AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Jurassic World Renaissance a ouvert ses portes le 28/09/2016
et nous sommes heureux de vous accueillir sur ce forum!
Plein de personnages en libre service vous
attendent afin de commencer cette belle aventure,
n'hésitez pas à aller les voir.

Jurassic World Renaissance met à disposition deux places de modérateurs!
Si vous aimez le forum et que vous vous sentez prêts à nous rejoindre dans cette aventure
n'attendez plus et rendez vous dans
ce sujet pour en savoir plus!

JE VEUX ETRE MODERATEUR DE JWR!
Vous avez envie de poster une petite annonce dans cette barre
de recherche pour vous donner plus de chances de
trouver votre bonheur?
N'hésitez pas à le demander!
Pour en savoir plus c'est ici:

PETITES ANNONCES
CLAIRE DEARING
Vous aimez les liens spéciaux, qui permettent d'apporter des
situations uniques et pleines de surprises dans vos RPS?
Pourquoi ne pas vous laisser tenter par un beau barbu au
caractère peu habituel? Le jeu du chat et de la souris a
commencé, à vous de courir plus vite!
Attrape moi si tu peux!


 ::  :: AREA 4 - LA FORET :: Attraction - Enclos des Raptors Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rp Déblocage - Enclos des Raptors

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 18/07/2016
✗ Appels a l'aide : 680
✗ JGolds : 3608
Le parc
✗ Age du personnage : Aucun
✗ Métier : Le fruit de vos cauchemards
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Sep - 20:44

   

   

   
Enclos des Raptors


   
L'enclos des Raptors est une nouvelle attraction que Laura Masrani a mis en place au sein de Jurassic World. Mais les Raptors s'étant échappés, il vous faut partir à leur recherche afin de les retrouver et les capturer. Owen Grady est le chef de cette expédition, ayant été le dresseur attitré des Raptors. Méfiez vous d'eux, ils sont très intelligents et ne se laissent pas berner par des petits joueurs. Il vous faudra être rapide et rusé pour les démasquer avant que ce ne soit l'inverse.

Le convoi a été envoyé en pleine forêt vers les grottes, dans lesquels ils aiment bien se réfugier, et vous voilà sur la route en très mauvais état, parfois encombrée, qui va donner du fil à retordre à vos jeeps.

Les Jeeps peuvent accueillir jusqu'à 5 personnes, avec une personne en conducteur.

Nombre de réponses demandées: 100 messages

_________________
Bla bLa BlaA

La signature sera là.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 18/07/2016
✗ Appels a l'aide : 2066
✗ JGolds : 8818

✗ Age du personnage : 31 ans
✗ Localisation : Jurassic World
✗ Métier : Directrice du parc
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Oct - 14:33

   

   
A LA RECHERCHE DES RAPTORS
Lorsque Claire était sortie de la chambre, elle avait une nouvelle fois enfilé une tenue peu conventionnelle pour son boulot, préférant la praticité à l'élégance. Néanmoins, elle avait tout de même choisi ses vêtements avec gout, ne voulant pas changer sur son code vestimentaire. Elle avait opté pour un simple jean un peu moulant, un chemisier vert kaki ainsi que des bottes noires spécialement pour la randonnée. Elle avait posé une casquette sur sa tête et avait préparé un sac à dos avec quelques rations et de l'eau. Elle savait qu'elle en aurait besoin à un moment donné.

Elle se dirigea vers le point de rendez-vous en bordure de forêt pour faire le point avant que les premiers volontaires n'arrivent. Aujourd'hui avait lieu une mission de repérage, pour essayer de savoir où se trouvaient les raptors qui s'étaient échappés, et surtout, combien il en restait. Une nouvelle attraction allait voir le jour à Jurassic World, mais il fallait savoir combien il restait de dinosaures aptes, avant de faire une demande au laboratoire sur d'éventuels nouveaux nés.

Laura avait eu cette idée lors d'un repas avec la rousse, et elle semblait si excitée que Claire s'était promis de tout faire pour que cette attraction puisse se faire. Et puis, ce serait surement une des meilleures attractions du parc, accueillant le plus de visiteurs.

Elle gara la jeep qu'elle avait pris avec elle, dans laquelle elle pourrait emmener quatre personnes avant se sortir pour déposer la carte sur le capot afin de l'analyser. Les routes qu'ils devaient emprunter étaient assez abimées et quelques arbres devaient peut-être bloquer la route. Cette mission s'avérait compliquée, mais Claire n'en démordrait pas.
claude gueuse

_________________

Welcome in my complicated life
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Mer 12 Oct - 15:22
Invité
enclos des raptors

   
       grande icone
     
Ce matin, une grande mission nous attendait. Claire avait demandé des bénévoles pour partir à la recherche des raptors et je n’avais eu de cesse d’y penser depuis. Les raptors, c’était une grande partie de ma vie même s’ils ne faisaient pas partis de mes patients habituels. C’était plutôt Alexane qui s’en occupait  mais j’avais toujours aimé les voir dans leur enclos top secret. C’était d’ailleurs grâce à eux que j’avais rencontré Owen et Alexane. Alors quand j’avais appris que la mission pour les retrouver allait être lancée, je m’étais immédiatement porté volontaire. Je m’étais levée de bon matin pour me préparer et passer une tenue de travail qui serait aussi confortable que pratique. J’avais aussi chaussé une paire de chaussures de randonnées car même si la mission allait très certainement avoir lieu en véhicule, il faisait toujours mieux d’être confortablement chaussé que d’être en escarpin. Déjà que je n’en mettais que rarement, ce n’était pas pendant une mission que j’allais faire ma coquette.

Il fut bientôt l’heure de rejoindre le lieu de rendez-vous et je pris une jeep pour m’y rendre. J’avais besoin de conduire et s’il y avait besoin de conducteur, je pourrais ainsi me porter volontaire. Je pris le chemin de la forêt avec mes écouteurs sur les oreilles. Je sais, ce n’était pas sécurisant de conduire avec de la musique dans les oreilles mais j’avais besoin de ça pour me mettre en jambe et surtout pour être de bonne humeur. Après tout, je n’avais pas spécialement envie de me retrouver avec des gens de mon espèce mais pour les raptors, j’étais prête à faire une exception. J’arrivais rapidement sur le lieu du rendez-vous et je vis que Claire était déjà arrivée. Je descendis de ma jeep avant d’attraper ma veste avec le sigle des vétérinaire et de m’approcher de la jeune femme qui était penché sur une carte. « Bonjour patronne. Prête à repérer les raptors ? » Je fis un sourire à Claire tout en regardant les volontaires arriver, les mains dans les poches.

   
feat. jurassic world
made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Mer 12 Oct - 21:31
Invité

Chasse aux Raptors


Feat All




-----------------------------------------------


Aujourd'hui, chasse aux raptors !
Une fois n'est pas coutume, je me suis réveillée plus tôt que prévu, et j'ai eu largement le temps de me préparer à l'expédition qui arrivait.
Peu étonnant lorsque les vélociraptors entrent en ligne de compte.

Après ma toilette matinale, j'ai opté pour une tenue discrète, qui se fond dans la masse. Un jeans serrant de couleur marron, une chemise vert forêt, et un bandana vert également. De bonnes chaussures de marche, et mes cheveux noués en queue de cheval, et je suis prête.
Et pour une fois, je ne mets pas ma veste en cuir chérie. Elle risquerait de s'abîmer, et bon, mieux valait de rester discret lorsque l'on s'aventure en forêt, avec tous les prédateurs lâchés à nos trousses.

Dans mon sac, plusieurs bouteilles d'eau, gardées fraîches grâce à un sac réfrigérant, et plusieurs rations pour la journée. Par habitude, un paquet de cigarettes, deux briquets, un bloc note et un stylo se trouvent quelque part dans le sac à dos.

Je fume une dernière cigarette – déjà la deuxième de la journée, car j'ignore si j'aurai vraiment l'occasion d'en fumer pendant l'expédition – et me mets en route, tranquillement, en direction du point de ralliement.

Maksim Calaghan et Claire se trouvent déjà sur place. Par politesse, je les salue et m'adosse à un arbre.
J'hésite. Je ne vais pas fumer encore... N'est-ce pas ?

Compte tenu du stress et de l'excitation en fait... Et nous sommes toujours dans une zone plutôt sécurisée donc...
Je lève les yeux au ciel, désespérée par ma propre attitude, en allumant une nouvelle cigarette, à distance des deux autres pour ne pas les déranger avec la fumée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Mer 12 Oct - 22:47
Invité



RP déblocage : Enclos des Raptors


Featuring tout le monde




Une nouvelle journée au paradis…Enfin c’était plutôt comme ça qu’il fallait le voir, il avait connu bien pire comme lieu de travail, l’Afghanistan et l’Irak n’avaient pas été des parties de plaisir. Il se réveilla de bonne heure, alors que la majorité des employés du parc dormait pour aller courir quelques kilomètres. Cela l’aidait à bien être en forme pour attaquer la journée, bien sûr il n’avait pas oublié l’incontournable tasse de café, il ne pouvait rien faire ça et était aussi réactif qu’une limace. Bon c’était exagéré, mais c’était tout de même important pour lui. Ce petit tour lui permettait également si les gars faisaient bien leurs rondes conformément aux ordres. Plusieurs fois, ils les avaient surpris à glandouiller, autant dire qu’il avait sévi. Ils avaient dû se passer le mot, car ça faisait un petit bout de temps qu’il n’en avait pris un la main dans le sac.

Ou alors ils commençaient à connaître les heures auxquelles Jason allait courir, si c’était le cas, il ferait en sorte de varier la programmation de son réveil…Enfin ce dernier était pas vraiment nécessaire, il se réveillait au moment où un cauchemar venait abréger sa nuit. Après sa course, il alla prendre une douche, manger un petit morceau avant de se rendre doucement vers le centre de commandes. Là-bas, il débriefa l’équipe de nuit pour savoir s’ils avaient remarqué quelque chose de suspect, mais rien, tant mieux. Ensuite, il fit le point des tâches à effectuer aujourd’hui et dispatcha les missions à ses « gars ». Une mission avait retenu son attention, la directrice recherchait des volontaires pour retrouver les terribles raptors. Il avait entendu des bruits de couloirs par rapport à ces dinosaures, ça promettait d’être une opération dangereuse.

Il aurait pu déléguer ça à quelqu’un de la sécurité, mais il préférait y aller lui-même. Si c’était dangereux, il préférait prendre les risques à la place d’autres, puis il pensait qu’il serait pleinement capable d’assurer la sécurité du groupe. L’ancien marine alla donc s’équiper d’une combinaison tactique, elles étaient portées la plupart du temps par l’équipe de combat, il voulait se préparer à tout imprévu, ainsi qu’une bonne paire de rangers pour la randonée. Puis cette tenue possédait un grand nombre de rangements et il pouvait donc prendre tout un tas de babioles comme des tubes luminescents, fusées éclairantes, etc... La directrice voulait retrouver les dinosaures et les ramener vivants, il prit donc un fusil avec des cartouches paralysantes, de quoi les assommer s’il était capable de les viser. Mais l’humain passait avant tout et il ne voulait que personne ne prenne de risque. Il prit donc un pistolet à l’armurerie, un couteau et embarqua également autre chose dans une mallette, à utiliser au cas où ça dégénère...

Une fois prêt, il se rendit au lieu de rendez-vous, il ne tarda d’ailleurs pas à y être. Elles étaient déjà trois. Jason alla d’abord déposer son fusil à l’arrière de la jeep, ainsi que la mallette. Une fois ceci fait, il alla à la rencontre du groupe. Il salua d’abord son supérieure d’un respectueux signe de tête accompagné d’un :


« - Madame la Directrice… »

Puis se tourna vers les autres :

« Mademoiselle Pérez » Il avait dit ça simplement pour ne pas trahir leur lien. Pour saluer la dernière, il eut un léger sourire, il espérait qu’elle ne râlerait pas trop sinon ça allait lui prendre la tête. « Mack. »





(c)Jerry
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Jeu 13 Oct - 1:19
Invité

「 They're lethal at eight months, and I do mean lethal. Their speed. Fifty, sixty miles an hour if they ever got out into the open 」

Enclos des Raptors

Nova avait dû mal à croire que ce qu’elle vivait était vrai. Sa journée allait être tout simplement spéciale et elle vérifiait pour la énième fois le contenu de son sac. Tout le matériel dont elle pensait avoir besoin se trouvait là et elle finalisa sa préparation en rajoutant son carnet de notes dans une poche facilement accessible. Quand elle avait su pour la mission, elle s’était immédiatement portée volontaire. Aller essayer de trouver les vélociraptors était du lourd et en tant que dresseuse, elle ne pouvait pas rater ça. Il était temps de mettre en pratique ce qu’elle avait étudié depuis qu’elle avait obtenu son poste dans le parc et la moindre erreur pourrait être fatal. Mais étrangement, elle n’avait pas vraiment peur du pire qui pouvait arriver. Elle avait juste l’impression d’être une gosse qui vivait un rêve, même si elle semblait des plus calme.

Rejoindre le point de rendez-vous lui permit de se calmer et se détendre. Elle se devait d’être professionnelle et maintenant que le moment arrivait, c’était surtout la crainte de ne pas être à la hauteur qui prenait le dessus. Seulement la Norvégienne ne se laissa pas démonter par cela et prenait son courage à deux mains. Elle était une adulte et non une gamine qui tournait les talons à la moindre crainte. Et ce fut prêt à faire face à la situation qu’elle arriva au lieu de rendez-vous où se trouvait déjà certaines personnes.

Saluant chaque personne à son arrivée, Nova reconnaissait certains qu’elle avait déjà croisés. Elle avait beau ne pas forcément avoir fait la connaissance avec tout le monde, elle s’était obligée à retenir les têtes pour ne pas paraître stupide après. Elle se sentait fin prête pour tout ça. Comme à chaque fois qu’elle allait travailler avec des animaux, la brune avait adapté sa tenue en conséquent de manière à être à l’aise et non entravé dans ses mouvements, et avait réuni ses cheveux en une tresse sur le côté. Pas question de se retrouver dérangée par des mèches volantes et tout était fait de manière à ce qu’elle puisse seulement se concentrer sur ceux avec qui elle allait travailler. Et là, en l’occurrence, c’était avec les raptors.

« C’est quoi le plan prévu ? »

Nova avait préféré demander, voulant savoir à quoi s’attendre. Ce qu’elle savait de ces dinosaures, c’était ce qu’on lui avait dit et ce qu’elle avait lu. En pratique… elle ne les avait jamais côtoyés et préférait jouer la carte de la sûreté pour ne pas commettre d’erreur par la suite.
sous-titre
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 18/07/2016
✗ Appels a l'aide : 2066
✗ JGolds : 8818

✗ Age du personnage : 31 ans
✗ Localisation : Jurassic World
✗ Métier : Directrice du parc
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Oct - 16:31

   

   
A LA RECHERCHE DES RAPTORS
Ils commençaient à être de plus en plus nombreux et Claire en était ravie. Elle savait que cette mission qui s'annonçait plus périlleuse que les autres attirerait du monde, car les Raptors sont des dinosaures assez réputés, mais elle ne s'attendait pas à en voir autant. Au fur et à mesure qu'ils arrivaient, Claire les salua, et les gratifia d'un sourire pour leur montrer à quel point elle était ravie de les voir.

‹‹ Bien, alors je vois que vous êtes tous bien équipés. J'espère que tout le monde a bien dormi parce que la journée s'annonce longue. Voici ce que nous avons à faire. ››


Elle commença à leur expliquer en détail ce qu'ils avaient à faire, à savoir se répartir équitablement dans les Jeeps pour partir en direction des grottes. La première partie du voyage serait groupée et arrivés sur les lieux, ils se disperseraient pour visiter les quelques grottes présentes sur l'ile. Ils avaient plusieurs véhicules à leur disposition ce qui leur permettrait de faire plusieurs groupes afin de se répartir les zones.

‹‹ Soyez sur vos gardes surtout. Les Raptors sont très rapides et sont intelligents. Ne vous amusez pas à vous en approcher hors des jeeps si vous en apercevez un. Si quelqu'un voit quelque chose, prévenez moi immédiatement et ne prenez aucun risque inutile. ››

Chacun d'entre eux était important pour elle et pour le parc, et elle ne voulait pas risquer que quelqu'un soit blessé ou peut-être plus encore. Après tout, ils s'étaient portés volontaires mais ce n'était pas pour ça que Claire ne prenait pas la responsabilité de ce qu'il se passait sur cette mission. Ce qui s'était passé par le passé lui avait servi de leçon et elle ne voulait en aucun cas que cela se reproduise.
claude gueuse

_________________

Welcome in my complicated life
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sam 15 Oct - 17:33
Invité
       
Enclos des Raptors

- Groupe -


Vous avez signé pour l'aventure
Récupérer Blue, voilà le plus gros désaccord qu'il couvait depuis son retour. S'il y avait bien une créature à qui il voulait accorder la paix loin de la curiosité morbide des visiteurs c'était bien elle. Lui placer un traceur suffirait amplement à éviter quelques rencontres malheureuses en la plaçant dans une zone restreinte mais son avis emballait moins que la perspective d'un tout nouvel enclos peuplé. Et sous l'horizon de cette perspective notre homme s'était éveillé d'une humeur quelque peu massacrante dont quelques-uns avaient déjà fait les frais de bon matin.

Il avait même envisagé de ne pas se joindre à cette expédition, si aucun pisteur ne se joignait à eux ils n'avaient aucune chance sauf peut-être celle de finir en quatre heures. L'idée aurait pu être intéressante s'il n'avait aucune considération pour la vie humaine, chose qui n'était pas le cas, sans compter que le risque était que la vie de Blue soit aussi dans la balance et cela non plus n'était pas acceptable. Alors il avait fini par arriver au rendez-vous et jaugea des forces en présence avec un air qui laissait présager son avis sur le scénario qui se dessinait. Hormis Brown personne ici n'avait de véritables utilités si ce n'était peut-être un goût mal placé de l'aventure et de la découverte... S'ils voulaient se faire peur, attendre que la bête soit de nouveau en cage aurait très bien pu suffire.

Si on l'avait écouté il n'aurait pris que deux ou trois responsables de sécurité, parmi ceux qui avaient vraiment la tête sur les épaules et du sang-froid à revendre, il aurait peut-être ajouté Alexane mais cela se serait arrêté là pour pouvoir ramener tout le monde à bon port. Mais il n'était peut-être plus l'heure de rêver de ce monde où on l'écoutait, car même de son point de retrait, appuyé à son arbre il entendait Claire qui se lançait dans quelques explications.

« Soyez sur vos gardes surtout. Les Raptors sont très rapides et sont intelligents. Ne vous amusez pas à vous en approcher hors des jeeps si vous en apercevez un. Si quelqu'un voit quelque chose, prévenez moi immédiatement et ne prenez aucun risque inutile. »

« Excusez-moi si je me trompe Mademoiselle la Directrice mais ne serait-ce déjà pas un risque inutile de fractionner le groupe ? Après tout vous traquez une créature qui est probablement seule et qui se méfiera donc d'un nombre conséquent de visiteurs. Par contre je suis certain qu'elle sera ravie de voir des petits groupes à isoler et à chasser. » Il avait tenté d'encaisser, de ne pas broncher, de jouer au sage petit soldat qui ne manifeste pas son assurance que tout allait déraper. Mais c'était plus fort que lui, il n'arrivait pas à laisser le monde foncer dans un mur sans tenter ne serais-ce qu'une intervention. « A moins que vous portiez une grande confiance en la protection de ces véhicules, j'aurais pourtant juré que vous aviez de l'expérience en la matière. » Son visage trahissait sans grande difficulté son mécontentement tandis que son regard demeurait rivé sur la rousse, indifférent aux spectateurs des alentours. Contrarié et agacé à double titre par cette mascarade et leur vie actuelle Owen retrouvait son poste d'antagoniste catégorique sans véritablement ménager le statut de la demoiselle qui de toute manière ne l'avait jamais affecté.

   
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 510 WORDS.

 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Lun 17 Oct - 6:00
Invité



A La Recherche Des Raptors
Alexane MacKenzy & le groupe n°3




Si j’avais mon avis sur le sujet de Blue, je n’en avais fait l’étalage qu’avec Owen, j’avais su tenir ma langue pour le bien de la miss et n’avais aucune intention de le ramener en faisant mon sac alors que le soleil n’avait pas encore pointé son nez. Une tasse de café en main, je me glissai hors de mon logement, prenant bien soin de ne pas réveiller mon cousin. Pas après pas mon humeur se glissait entre frustration et quelque part une certaine excitation à l’idée de jouer mon plan. D’un pas des plus hâtifs, j’arrivai enfin dans mon bureau récupérant tout ce que j’avais besoin pour la journée et soigneusement préparé.

Je pris le temps de vérifier que le liquide des fléchettes avait la bonne nuance et marquai chacune d’une couleur, rouge pour les fait dodo et bleu pour le petits coup de jus qui la ferait rapidement détaler. Je les plaçai dans la mallette, prête à la donner à Owen dès mon arrivée, le code couleur à lui seul lui donnerait rapidement une idée de mon plan du jour, il reviendrait donc à lui seul de le finaliser. Une fois tout préparé et dans le coffre de mon véhicule médical, je me glissai vers le vestiaire et passai un legging et une brassière de sport, j’armai comme toujours mon téléphone en mode musique et effectuai un peu plus tôt que normalement mes kilomètres matinaux de course à pied.

Parfois, il m’arriver de rêver d’eux la nuit, d’autres fois, c’est un détail insignifiant qui ravivais leurs images, l’odeur de l’herbe fraîchement tondu, le rythme d’un footing à l’aube, c’est toujours dans ses moments-là que les souvenirs rejaillissent, c’est encore pire à présent que je sais qu’il ne sera jamais loin qu’à chaque coin de rue, il sera peut-être là, courant sans relâche, je tentais de fuir mes propres pensés, de repousser mes idées ou simplement mes lubies idiote de vouloir réparer l’impardonnable. J’avais échoué et le simple fait que nous, nous trouvions ici tous les deux en était la pire des démonstrations…

C’est qu’au signal de mon alarme que je repris la route des locaux médicaux et me glissai dans la douche, m’équipant de ma tenue de travail de terrain, si aujourd’hui tous marchaient au volontariat, moi, j’affichais clairement mon emploi et mes responsabilités sur le terrain.

Plaçant mes armes autour de ma ceinture, je glissai mon fusil tranquillisant sur mon dos et mon pistolet à balles réelles aux côtés de mon couteau sur ma ceinture. On n’allait pas faire du tourisme, pas cette fois, et plus que tout pas avec un carnivore qui a eu plus que le temps de nous étudier autant qu’on a tenté de l’étudier elle.

C’est donc avec tout mon barda que j’arrivai au point de rencontre le visage fermé de toute envie de sourire. Saluant d’un regard amical Mak ou Claire, je m’arrêtai à côté d’Owen et lui tendis la petite Mallette.

« C’est pour vous monsieur Grady. » Que de solennités, mais à quoi s’attendre de mieux venant de moi face à un publique qui n’attendait surement pas de moi que je saute partout et gazouille de joie.

Je n’attendais pas qu’il me réponde et me détournai, le laissant finir ce qu’il faisait avant mon interruption et me retrouvai plantée face à Jaz. Restant un instant, un trop long moment interdite. Arriverais-je un jour à me faire à lui sur l’île ? J’en doute, et le pire, c’est qu’en une fraction de seconde, j’avais juste eu envie de lui gueuler dessus de rentrer chez lui et de ne surtout pas venir, telle une idiote voulant le garder en vie là où il saurait surement mieux s’en sortir que moi.

Me mordant les lèvres, j’inspirai doucement.

« Bonjour Monsieur Brown, ravie de voir que la sécurité est à son paroxysme en ce jour de fête. » Sur ces mots, je repoussais mes pensées remonté durant mon jogging matinal et m’éloignai, tachant au mieux de ne pas me ridiculiser plus longtemps, du moins de mon point de vue.

Je m’installai donc contre le mur, détaillant les visages présents, m’autorisant enfin à me détendre un peu en fixant Owen, cherchant sur son visage un okay ou un signe qu’il était d’accord ou qu’il avait au moins compris mon plan.



code by ©Jerry

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Lun 17 Oct - 14:22
Invité
enclos des raptors

   
       grande icone
     
Je ne savais que trop penser de la nouvelle attraction concernant les raptors. Il ne restait que Blue après tout dans la nature et il aurait été tellement plus compréhensible de la laisser en liberté tout en faisant naître de nouveaux raptors dans le laboratoire. Mais apparemment, la direction n’était pas de cet avis et semblait bien décider à remettre la main sur les raptors quoi qu’il en coûte. Une fois arrivée sur les lieux, je tombais sur Claire avant de voir d’autres gens arriver. Je ne fus gère étonner de voir Jason Brown arriver étant donné qu’il était le chef de la sécurité. Je le saluais d’un simple mouvement de tête en souriant légèrement. Puis il y eut la jeune dresseuse que j’avais rencontré qui arriva avant que Claire ne prenne la parole, nous expliquant ce qu’il y avait à faire. Owen arriva sur ces entre faits et exposa son point de vue sur la situation. J’avais dans l’idée qu’il n’avait pas spécialement envie de retrouver Blue pour la remettre dans un enclos. La dernière arrivée ne fut autre qu’Alexane que je saluais d’un nouveau signe de tête avant de reporter mon regard sur Owen et Claire. Je me demandais bien où tout cela allait nous mener. Je restais appuyer contre le capot de la jeep près de laquelle je me trouvais en souriant en coin. En tout cas, on remarquait très bien qu’Owen n’était pas content et je pouvais comprendre aisément pourquoi.

   
feat. jurassic world
made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Lun 17 Oct - 21:58
Invité



RP déblocage : Enclos des Raptors


Featuring tout le monde




Mak’ le salua d’un simple sourire et d’un signe de tête, au moins c’était déjà ça. Et il préférait ça, plutôt qu’elle se mette déjà à râler et qu’il doive déjà rentrer en conflit avec elle. Puis vint Nova, il la salua d’un bref signe de tête sans s’étendre davantage. Il espérait qu’elle n’essaierait pas de lui poser trop de questions pendant cette expédition, sinon ça allait lui courir rapidement sur le système. Elle semblait pressée de commencer en tout cas, son empressement démontrait sa motivation au moins, il espérait seulement que ça ne se traduirait pas par de l’imprudence une fois qu’ils se mettraient en route, car cela pourrait mettre en danger tout le groupe.

La directrice prit la parole pour observer qu’ils étaient bien tous équipés et savoir s’ils étaient tous en forme. Il faudrait l’être pour être opérationnel pour toute la journée. Ils n’avaient pas le droit à l’erreur, c’était une créature sauvage après tout qui n’avait plus vu d’humain depuis un bout de temps. S’ils n’étaient pas tous vigilants, ça pouvait très vite tourner au drame. Elle fit donc bien de tous les mettre en garde sur les capacités des raptors et sur les consignes de sécurité à tenir pendant leur sortie. Si elle ne l’aurait pas fait, Jason aurait fait en sorte de les énumérer pour que tout le monde les ait en tête de tout de façon.

Jason écouta ce que Owen avait à dire, il avait encadré les raptors de l’ancien parc et savait donc comment ces bêtes pensaient, comment ils chassaient et comment ils pouvaient tuer. Heureusement qu’il était là pour leur donner des conseils. Se diviser était un risque supplémentaire, de plus ils étaient assez nombreux, Jason aurait pensé que moins de personnes se seraient portées volontaires pour cette mission. Il faudrait faire avec, mais il aurait apprécié d’avoir deux ou trois membres de la sécurité en plus pour dire de pouvoir bien encadrer tout ça. Cependant la directrice voulait des volontaires, Jason n’avait donc rien pu imposer à ses gars qu’ils ne souhaitaient pas. Mais se disperser permettrait de pouvoir couvrir plus de terrains rapidement, mais on mettait de côté la sécurité alors et ça, ce n’était pas une option pour l’ancien militaire.

Il allait appuyer les propos du responsable des animaliers lorsqu’un fantôme du passé débarqua. Enfin ils avaient pu se croiser une fois et essayaient de mettre les choses au clair, mais il ne s’habituait clairement pas à la revoir presque tous les jours, comme si elle faisait de nouveau partie de sa vie, mais l’avait-elle jamais quittée… Jason n’était pas trop partant de la laisser participer à cette mission, mais il n’avait pas trop son mot à dire là-dessus, la savoir en train de courir un risque lui était insupportable. Il ferait tout pour la protéger et en faisant ça, il risquait de ne plus assurer la sécurité du reste du groupe, ce qui pourrait s’avérer fatal pour un membre de l’expédition dans un moment inopportun.

En tout cas, elle fixait clairement les règles en ne l’appelant pas par son prénom, Jason comprit par là qu’elle avait décidée de tourner la page et d’en écrire une nouvelle. Comme elle voulait, il allait rentrer dans son jeu alors :


« - Bonjour… Mademoiselle MacKenzy. Nul doute que vous pourrez nous apporter une aide précieuse pour capturer le « fugitif »... »

Il décida ensuite de détourner les yeux d’elle, elle avait le pouvoir de brouiller ses pensées et lui faire perdre le courant de ses pensées. Il s’adressa à la directrice pour appuyer Owen :

« Madame la directrice, en tant que responsable de la sécurité, je me dois d’appuyer les propos d’Owen. Je n’étais pas des vôtres lorsque vous avez créé le premier parc, je n’aurais donc aucune leçon à vous faire. Cependant, il a été porté à ma connaissance le nombre de pertes qu’il y a eu et je ne souhaite pas que cela se reproduise.

Vous et Mademoiselle Masrani m’avaient engagé pour assurer la sécurité dans ce parc et c’est ce que je compte faire, aucun risque inutile ne doit être pris. Je ne puis rien vous ordonner, Madame, mais je ne peux que vous conseiller de prendre en compte ce qui vient d’être dit par Owen.
»

Sa voix avait été roque et le ton ferme. Il ne comptait pas perdre de personnes sous sa responsabilité, il y en avait déjà eu assez....





(c)Jerry
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Mer 19 Oct - 22:10
Invité

Chasse aux Raptors


Feat All




-----------------------------------------------


J'écoutai patiemment les gens commencer à se prendre la tête.. hum hum.. Owen et Claire, comme c'est étonnant. Connaissant de réputation mon supérieur, cela ne m'étonne même pas de sa réflexion plutôt piquante envers la directrice.
Pourtant, quelque chose me gêne.

« Pardonnez mon intervention. » Lançai-je de ma voix froide habituelle. « Mais est-on réellement certains que nous ne chassons qu'un seul et unique spécimen ? Un mathématicien très connu a dit un jour... "La vie trouve toujours un chemin." Et nous en avons eu la preuve, il y a plus de vingt ans, avec les premiers parcs Jurassic Park. Alors, je vous repose la question. Etes-vous certains qu'il n'y a que Blue que nous cherchons actuellement ? »

Ma question est directement adressée à Grady, que je fixe d'ailleurs avec insistance. Mais aussi pour faire réfléchir mes autres camarades d'expédition.

« Assurez moi qu'il n'y en a qu'un qui est lâché en pleine nature, et je vous croirai. Mais si vous doutez, ne serait-ce qu'un peu, alors je partirai dans l'optique que nous serons les cibles parfaites pour une nouvelle meute de raptors. Saviez ce qui se trouvait dans les laboratoires scientifiques? »

Les autres me semblaient si inconscients du danger. Ian Malcolm avait prévenu Hammond, vingt ans plus tôt, et en effet, la vie trouve toujours un chemin.
Les scientifiques étaient très secrets sur leurs projets… Et la manipulation génétique n'était pas à ses débuts, si j'en crois l'Indominus Rex…
Sur cette île, tout est possible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Jeu 20 Oct - 13:29
Invité
[quote="Alexane MacKenzy"]


A La Recherche Des Raptors
Alexane MacKenzy & le groupe n°3




Comment je vois le monde et les gens qui m’entourent ?  Que ces derniers partant de l’idée que la plupart sont tous forcément plus idiot qu’eux ? Une fois que vous avez une conscience assez claire de ce point. Vous en venez à ne plus chercher plus loin, vous laissez les gens vous prendre pour des sombres crétins si cela les chantes, et vous ne vous souciez que des gens qui comptent réellement dans votre vie. En fait, le but est surtout de savoir les laisser se faire des films et quelque part vous vous surprenez même parfois à vous en amuser, oui parfois, car à d’autres ce petit jeu vous fatigue, en cet instant c’est d’ailleurs mon sentiment.

J’étais là depuis quelques minutes, et déjà nous baignons dans des débats sans fin, de mon point de vue du moins. A quoi bon ressortir les débats du passé vus à la loupe par toute personne qui avait un peu de jugeote et bossait avec les dinosaures. Je passai au crible les visages alors que notre Comportementaliste qui tiré plus de la psy pour bipède tentait d’analyser la façon non induite qu’on se ferait tous bouffer par notre proie. Imaginant surement qu’aucun de nous n’avait conscience du danger, oubliant que dans la somme nous étions plusieurs à avoir déjà eu affaire à ces carnivores d’outre-tombe. Je passai donc chaque micro sourire durant son élocution, du visage de Claire à celui de Mak qui par le passé avait tout comme moi eu à parcourir le parc, je détaillai les traits de Jaz qui n’avait surement pas obtenu son poste dans les hauts faits de la sécurité pour avoir dressé des moutons en Irak et finalement j’inclinai la tête en détaillant Owen dont la patience avait surement bien été entamée par le thème du jour.

Tout réside dans l’art d’observer mon monde et quelque part en ce moment je ressortais ma comportementaliste aguerrie, sagement adossée à mon rocher, plaçant mentalement mes cartes. Ecoutant chacun donner ses as et je prends les dames, voulant surement achever les valets et sortir leurs jokers, m’amusant de voir la confrontation de toutes les cartes fortes se faisant face. Je m’en délecte silencieuse de voir que personne n’a vraiment dit son dernier mot mis à part le raptor dont on saura réellement tout qu’une fois exposé face à elle.

Je me surprenais à prendre plaisir en l’écoutant, j’avais là mon échappatoire mental au sujet de Jaz et quelque part surtout la confirmation que je n’aimais pas les avant propos sans avoir mise un pied dans les bois du coin, mais bon passons….

Face aux questions et surtout convictions que nous en savions moins qu’elle sur les études, je détaillai silencieuse Miss Perez, qui s’adressait à Owen, ne pouvant m’empêcher de laisser naître un sourire sarcastique, un brin amusé comme si chacun de nous avions emporté un arsenal pour le décor où n’avions jamais lu, les études surtout à nos postes d’animalier, soigneurs, scientifiques ou hautes sphères de la sécurité et direction. Je retenais surtout que loin du sujet qu’elle voulait nous faire connaitre, dans la somme de ses mots un élément était notable, la peur. La peur que nous soyons tous assez idiots pour ne pas avoir songé cinq minutes que la nature avait fait son cours surtout depuis deux ans et qu’un prédateur comme Blue à elle seule était dangereux, tout autant qu’un bataillon de raptors, elle saurait nous malmener sans le moindre souci. Lasse de ce débat qui n’aurait de toutes façons aucune fin, je détournai mon attention vers Mak, mon regard se glissa ensuite sur Jaz et j’inclinai du chef pour les inviter à me rejoindre, laissant à leurs sujets les personnes approchées par le raisonnement de notre nouvelle Comportementaliste et les quelques nouveaux qui allaient devoir composer avec plusieurs carnivores et herbivores aujourd’hui. Une nouvelle fois, Je ne pus m’empêcher de sourire a l’idée de la suite de ce débat sur la reproduction animalière de l’île et la façon que chacun pourrait servir d’amuse-bouche qui n’auraient de fin qu’une fois face aux dits raptors.

« Diviser pour mieux régner mais diviser intelligemment… » Murmurais-je à l’oreille de Mak, « Loin de moi l’idée de contredire Owen, je pense qu’il n’a pas tort sur certains points, mais perso, j’ai aucune envie de me prendre une balle avec un novice qui n’a jamais tenu un lance-pierre ou… » Je glissai mon regard sur d’autres visages présents. « Quelque chose me dit que si on part en troupeau, elle nous bouffera à tous les coups. »

Je lançai un regard vers Jaz et soupirai. « Regarde autour de toi Mak, on a des tireurs d’élite, et d’autres qui n’ont pas dû voir un stand de tir de leur vie… »

Je me redressai et retirai mon sac pour le déposer au sol, visiblement on n’était pas encore partis avec ce petit débat, je virai aussi ma veste, profitant pour la glisser dans mon sac.

« Je suis arrivée après la bataille, tu peux me résumer l’idée ? Car là ce que j’en retiens c’est que les conclusions, mais avant ça dis-moi Mak, as-tu lancé des recherches G.P.S sur tes Carnivores ?  J’ai pour ma part sorti la carte des miens et Blue est sans étonnement absente dans les signaux, visiblement Ingen a jugé amusant de nous compliquer la tâche en ne lui collant pas une puce durable ou alors elle n’est plus sur l’île, ce que je doute ou Owen aurait été approché depuis un moment. » Je parlais à voix basse, ne voulant surtout pas déranger les intervenants du sujet principal et lançai un nouveau regard vers Jaz. « J’en conclus donc que rien ne nous dit que la miss n’a pas profité de ton Rex pour se nourrir, ou de tes autres carnivores géants, et que loin de voir se soucier d’un troupeau de raptors, bien que concevable, je crains qu’elle ait eue à jouer les nécrophages… »

Quelque part j’espèrais pour blue que je me plantais, je le souhaitais d’autant que je l’avais vue grandir durant deux années aux côtés d’Owen. Je n’en avais jamais parlé avec lui, surement pour ne pas le blesser. Apres tout si moi, cette idée me rongeait alors j’imaginais ce que cela lui ferait.

« C’est la dernière d’une meute disparue et pas des moindres donc à moins d’avoir trouvé un mâle solitaire qui a repris ses droits sur mère nature, ou chimériquement parlant, une meute à la hauteur de l’ancienne ce qui est vraiment peu probable…Je doute qu’elle se soit associée à d’autres et qu’on va surtout avoir affaire à une chasseuse avec les crocs dans le sillage d’un autre tout aussi avide de nous dévorer. » Je lui glissai dans la main la carte avec les zones de déplacement des dernières heures de mes petits zozos amoureux de sang. « Je te laisse quelques minutes, pour y ajouter les tiens je reviens, après on verra avec Owen et mister sexy sécu, s'ils sont un peu plus libre, la marche à suivre... ou pas.»   Je lançais un dernier coup d'oeil a Jaz Enfin, pour ça je pense qu’on a un peu de temps devant nous et je meurs d’envie de m’offrir un bon café, je t’en rapporte un ok. »  

Sans attendre mon reste je poussai la porte du bâtiment de la gare d’accueil des voyageurs et me dirigeai vers la machine, appréciant le silence d’une salle totalement vide de mes congénères.


code by ©Jerry

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Jeu 20 Oct - 15:37
Invité

「 They're lethal at eight months, and I do mean lethal. Their speed. Fifty, sixty miles an hour if they ever got out into the open 」

Enclos des Raptors

Nova ne savait pas trop où se mettre tandis que d’autre arrivait. Elle se sentait concernée par la mission, mais ne savait pas exactement ce qu’elle pourrait faire. Elle avait craint que sa question puisse paraître idiote, mais quand la directrice expliqua ce qu’elle avait en tête, elle nota mentalement les informations. Tout était cruciale pour ce genre de mission et elle voulait s’assurer de ne rien oublier. Une erreur pourrait être impardonnable et la Norvégienne ne comptait pas en commettre. L’idée de la division la laissa tout de même sceptique. Elle avait lu pas mal de chose sur les vélociraptors lors de ses recherches sur les différentes espèces pouvant peupler l’île et en se remémorant ses connaissance, la jeune femme se disait qu’il valait mieux rester groupé. Seulement elle préféra ne rien dire pour le moment, se disant que Claire Dearing avait ses raisons pour dire cela.

La jeune femme préféra rester en retrait quand certains se mirent à donner son avis. Elle les écoutait, analysant chaque argument pour essayer de réfléchir à une solution non-envisagée encore, mais elle ne voyait rien pour le moment. Elle était d’accord avec le fait qu’il fallait rester grouper et quand elle entendit Grady supposer que le raptor était seule, elle n’en fut que plus d’accord. Si la créature se trouvait sans compagnon, se séparer lui offrirait plus de chance de tendre un piège alors qu’avec un plus gros groupe, cela serait plus difficile. Et quand ce fut au tour de Jason d’expliquer son point de vue, Nova en fut encore plus attentive. En tant que chef de la sécurité, il savait de quoi il parlait et alors elle se demandait ce qu’il pouvait bien en penser. Son avis rejoignait le chef des animaliers, ce qui la conforta dans son propre avis.

« Je ne sais pas si le raptor sera seule, mais qu’elle le soit ou qu’elles soient plusieurs, je suis d’accord avec ceux qui suggèrent de ne pas se diviser. Si on intervient à plusieurs groupe, on en est que plus vulnérable car moins nombreux pour se protéger. Et les raptors ont peut-être vécu en captivité il y a deux, elles restent néanmoins des dinosaures sauvages qui ne feront que suivre leur instinct en nous voyant. »

Finalement, ce fut le dernier avis émit qui décidé Nova à donner le sien. Un avis légèrement contraire à celui qu’elle pensait. Elle n’avait peut-être pas la sienne infuse et n’avait pas connu le premier parc, mais elle avait déjà travaillé avec des animaux dangereux et se basait sur cette expérience pour exprimer ce qu’elle pensait.

« Pardonnez-moi si mon exemple peut paraître stupide, mais c’est un peu comme des lionnes élevées en captivité. Même si elle vivent parmi les humains, elles n’en reste pas moins sauvage et imprévisible et si on oublie cela les accidents arrivent vite. »

La jeune femme se sentait vraiment bête une fois son exemple donné, mais elle avait cherché d’illustrer avec quelque chose de concret qu’elle connaissait. Elle ne comparait pas les dinosaures aux lions, mais un animal sauvage reste toujours dangereux, n’importe soit son espèce.
sous-titre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Jeu 20 Oct - 23:14
Invité
       
Enclos des Raptors

- Groupe -


Vous avez signé pour l'aventure
Il y avait ici trop de monde, c'était déjà bien évident avant et cela lui fut encore plus clair après son intervention. Owen attendait la réponse de la Directrice lorsqu'il localisa la présence d'Alexane et qui lui tendait un objet qu'il saisit d'un signe de tête sans y porter immédiatement de l'attention.

« C’est pour vous monsieur Grady. » Sur ces mots elle sembla filer, il faut dire que son interlocuteur était présentement plongé dans une attente agacée qui ne fut guère ménagée par les multiples interventions qui s’égrainèrent.

« Madame la directrice, en tant que responsable de la sécurité, je me dois d’appuyer les propos d’Owen. [...] Je ne puis rien vous ordonner, Madame, mais je ne peux que vous conseiller de prendre en compte ce qui vient d’être dit par Owen. » L'intéressé n'allait pas râler de trouver cet appui de poids, il aurait presque pu afficher un petit air triomphant si l'objectif de cette journée ne l'insupportait pas autant. Alors au lieu de cela il se contenta d'un signe d'appréciation de la tête envers son allié avant de tourner bien rapidement son regard vers Claire.

« Pardonnez mon intervention. [...] Saviez ce qui se trouvait dans les laboratoires scientifiques ? » Cette intervention par contre il s'en serait aisément bien passé. Où se trouvait le lien avec la conversation actuelle ? Owen n'avait pas la patience de le saisir, peut-être que notre comportementaliste avait encore quelques difficultés avec la langue mais il aurait juré avoir usé du mot "probablement" qui laissait apercevoir la potentielle "non-solitude" de la miss. D'ailleurs il se demandait bien comment Perez pouvait savoir qu'il s'agissait de Blue ou même qu'elle sache l'existence de ce nom. Après tout le récit de cette nuit n'était connu que des participants et de quelques juges américains restés au pays, ils n'avaient jamais eu de véritables discussions à ce sujet avec Alexane même si la miss avait compris l'essentiel. Bref il n'y avait normalement rien qui aurait pu aiguiller la demoiselle, sauf si Claire avait été plus bavarde... Enfin là n'était pas la question.

« J'ai dit "probablement" Miss Pérez et la question n'est pas là actuellement, la forêt étant le domaine favori des carnivores sur cette île il est évident qu'il ne faudra pas se méfier essentiellement d'un seul individu. » Un peu trop sec sans doute, elle n'était pas la première à essuyer cette petite déconvenue mais il faut dire qu'elle l'avait cherché en osant l'intervention en décalage. Et comme deux ne venaient pas sans trois Miss Tivan se joignit aux festivités.

« Je ne sais pas si le raptor sera seule, mais qu’elle le soit ou qu’elles soient plusieurs, je suis d’accord avec ceux qui suggèrent de ne pas se diviser. Si on intervient à plusieurs groupe, on en est que plus vulnérable car moins nombreux pour se protéger. Et les raptors ont peut-être vécu en captivité il y a deux, elles restent néanmoins des dinosaures sauvages qui ne feront que suivre leur instinct en nous voyant. Pardonnez-moi si mon exemple peut paraître stupide, mais c’est un peu comme des lionnes élevées en captivité. Même si elle vivent parmi les humains, elles n’en reste pas moins sauvage et imprévisible et si on oublie cela les accidents arrivent vite. » En voilà une qui suivait et qui analysait correctement, de quoi apaiser sensiblement l'agacement de notre homme. Apaisement qui s’aperçut le temps d'un léger sourire lorsqu'il posa le regard sur Nova à qui il pourrait distribuer un bon point plus tard. Owen aurait bien souligné d'avantage son approbation d'un signe de la main mais l'amorce de son mouvement lui rappela le don d'Alexane et il stoppa son geste pour de nouveau tourner son regard vers Claire.

« Bref si ton but principal est de ramener tout le monde en un seul morceau: pas de séparation, on cherche les pistes ensemble et s'il faut quitter les véhicules c'est toujours en un seul groupe avec les apprentis aventuriers bien encadrés. On n'est pas dans les plaines ici, ceux qui traînent dans la forêt se sont les prédateurs assez intelligents pour connaître l'avantage de la chasse sur ce terrain ou les proies assez confiantes pour se croire invulnérable. » Il n'était pas difficile de savoir dans quelle catégorie Owen rangeait leur expédition.

   
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 501 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  SuivantVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Problème déblocage des bâtiments v.3
» Lapinou + Freebox > blocage sur la 3ème diode
» Déblocage Mode Création de Niveau
» Toronto Raptors : le retour des dinosaures
» Dés de blocage en couleur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jurassic World Renaissance ::  :: AREA 4 - LA FORET :: Attraction - Enclos des Raptors-
Sauter vers: