 19:38

Le poids de l'héritage

LAura & Claire

La journée arrivait à sa fin, et Claire monta dans la Jeep qu'elle avait utilisée pour se rendre vers les enclos en construction. Il y avait encore énormément à faire sur ce parc, et rien n'était encore réellement pret. Il fallait dire que les évènements passés n'aidaient pas vraiment à ce que la reconstruction avance comme prévu, et plus Claire passait du temps au milieu des chantiers, plus elle se disait qu'il faudrait peut-être penser à repousser l'ouverture du parc. D'ailleurs, il fallait qu'elle se rende à son bureau, au poste de contrôle pour faire un rapport sur l'avancée des travaux. Elle démarra et quitta ce lieu, comme le faisaient tous les employés qui se dirigeaient vers leur hotel pour profiter de leur soirée. Alors que tout se calmait dans Jurassic World, Claire arriva au poste de contrôle. Il y avait encore de la lumière à l'intérieur, et Claire se demanda bien qui était de garde cette nuit là. Car toutes les nuits, il y avait une personne qui était nommée pour surveiller les écrans de surveillance au cas où quelque chose se produirait en l'absence de tout le monde.

Elle monta les escaliers en retirant sa petite veste et alors qu'elle arrivait dans la pièce principale, elle retrouva une silhouette devant les écrans, à fixer les images sans bouger. Claire la reconnue aussitôt, car bien trop familière. Elle se doutait très bien du pourquoi c'était elle qu'elle trouva là, et pourquoi l'image qui se trouvait à l'écran affichait toujours la même image, la volière.

Il s'est battu jusqu'au bout, et c'était un homme honorable!

Elle se rapprocha doucement de Laura et se plaça à ses côtés, regardant l'écran, et retombant dans ses souvenirs. Elle avait adoré Simon, et même s'il était spécial comme patron, elle avait toujours pensé qu'il était passionné et prêt à tout pour faire plaisir au gens. De plus, il ne supportait pas de mettre la vie des gens inutilement en danger, c'était bien pour ça qu'il s'était sacrifié pour essayer d'arrêter l'Indominus. Elle ne sentit pas tout de suite la petite larme qui coula sur sa joue, mais l'essuya rapidement, car c'était bien connue, Claire Dearing n'était pas une sensible.

<
center>(made by voodoo doll)


couleur #cc3333

_________________

Welcome in my complicated life
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 12/04/2017
✗ Appels a l'aide : 134
✗ JGolds : 7795

✗ Age du personnage : 28 ans
✗ Localisation : En plein coeur de Jurassic World
✗ Métier : Propriétaire de Jurassic World, Digne fille de son père
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 17 Juin - 1:29


Le poids de l'héritage

Elle ne l’avait pas entendue arrivée, aspirée par cette carte satellite de la volière. Ses pensées se faisaient un peu plus ombres dès lors qu’elle songeait à son cher père, mort en la laissant orpheline. Mort en la laissant responsable d’une charge de travail inconsidérable. Mort en lui transmettant un flambeau qui avait tendance à lui brûler les doigts. Pourtant, quand la voix de Claire s’éleva, provoquant chez la jeune femme un frisson de surprise, forçant son regard à quitter son point de chute pour découvrir la jeune femme rousse et croiser son regard clair. Elle eut un sourire gêné. Depuis son arrivée sur l’île, il n’y avait pas un seul instant où elle essayait d’obtenir des réponses, de voir de ses propres yeux ce lieu tant empli de mémoire que maudit. Les paroles de Claire paraissaient pourtant toujours aussi creuses bien qu’empli d’une bienveillance que la jeune femme ne pouvait nier. Elle élargit un peu son sourire bien que gardant une nuance nostalgique sur ses traits. Elle se redressa un peu et fit face à celle qu’elle avait choisi pour l’épauler dans la reconstruction dans ce projet titanesque. « Je sais… On ne cesse de me le répéter… »

Elle reporta de nouveau son regard vers l’écran, ne pouvant s’empêcher de culpabiliser. Elle n’aurait certainement pas changé le destin de Simon Masrani. Mais elle aurait dû être là, elle aussi. Son père lui avait proposé de l’accompagner pour découvrir avec lui l’Indominus Rex. Il espérait peut-être que la jeune femme s’investisse de nouveau dans ses projets en encourageant la publicité de cette nouvelle attraction. Mais elle avait refusé, prétextant un shooting photo et des préparatifs d’un mariage qui n’avait finalement pas même eut lieu. « Il n’y a pas un jour où je me dis que j’aurais peut-être pu empêcher cela… La finalité aurait peut-être été très différente et pourtant, je ne peux pas me dire que ma présence n’aurait rien cherché… Est-ce qu’il a seulement pensé à moi avant de monter dans cet hélicoptère sans certification ? » Elle pinça ses lèvres, retenant une larme de rancœur et de rage à son égard. Elle détourna le regard avant de reprendre contenance et reporter son attention sur Claire et laisser mourir son léger trouble. « Tu crois qu’on peut y arriver ? A rouvrir ce par cet lui rendre sa gloire d’antan ? »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 18/07/2016
✗ Appels a l'aide : 2146
✗ JGolds : 442

✗ Age du personnage : 31 ans
✗ Localisation : Jurassic World
✗ Métier : Directrice du parc
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 19 Juin - 14:47

Le poids de l'héritage

LAura & Claire


« Je sais… On ne cesse de me le répéter… »
C'est parce que c'est vrai, et non par politesse.

Claire n'était certainement pas la meilleure personne pour consoler quelqu'un. Elle ne savait pas vraiment quels mots employer pour ne pas faire de gaffe ou envenimer la situation, ni même ceux qui étaient censés réconforter. Mais elle faisait du mieux qu'elle pouvait pour Laura, car la demoiselle le méritait amplement. Elle ne devait pas s'en vouloir, comme elle le faisait actuellement. Car même si elle ne lui avait pas clairement dit ce qu'elle ressentait, Claire pouvait voir à son visage, qu'elle avait la même émotion qu'elle quand elle ne contrôlait pas la situation. A savoir que si elle avait été sur place, les choses auraient pu être différentes.

« Il n’y a pas un jour où je me dis que j’aurais peut-être pu empêcher cela… La finalité aurait peut-être été très différente et pourtant, je ne peux pas me dire que ma présence n’aurait rien cherché… Est-ce qu’il a seulement pensé à moi avant de monter dans cet hélicoptère sans certification ? »
Laura.... Oui les choses auraient pu être différentes si tu avais été là, tu aurais pu être dans cet hélico toi aussi... Mais je suis sûr d'une chose, que ton père m'a dit avant de monter dans cet appareil.... Il t'aimait, et il voulait que tu sois fière de lui.

Simon Masrani ne parlait que très peu de sa famille, mais Claire se souvenait parfaitement de son visage lorsqu'il parlait de Laura, de la fierté qu'il voudrait voir dans ses yeux, du respect, et de la magie de ce parc qu'il voulait lui transmettre. Elle ne pouvait pas ne pas lui dire, et la laisser dans cet état. Sans rien faire. Elle se rapprocha encore un peu plus de la jeune femme, qui parla du parc, lui demandant si elle pensait qu'elles arriveraient à le remettre sur pieds. Claire savait que ça ne serait pas une mince affaire, qu'il leur faudrait traverser beaucoup d'épreuves, mais elle savait aussi que autant l'une que l'autre, elles avaient un fort caractère, qu'elles étaient des battantes et que jamais elles n'abandonneraient. Ce parc finirait par réouvrir un jour ou l'autre, et Laura pourrait faire honneur à son père.

Je suis sûre qu'on va le rendre encore meilleur! Ce sera pas facile c'est sûr, mais toi et moi, on est aussi têtues l'une que l'autre, on va pas lâcher l'affaire!


<
center>(made by voodoo doll)


couleur #cc3333

_________________

Welcome in my complicated life
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 12/04/2017
✗ Appels a l'aide : 134
✗ JGolds : 7795

✗ Age du personnage : 28 ans
✗ Localisation : En plein coeur de Jurassic World
✗ Métier : Propriétaire de Jurassic World, Digne fille de son père
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 9 Oct - 15:52


Le poids de l'héritage

Elle avait bien du mal à faire la part des choses entre ce qui était sincère et les formules de politesse. C’avait toujours été le cas, à dire vrai. Laura était méfiante de nature, prenant garde à ce qu’elle disait, à comment elle le disait. C’était une qualité qu’elle avait acquis de par son travail dans le monde de bêtes sauvages qu’était le mannequinat. Une simple phrase mal construite pouvait vous coûter une place face à un photographe capricieux. Mais alors, que pensaient vraiment les gens ? Voilà une chose que la jeune femme avait longtemps pensé car seule l’hypocrisie permettait aux politiciens de s’assurer les votes de leurs concitoyens.

Alors oui, son père s’était battu jusqu’au bout et ce combat lui avait coûté la vie. A quoi avait-il pensé en prenant les commandes de cet hélicoptère ? Avait-il seulement eu une pensée pour elle ? Elle ne tarda pas à avoir la réponse à cette question. Ses yeux noirs plongés dans ceux, bleus, de Claire, elle l’écouta lui dévoiler l’unique chose qu’elle n’avait jamais su. Il l’aimait et n’espérait que la voir être fière de lui. Ainsi avaient été les derniers mots de Simon Masrani. Elle serra les dents, tachant de retenir les larmes qui vinrent embuer sa vision. Peine perdue, elle ferma les paupières, laissant les larmes glisser sur ses joues. « Quel idiot… » Un père exemplaire, Simon Masrani n’en fut pas un. Mais il avait fait d’elle une jeune femme forte tant dans ses convictions que dans son esprit. Laura était une battante, une inexorable guerrière qui se cachait derrière des ongles manucurés et des talons hauts perchés. Toute sa vie, elle avait espéré pouvoir accomplir quelque chose qui permettrait à Simon Masrani de la remarquer plus que ce parc, plus que ses projets. Elle avait cherché à ce qu’il soit fier d’elle et espérait toujours une reconnaissance qu’il ne lui accordait que peu. Mais dans ces paroles, elle sut qu’elle pouvait tout lui pardonner, qu’elle pouvait tout simplement laisser sa rancœur de côté. Si son père espérait qu’elle soit fière de lui, c’est que lui aussi cherchait à lui prouver quelque chose. Quelque chose qu’elle n’avait, jusque-là que peu compris mais qui lui apparaissait doucement.

Du bout de ses doigts, elle vint essuyer ses larmes tièdes, un léger sourire sur ses lèvres. « Merci Claire. » Ces simples mots lui avaient adouci l’esprit, apaisé l’âme. Puis, changeant de sujet, elles parlèrent de ce projet, de ce parc maudit. Mais là encore, la rousse sut trouver les mots justes. Têtues, oui, elles l’étaient d’où leur présence commune en ces lieux. Laura espérait d’ailleurs ne jamais tomber en réel désaccord avec celle qu’elle considérait comme un mentor dans ce milieu car le parc tout entier tremblerait devant cette mésentente. Soupirant, elle releva les yeux vers l’écran et, d’un tapotement de doigts sur le panneau de contrôle, réactiva la vision globale de la carte de l’île. « Il faut que l’on termine de reprendre le contrôle de l’île. Les lieux proches sont sécurisés mais on ne peut risquer la vie du personnel… Pas après ce qui est arrivé dans l’arène du mosausaure. » Une vétérinaire blessée était une chose largement suffisante pour le moment. La Présidente Directrice Générale de Jurassic World se releva alors sur ses escarpins. Elle n’était dès lors plus la fille abattue de Simon Masrani, mais la nouvelle propriétaire des lieux. Tendant la main, elle pointa le Nord de l’île où quelques balises GPS émettaient encore un signal. « Il va nous falloir réimplanter des caméras dans l’intégralité du parc. Ce sera plus simple pour pister les espèces encore en liberté. Que les techniciens chargés de la chose prennent des armes à charge létale. Aucun risque ne doit être pris. Je préfère que l’on perde quatre années à recréer une espèce plutôt que d’avoir la mort de quelqu’un sur ma conscience… » Trop d’âmes perdues erraient déjà dans ce parc. Elle se tourna vers Claire, les bras croisés sur sa poitrine. « D’après toi… Combien de temps ? Combien de temps tout cela va-t-il nous prendre ? Tu étais là lorsque mon père a recréé cet endroit, tu as déjà vécu tout ça… Alors combien de temps cela pourrait-il prendre ? »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 18/07/2016
✗ Appels a l'aide : 2146
✗ JGolds : 442

✗ Age du personnage : 31 ans
✗ Localisation : Jurassic World
✗ Métier : Directrice du parc
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 9 Nov - 19:29

Le poids de l'héritage

LAura & Claire


En la regardant comme ça, se reprendre en main et effacer les quelques larmes qui avaient pris place sur ses joues, Claire avait eu le coeur qui se réchauffait. Elle était devenue depuis peu beaucoup plus attentive à ceux qui l'entouraient, et ceux qui faisaient partie de son monde, et elle était contente de voir que Laura n'était plus aussi triste qu'il y a quelques minutes.
Elle lui rendit son sourire et se rapprocha d'elle encore quand elle la vit remettre les caméras pointées sur le parc et ses environs. Il était temps de se remettre au boulot.

« Il faut que l’on termine de reprendre le contrôle de l’île. Les lieux proches sont sécurisés mais on ne peut risquer la vie du personnel… Pas après ce qui est arrivé dans l’arène du mosausaure. »

_ Oui!

« Il va nous falloir réimplanter des caméras dans l’intégralité du parc. Ce sera plus simple pour pister les espèces encore en liberté. Que les techniciens chargés de la chose prennent des armes à charge létale. Aucun risque ne doit être pris. Je préfère que l’on perde quatre années à recréer une espèce plutôt que d’avoir la mort de quelqu’un sur ma conscience… »

Claire regarda l'endroit où Laura avait posé son doigt, où un point clignotait, signe qu'un des animaux portant une balise GPS se trouvait. Il y avait beaucoup moins de points clignotant sur la carte que quelques années auparavant, certaines balises ne fonctionnant plus, où des animaux décédés suite à des rencontres avec des carnivores.

_ Je suis d'accord! Je ne veux pas revivre ce qu'il s'est passé par le passé, et je revois encore le visage de Mak quand je me couche.... Il ne faut plus que nous aillons des blessés.

« D’après toi… Combien de temps ? Combien de temps tout cela va-t-il nous prendre ? Tu étais là lorsque mon père a recréé cet endroit, tu as déjà vécu tout ça… Alors combien de temps cela pourrait-il prendre ? »

_ Je dirais le temps qu'il faudra. On va bouger un peu les troupes, mais je ne veux pas qu'ils baclent le travail pour aller plus vite. Je veux du boulot bien fait. On devrait renforcer les clotures extérieures, et les portails d'entrée donnant sur la foret. C'est primordial, avec les caméras. De toute façon, j'ai repoussé l'ouverture sans préciser de date. On doit d'abord faire que ce parc soit sécurisé pour nos employés avant de penser à y mettre des visiteurs.

Il y a quelques années, elle n'aurait jamais pensé de cette manière. Elle aurait souhaité que tout soit prêt dans les temps, de n'importe quelle manière que ce soit, elle aurait pensé au profit, au travail que c'est de créer les dinosaures et ce que ça coute. Mais maintenant, elle savait que son résonnement était loin d'être parfait. Sa rencontre avec Owen, et les évènements passés l'ont changé, et désormais, elle sait ce qu'elle doit faire. Pas seulement pour elle, mais pour tout le monde.

<
center>(made by voodoo doll)


couleur #cc3333

_________________

Welcome in my complicated life
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Confrérie Wind, l'Héritage de Manwë
» [Fan-Fiction] L'Héritage: Tome 1, Sokar
» [Didacticiel] Le Poids des différentes Matières
» [GW] Samedi 3 Octobre, vente au poids
» Blitzkrieg (ou guerre éclaire)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jurassic World Renaissance ::  :: AREA 6 - RESTRICTED AREA :: Le centre de contrôle-
Sauter vers: