AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Jurassic World Renaissance a ouvert ses portes le 28/09/2016
et nous sommes heureux de vous accueillir sur ce forum!
Plein de personnages en libre service vous
attendent afin de commencer cette belle aventure,
n'hésitez pas à aller les voir.


Jurassic World Renaissance met à disposition deux places de modérateurs!
Si vous aimez le forum et que vous vous sentez prêts à nous rejoindre dans cette aventure
n'attendez plus et rendez vous dans
ce sujet pour en savoir plus!

JE VEUX ETRE MODERATEUR DE JWR!


Vous avez envie de poster une petite annonce dans cette barre
de recherche pour vous donner plus de chances de
trouver votre bonheur?
N'hésitez pas à le demander!
Pour en savoir plus c'est ici:

PETITES ANNONCES

EMMA RYDER
Tu aimes les demoiselles au grand coeur, qui sont très attachées à leur travail,
qui ont une grande famille et qui ont plein de liens sympas ?
Alors viens par ici. On a plein de bons donuts chez les Ryder.
Tu ne seras pas déçu.
Adopte une fille aînée

KEAWEAHEULU L. ALVARO
Envie d'un scénario qui roxe du poney rose ? Un homme à succès,
riche et qui a tout pour lui, y compris une ex-fiancée qui l'attend
de pied ferme avec la bonne intention de lui refaire le nez ?
Alors tu as trouvé ton bonheur !
ADOPTE UN EX-FIANCE

CLAIRE DEARING
Vous aimez les liens spéciaux, qui permettent d'apporter des
situations uniques et pleines de surprises dans vos RPS?
Pourquoi ne pas vous laisser tenter par un beau barbu au
caractère peu habituel? Le jeu du chat et de la souris a
commencé, à vous de courir plus vite!
Attrape moi si tu peux!

KEAWEAHEULU L. ALVARO
Fille d'artistes, elle a étonné tout le monde en embrassant une glorieuse carrière scientifique. Elle a étudié
dans une prestigieuse université américaine et a fait ses armes dans un fameux
laboratoire pharmaceutique... Belle, jeune et intelligente, elle a tout pour elle !
Elle risque de rapidement tomber sur sa meilleure amie,
mystérieusement disparue il y a quelques mois, les labos sont pas
bien grands. Envie de règlements de compte et d'un lien d'amitié-pour-la-vie ? C'est par ici !
Come to the scientific side, we have cookies


 ::  :: Area 1 - LE VILLAGE ET LE PORT :: Le poste de secours Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Did you said a baryonyx [PV Lance]

avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 15/01/2017
✗ Appels a l'aide : 138
✗ JGolds : 4371

✗ Age du personnage : 30 ans
✗ Métier : Infirmier
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 15 Jan - 20:01

Did you said a Baranonyx ?

PV. Lance










Lorsque la sirène d’alarme concernant une faille dans un des enclos retentit, Asling avala le restant de son petit déjeuner en quelques gorgées. Ce son indiquait que le calme de la matinée serait bientôt terminé et que la journée serait fortement mouvementée. Asling soupira. Bien sûr les journées où il n’avait rien à faire lui semblait durer une éternité mais au contact des dinosaures les blessures étaient communes et souvent, lorsqu'une personne arrivait de bonne heure à l'infirmerie, cela signifiait que la journée serait chargée.

Enfermé dans son bloc, il ne craignait pas les dinosaures et à vrai dire il ne les avait jamais vraiment approchés. Ces derniers le terrifiaient pas mal, surtout lorsqu’il voyait les dégâts que ces derniers pouvaient faire. Si Asling avait accepté cet emploi ce n’était certainement pas pour la proximité qu’il pouvait avoir avec ces bestioles. C’était simplement pour fuir les pays occidentaux.


Alors qu'il avait fumé la moitié de sa cigarette, les ambulanciers arrivèrent. Il  reconnu immédiatement le patient : Lance Booker. C’était un agent de sécurité qui était déjà venu quelques fois à l’infirmerie. Malgré qu'il ne le connaissait que depuis quelques mois, Asling savait cependant que Lance ne venait entre les murs blancs que lorsqu’il n’avait pas d’autres choix et allongé  ainsi sur la civière, cela n’annonçait rien de bon. Il s’avança vers lui.
« Bonjour M. Booker. Comment allez-vous aujourd’hui ? »
Un sourire charmant, un peu d’ironie. S’il venait par ici c’était forcément que ça n’allait pas mais Asling n’allait pas lui laisser le temps de se morfondre. Rapidement il écouta les premières conclusions des ambulanciers : Le dinosaure avait griffé l’homme de la sécurité et son dos baignait dans le sang. Ceci expliquait pourquoi Lance était allongé sur le ventre plutôt que sur le dos.
En relevant le tee-shirt, l’infirmier remarqua assez aisément les larges marques de griffes qui avaient lacéré le dos musclé de l’homme et il sourit, un peu amusé. Non il ne fréquenterait jamais ces bêtes c’était certain.
« Bon on va devoir vous recoudre je pense M. Booker. »
En espérant qu'il n'y ait que ça à faire...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 26/12/2016
✗ Appels a l'aide : 89
✗ JGolds : 3850

✗ Age du personnage : 29 ans
✗ Métier : Equipe de combat
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 15 Jan - 23:25







A la dérive dans la jungle, il laissait une marque de sang partout où il collait malencontreusement son dos douloureux de lacérations monumentales. A se demander comment il tenait encore debout. Sa tolérance à la douleur ne semblait avoir aucune limite. Ce n'était peut-être pas une si bonne idée que ça de chercher les noises à un baryonyx qui passait dans le coin. Seulement voilà, Lance passait dans le coin aussi. Si au départ, ce n'était qu'une simple patrouille de routine dans les bois, le simple fait de croiser un dinosaure recherché par le parc entier depuis des mois avait fait tilt dans la tête du jeune homme. Depuis le temps qu'on courait après cette bestiole, il n'avait pas été question pour l'américain de le laisser s'enfuir alors qu'il avait l'occasion de l'avoir ! Seulement voilà, les choses ne s'étaient pas très bien passées et c'était à présent lui qui était en fuite. Et l'animal ne l'avait pas raté ! Un bon coup de griffe le long de son échine, voilà ainsi ce qu'il avait récolté en voulant capturer la bête. De belles entailles bien profondes, sanguinolentes, brûlantes de douleur. Son sniper en main, l'homme se hâtait d'arbre en arbre en espérant sortir de cette forêt rapidement avant de s'évanouir. Il devait s'arrêter toutes les deux minutes au moins pour reprendre son souffle et sentir son liquide vital s'écouler le long de sa colonne vertébrale. Est-ce que l'animal le suivait ? Pour peu qu'il en savait, il dirait non. Mais affaibli par la blessure, lui même savait qu'il pouvait se tromper, tant ses sens étaient bouleversés. Pour ne pas prendre de risque, il préférait agir comme s'il était toujours traqué. Il atteignit finalement la lisière des bois, et s'empressa d'user de son talkie-walkie pour appeler de l'aide, sentant qu'il n'avait plus beaucoup de conscience en stock. Il parvint un peu près à fournir ses coordonnées. C'était assez facile, il pouvait apercevoir le village du parc à l'horizon, mais encore trop loin pour lui.

Lorsqu'il rouvrit les yeux, Lance se trouvait sur un brancard, qui lui même se trouvait dans une ambulance. Elle était arrivée à temps ! Allongé sur le ventre, il sentait néanmoins chaque parcelle de son dos le lancer terriblement, comme si le dinosaure était encore en train de le hacher menu sur place. Pour le moment, les ambulanciers n'avaient pas pu faire grand chose, à part lui retirer son blouson de cuir pour examiner les dégâts. De toute façon, ils étaient arrivés à destination : le poste de secours situé au village. A l'arrivée, Lance se jugea capable de se déplacer seul et malgré ses protestation et son sale caractère, les ambulanciers parvinrent néanmoins à le faire rester ainsi sur la civière qu'ils sortirent de la camionnette par la suite.

Une fois à l'intérieur du poste de secours, Lance leva les yeux vers le médecin qui s'avança vers lui. Bien que ce gars là n'était au parc que depuis le début de sa reconstruction, Lance le reconnaissait aisément pour avoir plus d'une fois affaire à lui. A vrai dire, les agents de l'unité de combat étaient probablement les meilleurs patients de cet homme.

« Bonjour M. Booker. Comment allez-vous aujourd’hui ? » demanda alors l'infirmier.

Lance scruta l'homme bien qu'il reconnaissait là toute l'ironie du monde et le fait que Breckenridge était plutôt sympa de nature.

- P'tin t'es drôle toi... maugréa néanmoins l'américain, loin d'être aussi prompt à la plaisanterie que lui, d'une voix également ironique mais d'avantage plus froide.

Sur ce, les ambulanciers se chargèrent d'expliquer en gros ce qui s'était passé, selon les dires de Lance jadis dans l'ambulance. Eh ouep, ce n'était pas très plaisant comme histoire, et ce n'était sûrement pas la dernière concernant Lance et même un tout autre membre de l'unité de combat. Immobile sur la civière, Lance sentit son haut se faire soulever par le toubib qui examina les profondes entailles sanglantes.

« Bon on va devoir vous recoudre je pense M. Booker. »

- Tu penses ? répéta l'homme en tournant à nouveau son regard vers lui, vaut mieux que tu sois sûr plutôt.

Mais il n'avait rien contre l'homme. Avec le nombre de fois où ce dernier avait su le remettre sur pied, Lance ne doutait plus de ses capacités dans la médecine.

- Fais ce que t'as à faire, ajouta t-il d'une humeur toujours aussi peu conviviale.




_________________




Vidéo de Lance:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 15/01/2017
✗ Appels a l'aide : 138
✗ JGolds : 4371

✗ Age du personnage : 30 ans
✗ Métier : Infirmier
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 18 Jan - 10:52

Did you said a Baranonyx ?

PV. Lance










Lance n’était pas un des patient les plus comique dont s’occupait Asling mais il ne perdait pas son sens de l’humour et de la raillerie pour autant. M. Booker l’avait envoyé presque chier bien qu’il eut un petit ton ironique dans sa voix. Pourquoi faire la gueule quand on pouvait s’amuser et rigoler ? C’était une devise de l’infirmier qui ne voulait pas se prendre la tête.
Lorsque le jeune homme voulu test l’infirmier sur ce qu’il devait faire, le jeune homme sourit franchement et hocha la tête. L’accord ne tarda pas à venir et l’irlandais se retourna pour commencer à préparer son matériel. Bien entendu, il allait endormir le dos du pauvre homme mais ce dernier aurait très certainement une forte douleur en sentant le liquide être injecté dans ses veines alors il décida de changer les idées à son patient.

« Alors, de quelle race était le dinosaure contre lequel vous avez cru pouvoir jouer ? »

Et pendant que Lance lui décrivait la chose, il piqua, sans plus de cérémonie, le dos du blessé. Le liquide était injecté et il allait le lancer pendant quelques secondes, peut-être une minute maximum avant d’endormir complètement l’endroit du traitement.

« Je me permets de vous déshabiller M. Booke, je pense que vous allez devoir vous racheter un tee-shirt. »

Il coupa le tissu sans attendre un accord de la victime et tâta la chaire qui était désormais endormie et ne devait plus faire mal à l’aventurier. Armé d’une aiguille et du fils, il commença à réunir les différentes parties de peau.

« Vous allez avoir de belles cicatrices. J’espère que ça plaira aux femmes. »

Même concentré, Asling ne perdait pas ses remarques dans le but de détendre le patient.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 26/12/2016
✗ Appels a l'aide : 89
✗ JGolds : 3850

✗ Age du personnage : 29 ans
✗ Métier : Equipe de combat
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 18 Jan - 12:38







S'il y avait quelque chose de bien avec Asling, outre bien sûr son métier, c'était bien sa patience et sa tolérance qui lui permettait de supporter sans difficulté le sale caractère de Lance. C'était presque un exploit en fait. Beaucoup de personnes devaient se demander comment il faisait. Lance n'en voulait pas vraiment à Asling d'avoir de l'humour, même s'il s'en fichait complètement en fait. C'est vrai que c'était plus agréable, seulement, ce n'était pas lui qui allait faire le même effort ! En particulier quand il venait de se faire défoncer par un dinosaure carnivore. Il avait l'esprit à tout sauf à plaisanter.

Lance préférait éviter que le médecin se contente de lui faire des suggestion. C'était à lui d'agir et de faire le nécessaire. Qu'importait si ça faisait mal ou non, Lance en bavait déjà sans rien faire, alors un truc en plus ou en moins...Et puis, s'il fallait recoudre, il le fallait et puis c'est tout. Le jeune homme trouvait déjà que venir ici était une perte de temps alors il n'allait pas rechigner sur les soins à faire. Ce n'était pas comme si c'était la première fois qu'on devait le réparer de la sorte. Un ticket abonnement au poste de secours ne serait pas du luxe pour lui. Lance s'installa sur une table prévu à cet effet, grimaçant sous l'effet de la douleur à chaque mouvement qu'il exécutait. Il s'allongea à nouveau sur le ventre, un bras sous le menton pour soutenir sa tête, tandis que l'infirmier préparait son bric à brac. Lance ne le regardait pas, mais entendait les son métalliques qui s'ensuivaient non loin de lui. Patient, l'américain resta silencieux jusqu'à entendre à nouveau la voix de l'homme :

« Alors, de quelle race était le dinosaure contre lequel vous avez cru pouvoir jouer ? »

Si encore il prenait plaisir à chasser ces maudites bestioles. S'il n'avait pas tant la haine contre ces trucs, peut-être bien que ça serait le cas.

- Un p'tin de baryonyx, répondit Lance en maugréant, une belle saloper...

Il se stoppa soudainement en serrant les dents quand il sentit la longue aiguille de la seringue s'enfoncer dans sa chair. Ses poings se crispèrent, mais il reprit son souffle sitôt après en supportant d'avantage la douleur. C'était tout ce qu'il pouvait faire à présent. La souffrance, il la connaissait depuis bien longtemps. Qui sait un jour, il sera peut-être immunisé à force. Au bout d'un moment, le jeune homme sentit finalement son dos s'engourdir, signe que le produit faisait de l'effet. La douleur s'estompa doucement. C'était une drôle de sensation en fait.

« Je me permets de vous déshabiller M. Booke, je pense que vous allez devoir vous racheter un tee-shirt. » signala alors le médecin.

Lance n'aimait pas vraiment ainsi se dévêtir, mais il fallait avouer que pour la peine, il n'avait pas le choix cette fois-ci.

- Foutue bestiole...ragea t-il pour seule réponse et affirmation de sa part.

D'un coup rapide, Asling entailla le tissu, rendant Lance torse-nu et dévoilant par la même occasion les larges griffures de l'animal, encore plus impressionnantes désormais. Autour d'elles gisaient d'anciennes cicatrices d'autres dinosaures sans doute mais la grande majorité du corps de l'homme était parcouru par diverses marques et anciennes blessures de son enfance, seuls véritables souvenir de son père donc Lance préférait taire les exploits sadiques. Lance ne sentait plus vraiment rien désormais, mise à part des légères pressions lorsque le médecin y posait la main pour y exercer son art, rien de plus. De temps en temps, il sentait aussi que ça tirait un peu, mais sans faire mal pour autant. Immobile, le jeune homme se contentait de fixer inlassablement le mur blanc qui se trouvait un peu plus loin devant lui.

« Vous allez avoir de belles cicatrices. J’espère que ça plaira aux femmes. »

Lance soupira d'un air las.

- Si tu savais, répliqua t-il, je m'en fous comme de la planète Pluton.

Des cicatrices de plus, tout simplement. Ca se rajoutait à toutes les autres qu'il avait. Le seul avantage qu'il pouvait en tirer était que plus il en avait, et plus les nouvelles cachaient les anciennes. Et il préférait largement avoir des souvenirs de dinosaures sur sa peau que ceux de son paternel.




_________________




Vidéo de Lance:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 15/01/2017
✗ Appels a l'aide : 138
✗ JGolds : 4371

✗ Age du personnage : 30 ans
✗ Métier : Infirmier
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 31 Jan - 21:27
[HRP : désolée pour l'attente j'ai eu une semaine difficile ! J’espère que ça te convient Smile]

Did you said a Baranonyx ?

PV. Lance










Asling essayait de se remémorer ce qu’était un barynonyx mais le jeune homme n’avait jamais été plus intéressé que ça par les dinosaures et son arrivée sur l’Île était uniquement liée à sa « fuite » et son opportunité. Quoi qu’il en soit, il espérait ne jamais faire face à la créature qui avait lacérer à ce point son patient.
Lorsque Lance se coupa net dans son élan, Asling comprit que le jeune homme souffrait fermement et il ne pouvait le lui reprocher : son dos était dans un piteux état. Il laissa son blessé maudire une dernière fois la bestiole qui lui avait arraché le dos sans le reprendre.

Consciencieux dans sa tâche, Asling parlait peu. Il sourit à la réplique du jeune brun. La planète pluton… Asling continua sa tâche sans rajouter quoi que ce soit. Ses doigts glissant sur le dos musclé et déjà fortement abîmé de l’homme. C’était la première fois qu’il observait le dos de Lance et il était assez étonné du nombre de cicatrices que ce dernier avait. Surtout… que ces dernières ne ressemblaient pas fortement à des coupures recousues…
Le jeune infirmier commença alors à se demander sur le passé de son patient. Il se demandait ce qu’il lui était arrivé plus jeune. Qu’est-ce qui avait provoqué tant de souffrance sur le corps de l’homme ? Bien entendu, il ne poserait jamais la question. C’était tant indiscret.

« J’espère qu’au moins vous lui avez rendu la monnaie de sa pièce à ce reptile géant ? »

Un sourire sur les lèvres et une voix amusée, Asling venait de rompre le silence qui s’était tant imposé depuis qu’il s’était affairé à sa tâche et qu’il s’était pris de contemplation le travail du diable. Combien de temps avait-il été absent ? Une minute très certainement ? Pas plus ? Ses doigts reprirent le travail ensanglanté.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 26/12/2016
✗ Appels a l'aide : 89
✗ JGolds : 3850

✗ Age du personnage : 29 ans
✗ Métier : Equipe de combat
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 1 Fév - 21:50








Les noms des dinosaures et quelques informations utiles comme leur façon de se déplacer ou leur régime alimentaire, c'étaient sans doute les seules informations dont disposait Lance. Il ne savait que l'essentiel pour son boulot. Après, il ne fallait pas lui demander de détail ou de données précises. Pour ça, mieux valait s'adresser à des scientifiques ou mieux les animaliers qui étaient plus expert dans leur connaissance des reptiles préhistoriques. Il avait sortit le nom du dinosaure puisque le médecin lui avait demandé sans vraiment chercher à savoir si ce dernier connaissait ou non. Lance s'était vraiment contenté de répondre. Visiblement, c'était une tactique de Asling pour occuper la langue de l'américain le temps de lui planter une belle aiguille peu confortable dans son échine. Restant digne, Lance ne lâcha aucun son capable de prouver la douleur qu'il ressentait, mais grimaça et serra les poings malgré tout.

Le temps passa durant lequel il n'y eut plus rien à dire. Ce n'était pas pour déplaire à Lance qui n'avait jamais été très enclin à la conversation. Asling devait être trop concentré sur son travail pour se permettre cette fois-ci de sortir une quelconque plaisanterie. Lance restait immobile et surtout patient, n'ayant désormais que pour seules sensations dorsales quelques picotements par ci-par là à peine remarquables. Fixant toujours le mur face à lui, Lance remerciait intérieurement le médecin de garder sur le silence et d'esquiver les questions indiscrètes qu'il devait sûrement se poser avec ce qu'il avait devant les yeux : un corps meurtri depuis des années. Il en était beaucoup mieux ainsi. Lance n'appréciait guère évoquer le passé.

« J’espère qu’au moins vous lui avez rendu la monnaie de sa pièce à ce reptile géant ? » finit par demander le jeune médecin au bout d'un long moment de silence.

- Ah ça, répondit Lance, toujours un bras sous le menton, j'ai pas eu le temps mais si j'étais lui je quitterais l'île à la nage avant que je ne retombe dessus !

Enfin, il disait ça mais il savait très bien qu'il n'aurait jamais le droit de tuer la bête. Claire le mettrait à la porte directement. Qu'est-ce qu'il pouvait maudire ces bestioles ! Dire qu'il ne pouvait même pas leur faire leur fête. Ce dernier le mériterait bien pourtant. Comme beaucoup d'autres d'ailleurs. Mais bon, si déjà il pouvait le capturer, ça serait une petite victoire pour lui. Mais la bestiole savait bien se cacher et pouvait être maintenant n'importe où dans le parc. Lance lâcha un soupire, il n'en avait pas fini avec ce reptile, ça s'était certain ! Rancunier comme il était, il n'allait sûrement pas lâché l'affaire. De toute façon, c'était aussi un peu son boulot de remettre de l'ordre dans tout ça et ce n'était pas très acceptable qu'un carnivore vadrouille hors de son enclos respectif.





_________________




Vidéo de Lance:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 15/01/2017
✗ Appels a l'aide : 138
✗ JGolds : 4371

✗ Age du personnage : 30 ans
✗ Métier : Infirmier
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Fév - 19:33
[HRP : Je te laisse le choix si la plaie s'ouvre avant la fin des points ou si tu reviens simplement deux semaines pour les enlever.]

Did you said a Baranonyx ?

PV. Lance










Asling ricana à la provocation de son patient lorsqu’il lui dit que le dinosaure aurait mieux fait de quitter l’île avant qu’il ne recroise l’homme. L’infirmier était certain que si Lance recroisait ce reptile géant, il lui ferait sa fête, ou en tout cas il essayerait, et reviendrait très certainement à l’infirmerie. Asling commençait à se dire qu’il faudrait créer des cartes de fidélité pour des patients tels que Lance. Cette pensée le fit sourire, bien entendu c’était la compagnie qui prenait en charge les soins comme ceux de l’homme en charge de la sécurité.

Le liquide coula sur la bande stérile du jeune homme qui entreprit de désinfecter la plaie une dernière fois, une fois les points de suture terminés. Le désinfectant ne brûlait pas mais il pouvait être frais et il l’était très certainement.
« Et voilà, on a terminé pour aujourd’hui M. Booker. Puis-je vous recommander d’aller doucement sur le travail pendant quelques temps pour éviter de rouvrir la plaie ? »
Un petit sourire compatissant prit les lèvres de l’infirmier alors qu’il regardait son patient. De l’espoir aussi brillait dans ses yeux mais il savait pertinemment que Lance Booker n’était pas du genre à rester assis sur un sofa en se tournant les pouces et il priait intérieurement que les points ne sauteraient pas avant qu’ils puissent être retirés tout en douceur, les plaies refermées.
Il prit le tee-shirt qu’il avait déchiré et le tendit à l’homme, un sourire un peu amusé :
« Je suis désolé, votre tee-shirt a autant souffert que vous je pense. »
Si l’homme ne prenait pas ses affaires, Asling jetterait tout bonnement le tee-shirt sans plus de cérémonie. La couleur avait virée au rouge et les traces des griffes du dinosaures avaient donné un style au dos du vêtement. Cependant, l’infirmier l’avait coupé dans sa longueur et à moins de faire des points, il n’était pas utilisable. Ce n’était qu’un tee-shirt après tout.
« Si la douleur se réveille, ce qui risque fortement de se passer, je vous invite à prendre un médicament pour la calmer. Au moins pour la nuit. Ça devrait aller mieux le lendemain. Bien entendu, il ne faudra pas mettre cette partie du corps en contact avec de l’eau et la désinfecter quotidiennement.  En attendant, je vous retrouve dans deux semaines… Avant si la plaie s’ouvre à nouveau. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 26/12/2016
✗ Appels a l'aide : 89
✗ JGolds : 3850

✗ Age du personnage : 29 ans
✗ Métier : Equipe de combat
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Fév - 22:45







Même si la remarque de Lance avait eut l'effet d'amuser le jeune médecin, cela n'avait pas été du tout le but de l'américain. La confrontation avec le dinosaure ne lui avait vraiment pas plu du tout, autant pour ce que la bête avait fait à son dos que pour le simple fait d'avoir perdu contre elle. A la limite, Lance aurait été bien plus heureux d'avoir mis cette bestiole sous les verrous en manquant de crever de peu. Comme quoi, il était tout de même pourvu d'une certaine fierté. Heureusement que ce n'était pas lui qui payait les frais médicaux. Jamais il n'aurait eu les moyens ne serait-ce que se payer un vaccin sur cette île. Même si le boulot rapportait, tout ce qu'il fallait faire pour le remettre sur pied à chaque fois qu'il se confrontait à un reptile dépassait la somme qu'il recevait tous les mois, ou presque. On exagérait à peine.

Au bout d'un moment, Lance sentit quelque chose de différent dans son dos. Toujours rien de douloureux à cause de l'anesthésiant, mais c'était autre chose que les habituelles pressions des doigts du médecin. Par ailleurs, ce dernier semblait avoir terminé, et cette sensation ressemblait à du liquide qui s'écoulait dans son échine. C'était probablement les dernières finitions. Le voilà recousu de partout tel une poupée de chiffon.

« Et voilà, on a terminé pour aujourd’hui M. Booker. Puis-je vous recommander d’aller doucement sur le travail pendant quelques temps pour éviter de rouvrir la plaie ? »

Lance se redressa et s'assit sur la table d'opération. Il ne sentait toujours pas grand chose dans sa colonne vertébrale mais cela ne saurait tarder, dès que le produit qu'on lui avait injecter cesserait de faire effet. L'homme ne craignait pas cette futur venue de douleur.

- Essaye toujours, eut pour seule et simple réponse l'américain bien que lui même savait que si quelqu'un l'appelait sur le terrain ou s'il voyait une raison de se mettre à l'oeuvre, au diable les points de sutures en attente !

Lance voyait bien que Asling espérait qu'il se tienne tranquille. Mais ceci était probablement hors de ses compétences. Lance n'aimait pas ne rien faire. Même faire une simple ronde dans le parc lui suffisait à s'occuper mais jamais il ne resterait assis à attendre que le temps passe.

- Et appelles-moi Lance,
ajouta ce dernier plus en suggestion espérée qu'en véritablement ordre.

C'est alors que le médecin tendit le t-shirt tout déchiré de l'américain. Ce n'était plus qu'un bout de tissu désormais, à peine bon à astiquer un sol de toilette.

« Je suis désolé, votre tee-shirt a autant souffert que vous je pense. » fit remarqué avec une touche d'humour le jeune médecin.

Plus par politesse qu'autre chose, Lance récupéra ce qu'il restait du haut. Mais il était certain qu'il sera aussitôt jeter une fois de retour dans sa chambre d'hôtel. Mais bon, comme devait le penser Asling, ce n'était qu'un t-shirt après tout. Au plus grand et discret bonheur de Lance, ce dernier présenta néanmoins son blouson de cuir qui avait été épargné à temps des griffes du monstre. Dans la débandade, le jeune homme avait été contraint de s'en débarrasser avant l'impact. Il y tenait assez à cette veste noire dont on pouvait déjà voir par son état qu'elle avait quasiment autant vécu de malheur que son propriétaire.

- Au moins je n'aurais pas à me pavaner torse-nu dehors,
lança l'américain en glissant ses bras dans chacune des manches du blouson.

Autant pour cacher ses vilaines plaies que pour ne pas paraître plus rustre qu'il n'en avait l'air, c'était peut-être effectivement mieux qu'il ne se balade pas tel un sauvage dans les alentours de la zone habitée de l'île, surtout pour retourner à l'hôtel.

« Si la douleur se réveille, ce qui risque fortement de se passer, je vous invite à prendre un médicament pour la calmer. Au moins pour la nuit. Ça devrait aller mieux le lendemain. Bien entendu, il ne faudra pas mettre cette partie du corps en contact avec de l’eau et la désinfecter quotidiennement.  En attendant, je vous retrouve dans deux semaines… Avant si la plaie s’ouvre à nouveau. » lui conseilla alors Asling.

Lance le considéra un moment du regard en ajustant sa veste sur ses épaules.

- Ca ira, répondit-il pour nier la prise de médicament.

Qu'importait la douleur, il était prêt à l'endurer. Mais il n'était pas du tout motiver à prendre un quelconque anti-douleur. Il n'aimait pas beaucoup toucher à ces trucs là. Il fut un temps où il avait du lutter durement contre lui-même pour sortir du terrible monde de la drogue. Moins il se procurait de produit de ce genre à avaler, mieux il se porterait. De toute façon, il se sentait assez coriace pour supporter toute nouvelle douleur. Ecoutant la suite de ce que lui disait le jeune médecin, Lance hocha alors légèrement la tête.

- Ca marche, ajouta t-il simplement avant de saluer l'homme d'un nouveau signe de tête et de quitter les lieux.

Il ne pouvait pas lui garantir qu'il restera sage pendant les deux semaines à venir, alors autant ne rien ajouter de ce côté là. Qui vivra verra et avec Lance, on ne savait jamais !








Vala, tu peux conclure ou non, comme tu veux, moi je vais réflechir à notre prochain rp et je te tiens au courant !

_________________




Vidéo de Lance:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 15/01/2017
✗ Appels a l'aide : 138
✗ JGolds : 4371

✗ Age du personnage : 30 ans
✗ Métier : Infirmier
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 25 Fév - 20:33

Did you said a Baranonyx ?

PV. Lance










Le patient proposa à Asling de l’appeler Lance dorénavant. Il était qu’avec les nombreuses présences qu’avait faites preuve Lance, l’infirmier aurait tous les droits de le tutoyer mais il n’y arrivait pas. Peut-être parce qu’il se sentait plus jeune que l’agent de sécurité ou simplement car le tutoyer serait s’attacher à l’homme et souffrir si quelque chose de réel se passait. Asling avait toujours essayé de garder une distance entre lui et ses patients, ne voulant pas s’investir complètement et devenir leur psychologue, ainsi, l’infirmier ne réussit pas à tutoyer l’homme comme ce dernier lui avait proposé.
Lorsque le jeune homme remit sa veste, ce fut presque à la déception de l’infirmier. Il en rigola en précisant que grâce à sa veste, il ne se déplacerait par torse-nu dehors. Dommage. Pensa doucement Asling un sourire aux lèvres.

Lance était tout de même une vraie force de la nature. Il nia presque ouvertement le fait qu’il prendrait des médicaments et il était certain qu’il n’irait pas plus doucement dans ses tâches de tous les jours. Asling, pour sa part, était quelque peu plus sensible et s’il avait été blessé, il en aurait profité pour se reposer, il en était certain.
Le jeune homme signa de la tête après avoir écouté les conseils de son médecin et sortit de la salle de soin sous le sourire amusé de l’infirmier. C’était quelque chose ce Lance.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jurassic World Renaissance ::  :: Area 1 - LE VILLAGE ET LE PORT :: Le poste de secours-
Sauter vers: