AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Jurassic World Renaissance a ouvert ses portes le 28/09/2016
et nous sommes heureux de vous accueillir sur ce forum!
Plein de personnages en libre service vous
attendent afin de commencer cette belle aventure,
n'hésitez pas à aller les voir.


Jurassic World Renaissance met à disposition deux places de modérateurs!
Si vous aimez le forum et que vous vous sentez prêts à nous rejoindre dans cette aventure
n'attendez plus et rendez vous dans
ce sujet pour en savoir plus!

JE VEUX ETRE MODERATEUR DE JWR!


Vous avez envie de poster une petite annonce dans cette barre
de recherche pour vous donner plus de chances de
trouver votre bonheur?
N'hésitez pas à le demander!
Pour en savoir plus c'est ici:

PETITES ANNONCES

EMMA RYDER
Tu aimes les demoiselles au grand coeur, qui sont très attachées à leur travail,
qui ont une grande famille et qui ont plein de liens sympas ?
Alors viens par ici. On a plein de bons donuts chez les Ryder.
Tu ne seras pas déçu.
Adopte une fille aînée

KEAWEAHEULU L. ALVARO
Envie d'un scénario qui roxe du poney rose ? Un homme à succès,
riche et qui a tout pour lui, y compris une ex-fiancée qui l'attend
de pied ferme avec la bonne intention de lui refaire le nez ?
Alors tu as trouvé ton bonheur !
ADOPTE UN EX-FIANCE

CLAIRE DEARING
Vous aimez les liens spéciaux, qui permettent d'apporter des
situations uniques et pleines de surprises dans vos RPS?
Pourquoi ne pas vous laisser tenter par un beau barbu au
caractère peu habituel? Le jeu du chat et de la souris a
commencé, à vous de courir plus vite!
Attrape moi si tu peux!

KEAWEAHEULU L. ALVARO
Fille d'artistes, elle a étonné tout le monde en embrassant une glorieuse carrière scientifique. Elle a étudié
dans une prestigieuse université américaine et a fait ses armes dans un fameux
laboratoire pharmaceutique... Belle, jeune et intelligente, elle a tout pour elle !
Elle risque de rapidement tomber sur sa meilleure amie,
mystérieusement disparue il y a quelques mois, les labos sont pas
bien grands. Envie de règlements de compte et d'un lien d'amitié-pour-la-vie ? C'est par ici !
Come to the scientific side, we have cookies


 :: Archives des Rps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

You can observe a lot by watching ~ Jeremy & Sierra

Invité
Mer 11 Jan - 16:44
Invité


   
   Jeremy & Sierra
   You can observe a lot by watching

D
epuis mon arrivée au parc, je courrais dans tous les sens pour m’occuper de diverses choses. A bien y regarder, rien qui se rapportait à l’intitulé du poste qui était le mien, mais ce qui était sûr, c’était qu’il y avait des choses à faire et des coups de main à donner. Je n’avais donné qu’un seul coup de fil à mes parents depuis mon arrivée ici et les textos assassins n’arrêtaient pas de pleuvoir, mais je n’avais pas le temps pour y remédier…
Aujourd’hui, l’appel à l’aide n’avait pas tardé à arriver et j’étais attendue pour sortir deux Galliminus et les  emmener dans l’espace qui serait dédié à l’attraction des bébés dinosaures (et dont un en particulier qui présentait des signes d’impatience). L’idée de laisser des enfants grimper sur des dinosaures et les approcher de si près était curieuse et je ne savais pas encore ce que je devais en penser, j’étais mitigée !  Ce qui était sûr, c’était que ma présence allait peut-être prendre un sens à ce moment là ? Je ne me posais pas trop de questions pour le moment, l’heure était à m’occuper des Galliminus et les faire sortir un peu dans l’enclos qui ne leur permettrait pas de s’échapper et dans lequel il avait plutôt intérêt à prendre leurs marques puisqu’ils allaient tristement y passer beaucoup de temps. Avec un véhicule prévu à cet effet (pour le transport des animaux), j’avais emporté un talkie-walkie en cas de problème ainsi que mon portable pour envoyer un message aux vetos en cas de constatation.

Sans trop de problèmes, j’avais réussi à sortir les deux animaux directement dans l’enclos avant de le refermer, les laissant se balader un peu. Mon objectif était de surveiller le comportement de l’un des Galliminus, jugé un peu inquiétant par les soigneurs. Ce dernier fit le tour de l’enclos, reniflant ce qu’il pouvait avant d’aller s’allonger dans un coin reculé de l’enclos. Oui ! Quelque chose clochait avec ce dinosaure et il allait falloir trouver le problème. Je m’approchais de lui avec ma prudence habituelle avant de glisser, un peu pour moi-même : « Qu’est-ce qu’il y a… ?  » Restant auprès de lui, j’envoyais un message sur la boîte générale des soigneurs pour informer tout le monde à l’infirmerie, et éventuellement aux labos si un transfert était fait ? Il ne restait plus qu’à attendre une réponse, mais j’étais certaine que le Galliminus n’était pas en forme. L’autre animal ne se faisait pas prier pour parcourir le plus de terrain possible !



WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 15/11/2016
✗ Appels a l'aide : 307
✗ JGolds : 11156

✗ Age du personnage : 28 ans
✗ Localisation : http://jwrenaissance.forumactif.org/t235-portable-de-jeremy-strange#5856
✗ Métier : Scientifique en charge des analyses
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 18 Jan - 18:32



Rares étaient les moments où notre scientifique à lunettes préféré pointait le bout de son museau en extérieur. Mais pourtant, c'était bien lui que l'on pouvait voir dehors, traçant sur le sentier, tentant vaille que vaille de ne pas laisser paraître la mauvaise humeur qui l'animait en cet instant. Plus que de la mauvaise humeur, c'était un sentiment de frustration profond qui l'étreignait. Encore une fois, il avait été repoussé par des collègues chercheurs aujourd'hui, à grand renfort d'insultes en tout genre. Ils le pensaient taré. Alors qu'il voulait juste faire mon travail correctement et aider les autres de par ses connaissances. Mais ils n'avaient de toute évidence pas apprécié que Jeremy leur fasse part de suggestions et conseils sur des affaires qui ne le concernait pas, selon eux. Comme d'habitude, lorsque cela se produisait, Jeremy préférait la fuite à la confrontation, pour ronger son frein ailleurs.

Bien décidé à se changer les idées, le jeune homme s'était suggéré à lui-même une chose intéressante : il paraîtrait qu'il y avait une nouvelle employée du côté des animaliers. Dresseuse d'après ses sources. Pourquoi ne pas aller la découvrir et en profiter pour lui souhaiter la bienvenue à Jurassic World ? L'idée lui avait paru tout à fait satisfaisante et se la remettre en mémoire effaça sa mauvaise mine du moment. En plus, il était persuadé que personne ne s'était donné la peine d'accueillir comme il se devait cette nouvelle recrue, à part sans doute la directrice et les autres membres du service animalier. Si ça se trouve, Jeremy serait peut-être le premier scientifique auquel elle aurait affaire. Pensif à ce détail, il esquissa un sourire sur le trajet qui le menait jusqu'à l'enclos des petits animaux. Il savait qu'elle serait là-bas et pour cause, un peu plus tôt au laboratoire, la jeune femme avait lancé un appel au sujet de deux dinosaures dont elle s'occupait actuellement. Jeremy avait prit cette occasion pour s'y rendre. Elle devrait normalement encore y être et ça tombait bien, il venait de finir ce qu'il avait à faire pour le moment.

Sur le chemin, à l'abri de tout regard indiscret, le jeune homme rajusta machinalement son apparence, redressant ses lunettes sur son nez, remontant sa cravate à son col, se passant une main dans ses cheveux sombres, vérifiant la bonne tenue de son uniforme gris et impeccable. N'importe qui le découvrant ainsi pouvait penser qu'il se rendait, soit à un rendez-vous d'affaire, soit à un rencard. En ce qui concernait la deuxième option, Jeremy avait déjà toute la dose d'amour dont il rêvait en la personne de Kiwi. Mais malgré cette merveilleuse relation qui le liait à elle, l'homme ne perdait pas de vue l'envie d'être apprécié d'un plus grand nombre, espérant faire de la dresseuse une nouvelle recrue dans ce domaine. En général, ses tentatives faisaient flop. Kiwi était sa seule réussite qui était même allée au delà de ses espérances.

Au bout d'un moment, le scientifique arriva non loin de l'enclos, un carnet de notes à la main pour donner l'illusion de passer ici purement par hasard. Son regard se posa alors sur une jeune femme qui était près d'un gallimimus allongé au sol, secondé par un deuxième qui faisait le tour de l'enclos. Jeremy s'approcha doucement de l'enclos, serrant ses notes contre lui, on aurait dit un enfant qui apercevait le Père Noel en personne et que ce dernier venait de lui demander quel cadeau lui ferait plaisir. Il avait hâte de faire connaissance. Une fois près de la barrière, il ne su vraiment comment signaler sa présence. Après hésitation, il se lança finalement :

- Mademoiselle Sierra Delgado ?
fit-il d'un ton mal assuré.

Il afficha un sourire une fois l'attention de la jeune femme captée.

- Vous êtes une nouvelle venue au parc de Jurassic World, poursuivit-il comme s'il voulait résumé la situation, je suis venu vous souhaiter la bienvenue. Je m'appelle Jeremy...Strange. Je...fais partie de l'unité scientifique.

Cette partie était toujours délicate. Oui c'était toujours délicat pour lui de dévoiler son nom de famille qui lui collait si bien à la peau. Tellement bien qu'il n'appréciait aucun blâme ou simple remarque à ce sujet, tant ce simple nom aidait dans sa mauvaise réputation.




_________________


Vidéo de Jeremy:
 

Voix de Jeremy Wink:
 



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Dim 22 Jan - 19:52
Invité


   
   Jeremy & Sierra
   You can observe a lot by watching

C
lairement, je m’attendais à passer ma journée toute seule, en la charmante compagnie de mes petits dinosaures. L’idée ne me plaisait pas des masses et j’avais l’impression qu’on me donnait cette tâche pour m’occuper à quelque chose. Devais-je aller voir la directrice du parc pour me plaindre ? Moi, pauvre petite fille assignée à un poste de dresseur et qui ne fait rien de ce qu’elle imaginait faire ? Non, je faisais ce qu’on me demandait en me contentant de garder à l’esprit que j’avais une certaine chance d’avoir pu voir, au moins une fois dans ma vie, des dinosaures. Aujourd’hui, deux adorables Galliminus (relativement imposant aussi !) représentaient ma seule compagnie et j’avais remarqué que l’un d’eux allait mal. Du moins, je n’avais fait que constater les doutes des soigneurs et il était clair que l’animal n’était pas heureux. Pourquoi ? Problème de santé ? Dépression ? Il devait y avoir une cause et je réfléchissais encore, le portable à la main en attendant une réponse des soigneurs. Ils allaient m’ignorer ?!!!! J’étais prête à me transformer en furie si c’était le cas. Le dinosaure n’était pas à l’agonie, il semblait en bonne santé mais ne manifestait pas le désir de se promener… ce qui n’augurait rien de bon.  En pleine réflexion,  je ne vis ni n’entendis arriver une personne près de l’enclos. Je réprimais un sursaut et me levais tout de suite, rattrapant mon portable du bout des doigts avant de répondre : « Oui ? » lorsque j’entendis mon prénom. La surprise passée, je posais les yeux sur un jeune homme tiré à quatre épingles. Sur le coup, je pensais à quelqu’un venu observer mon travail. Alors c’était ça ? On m’envoyait quelqu’un pour voir si je servais réellement à quelque chose ? Il allait me poser des questions et me donner un verdict du style « Désolé Mademoiselle Delgado, nous n’avons pas besoin de vos services à Jurassic  World »… D’ailleurs sa seconde intervention me donna raison. Il me rappelait que je venais d’arriver…. Oui…. Je venais d’arriver, je n’ai pas eu le temps de faire mes preuves encore ! Je m’apprêtais à désespérer et à lui dire que tout se passait bien ici avec les Galliminus quand il m’expliqua la raison de sa venue et surtout….sa fonction. Mon air soulagé dût se graver sur mon front en toutes lettres….et je répliquais : « Oh ! Bon sang ! J’ai cru que vous étiez un inspecteur… ou… un truc dans le genre ! » Je me reprenais tout de suite en disant, secouant la main droite : « …Ne le prenez pas mal.  Vous en avez un peu l’air…de loin…enfin… » Comment me rattraper ? Je n’en avais pas les moyens et je décidais d’abandonner pour dire : « Jeremy Strange. C’est noté ! Promis, je n’oublierai pas ; rares sont les gens qui viennent souhaiter la bienvenue à ceux qui arrivent de manière spontanée ! » Je me penchais de nouveau sur le Galliminus pour poser une main délicate sur son flanc, histoire de voir s’il avait une température normale. Je relevais ensuite la tête vers le jeune homme (jeune, il l’était, cela ne m’avait pas échappé non plus) avant de lui sourire en ajoutant : « Je n’ai plus besoin de me présenter apparemment. Alors comme ça, c’était un mythe ? J’veux dire…les scientifiques sortent des labos parfois ! » Je lui adressais un coup d’œil amusé avant de me relever, scruter mon portable et m’approcher de la barrière. Peut-être que le scientifique allait fuir tout de suite mais, en attendant, j’étais contente d’avoir de la compagnie. Je ne manquais pas de noter qu’il avait l’air particulier, mais je n’avais jamais jugé les gens d’autant que je passais moi-même pour une dingue quand je parlais sans discontinuer.



WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 15/11/2016
✗ Appels a l'aide : 307
✗ JGolds : 11156

✗ Age du personnage : 28 ans
✗ Localisation : http://jwrenaissance.forumactif.org/t235-portable-de-jeremy-strange#5856
✗ Métier : Scientifique en charge des analyses
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 31 Jan - 22:19



L'enclos des petits dinosaures n'était clairement pas un lieu que le scientifique fréquentait souvent. Par ailleurs, il fréquentait de toute façon rarement l'extérieur du parc, les exceptions étant lorsque Kiwi le suppliait d'aller faire un tour, ce que le jeune homme acceptait rien que pour elle, et lorsque son travail exigeait sa présence sur place, ce qui pouvait arriver comme lorsque le docteur Calaghan l'avait demandé pour un dinosaure malade. Aujourd'hui, c'était vraiment voulu, de sa propre et unique volonté, même si les mauvaises langues du laboratoire l'avaient poussé à agir ainsi. Ce n'était pas vraiment pour l'en déplaire puisqu'il avait trouvé quelque chose d'intéressant à faire durant cette sortie. Une nouvelle rencontre, se disait-il, ne pouvait être qu'enrichissante. Enfin, il l'espérait beaucoup en fait.

Ce à quoi le jeune homme ne s'attendait pas -malgré le fait qu'il avait tendance à souvent provoqué ce genre de réaction- fut le mouvement de surprise de la jeune femme qu'il était venu voir. Dans un réflexe quasi inhumain pour le scientifique, elle parvint de justesse à rattraper le portable qui avait manqué de tomber durant le sursaut. De cette stupeur clairement inconvenante et non désirée de la part de Jeremy, se dernier réprima une petite moue embarrassé tandis que la jeune femme se tourna vers lui, visiblement encore sous le choc de son interpellation.

« Oui ? »

Malgré la mine étrange de la demoiselle, mixée d'un sentiment de désespoir et d'angoisse, le scientifique ne rechigna pas à expliquer le pourquoi de sa venue, n'oubliant pas loin de là de signaler également les présentations et son domaine de travail, ce qui sembla subitement soulagé la dresseuse.

« Oh ! Bon sang ! J’ai cru que vous étiez un inspecteur… ou… un truc dans le genre ! »
expliqua t-elle, donnant l'impression de récupérer un souffle qu'elle avait retenu pendant tout ce temps.

Surpris de cet aveu, Jeremy s'apprêta à répondre, sans vraiment trouver quoi répondre tout de suite :

- Oh euh n-non...!

Mais la jeune fille ajouta aussitôt :

« …Ne le prenez pas mal. Vous en avez un peu l’air…de loin…enfin… »

Cette fois-ci, le scientifique se tut pour de bon, fixant la demoiselle comme s'il attendait avec une certaine attention la suite. Mais au final, rien ne vint comblé cette dernière phrase.

« Jeremy Strange. C’est noté ! Promis, je n’oublierai pas ; rares sont les gens qui viennent souhaiter la bienvenue à ceux qui arrivent de manière spontanée ! » conclua finalement la dresseuse, mettant un terme à cette ambiance pour le moins délicate.

A vrai dire, Jeremy aussi était un peu soulagé de cela et récupéra son sourire envers elle en guise de réponse chaleureuse sur la dernière remarque de la jeune fille, concernant les souhaits de bienvenue. Ca, le chercheur n'en doutait pas ! C'était bien pour cela qu'il s'était donné la peine de pointer le bout de son museau ici. Jeremy baissa les yeux sur l'animal lorsque Sierra posa une main sur lui. Encore un dinosaure pas dans son assiette ? L'intrigue se lisait sur le visage du jeune homme.

- Voulez-vous...Voulez-vous que je fasse appeler un vétérinaire ? demanda t-il alors au bout d'un moment.

Il ignorait tout du mal qui frappait le reptile. Ce n'était pas vraiment son rayon. Il était ni dresseur, ni docteur et son cerveau égalant les meilleurs ordinateurs du monde n'était pas non plus capable de savoir ce qui se passe chez un saurien. Pour la peine, l'homme restait généralement distant envers ces bestioles. Par la suite, la dresseuse reposa son regard sur lui, un sourire amusé sur les lèvres.

« Je n’ai plus besoin de me présenter apparemment. Alors comme ça, c’était un mythe ? J’veux dire…les scientifiques sortent des labos parfois ! »

Au mot "mythe", le scientifique avait légèrement froncé les sourcils, cherchant machinalement de quoi elle voulait parler, avant de comprendre l'allusion.

- Oh ! fit-il alors en récupéra rapidement son sourire et relevant ses lunettes sur son nez, hm...Eh bien oui, enfin non-enfin je veux dire que notre travail peut aussi se faire en extérieur bien que cela soit communément peu fréquent. Pour ma...Pour ma part, je dirais que me trouve en ces lieux dans l'unique but de vouloir vous rencontrer et hm...J'espère nullement vous déranger dans vos tâches cela dit. Est-ce le cas ?




_________________


Vidéo de Jeremy:
 

Voix de Jeremy Wink:
 



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Mer 15 Fév - 19:32
Invité


   
   Jeremy & Sierra
   You can observe a lot by watching

J
e pensais passer ma journée toute seule et à bien y réfléchir, cela ne me dérangeait pas plus que ça, j’avais l’habitude et la présence des dinosaures était assez exceptionnelle pour que je commence à me plaindre. Le temps était idéal qui plus est… Je ne pouvais rêver mieux que d’une journée dehors. L’enclos était sécurisé, je savais ce que j’avais à faire et j’avais tout pour me sentir bien.... C’était sans compter l’état du Galliminus en ma compagnie. Quelque chose clochait pour lui, je le savais, je le sentais et je n’étais pas la seule à le constater. Mes préoccupations avaient fait que je m’étais attendue à tout sauf à rencontrer quelqu’un qui m’adressa la parole dans un tel endroit. Me retournant vers la personne, je fis le constat qu’il s’agissait d’un homme à l’apparence assez curieuse, notamment au point de vue vestimentaire. Mon naturel légendaire ne poussa à lui dire instantanément ce que j’avais pensé de lui en le voyant. Sa réponse me fit sourire et je me détendis définitivement. Il n’y avait pas matière à angoisser….quoiqu’un peu quand même, à cause du Galliminus !  Ce dernier ne quittait pas sa petite position dans l’herbe et ne donnait pas l’impression de souffrir, c’était déjà ça !
Le jeune homme me demanda ensuite assez rapidement si j’avais besoin qu’il appelle un vétérinaire et instantanément, je repris la parole pour dire : « Oh non c'est gentil… ils sont au courant. » Je lui montrais mon portable, signe que l’alerte était déjà donnée ainsi que toutes les explications. « J’imagine que je dois m’attendre à voir arriver un véto d’un instant à l’autre. » Puis, pas certaine que ce soit son domaine, je tentais quand même de lui demander : « Est-ce qu’il vous paraît… mal ? » Évidemment que j’étais concernée par l’animal ! Je m’attachais à eux plus vite qu’il n’était possible de le faire et il était hors de question que la santé d’un Galliminus ou d’un autre animal soit mise en jeu.

Pour ne pas rester sur le sujet « dinosaures », je fis entendre au jeune homme…. A Jeremy… que je n’imaginais pas les scientifiques sortir de leur antre. Sa réponse me fit sourire. Il avait un air maladroit qui ne pouvait que faire sourire, mais je ne me moquais pas de lui, c’était plus mignon qu’autre chose. J’étais bien placée pour me moquer, me rendant ridicule sans trop de problèmes lorsqu’il était question de parler à quelqu’un que je ne connaissais pas. Je l’écoutais parler sans l’interrompre, m’asseyant vite par terre pour rester près du Galliminus sans quitter l’autre des yeux tout en pouvant facilement avoir mon interlocuteur sous les yeux. « Non !! Pas de dérangement du tout ! J’étais prête à passer toute ma journée toute seule… je ne voulais pas m’en plaindre parce qu’il y a mille et unes autres situations qui justifient les plaintes … mais un peu de compagnie ne se refuse pas, au contraire !  Et puis je me répète… votre intention est vraiment inédite et bien sûr, elle me fait plaisir. Vous n’êtes jamais en contact avec les animaux, pas vrai ? » A vrai dire, je n’avais aucune idée du quotidien d’un scientifique à Jurassic World. Que faisaient-ils ? Faisaient-ils des recherches ? Si oui, lesquelles ? Jeremy allait peut-être pouvoir m’éclairer un peu…Sauf s’il avait prévu de partir tout de suite après. L’idée me vint alors à l’esprit et je lui demandais : « Vous voulez venir ici ?   Si vous voulez m’aider dans ma tâche…. Qui consiste à ne rien faire à part rester à côté du Galliminus ! Parfois je leur parle mais je vais laisser tomber pour aujourd’hui. » Je terminais par un sourire amusé. Oui, c’était ça être Dresseur à Jurassic World, parler aux dinosaures, les toucher pour qu’il n’aient pas peur de la présence humaine et faire tous les soins qui n’étaient pas aussi importants que ceux des vétos et des soigneurs. Je commençais à en avoir l’habitude même si j’avais toujours un peu de frustration….




WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 15/11/2016
✗ Appels a l'aide : 307
✗ JGolds : 11156

✗ Age du personnage : 28 ans
✗ Localisation : http://jwrenaissance.forumactif.org/t235-portable-de-jeremy-strange#5856
✗ Métier : Scientifique en charge des analyses
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 28 Fév - 21:59



Avec cette fille, pour une fois Jeremy n'avait pas l'air de se sentir de trop quelque part. Et rien n'avait sembler le rendre plus ravi que d'aller faire la rencontre de cette dernière pour lui souhaiter la bienvenue que personne d'autres hormis des exceptions logiques n'avait pensé à faire. Il fallait néanmoins avouer qu'il n'avait, comme d'habitude, pas fait l'impression qu'il désirait faire auprès d'elle pour une première rencontre. Cela dit, c'était bien la première fois qu'on le confondait avec un inspecteur. Ca n'aurait pas pu être gravissime si cette impression n'avait pas effrayé, si on pouvait dire ça, la jeune dresseuse ici présente. Heureusement que Jeremy s'empressa de remettre les choses en ordre. Lui inspecteur ? Sûrement pas, malgré qu'il avait sûrement l'oeil trop précis pour déceler la moindre imperfection, ce qui serait une qualité pour un boulot d'inspection. Devant la position du dinosaure auprès de la demoiselle, et du fait que cette dernière semblait s'en inquiéter, l'homme proposa aussitôt de faire appeler un vétérinaire. Peut-être qu'ils réagiraient plus vite si c'était demandé par un scientifique après tout.

« Oh non c'est gentil… ils sont au courant. » répondit cependant Sierra, « J’imagine que je dois m’attendre à voir arriver un véto d’un instant à l’autre. »

- Ah, fit l'homme qui aurait pourtant dû se douter qu'elle avait déjà lancé l'alerte, probablement oui.

« Est-ce qu’il vous paraît… mal ? »

Jeremy se tut un instant. Pour être honnête, il n'en savait rien du tout. Il était recalé à bosser sur des analyses toute la journée, derrière des microscopes et autre matériel et machine de science. Même s'il jeta un coup d'oeil à l'animal, il pouvait rien déduire vraiment. Il s'approchait si peu de ces bestioles...Cependant, il ne voulait pas décevoir non plus la jeune fille et même s'il n'y connaissait rien, il se permit de laisser vaguer sa petite pensée hors de sa tête.

- Il me paraît...peut-être fatigué, ou ennuyé ? Je suppose. Je euh...Milles excuses, la médecine vétérinaire et l'éthologie ne sont pas mon domaine de prédilection...

Il baissa son regard sur le dossier qu'il tenait en main -et qui n'avait pris avec lui vraiment que pour s'occuper les mains- et semblait un peu gêné de ne pas pouvoir aider d'avantage. Enfin, Sierra semblait croire que les chercheurs ne mettaient jamais le nez dehors et elle n'avait pas tout à fait tort non plus. Elle ne lâchait pas son sourire de toute la réponse que le jeune homme lui offrit alors mais lui même remarqua qu'il n'y avait rien de moqueur dans ce sourire. Cela le soulagea en quelque sorte. Pendant qu'il fit sa petite explication, Sierra en profita pour s'asseoir près de la bestiole. Elle semblait vraiment à l'aise avec ! Il y avait des gens comme ça sur cette île, on se demandait comment il faisait pour ne pas craindre ces reptiles de l'ancien temps. Bon, d'un autre côté, ceux-là étaient encore jeune et avaient l'air tout sauf dangereux, il fallait l'avouer.

« Non !! Pas de dérangement du tout ! répliqua aussitôt la dresseuse, J’étais prête à passer toute ma journée toute seule… je ne voulais pas m’en plaindre parce qu’il y a mille et unes autres situations qui justifient les plaintes … mais un peu de compagnie ne se refuse pas, au contraire ! Et puis je me répète… votre intention est vraiment inédite et bien sûr, elle me fait plaisir. Vous n’êtes jamais en contact avec les animaux, pas vrai ? »

A nouveau, le jeune homme fut soulagé de voir qu'il ne dérangeait pas. On lui disait si souvent qu'il était de trop dans une pièce que désormais, c'était devenu sa préoccupation première. Un petit sourire se dessina sur ses lèvres lorsque la jeune femme signala que son geste lui avait fait plaisir. Au sujet de son contact avec la faune de l'île, l'homme nia d'un léger signe de tête.

- Affirmatif, fit-il, fort heureusement, cela n'est pas une qualité nécessaire à mon emploi sur cette île. Pas toujours du moins. Mais vous, vous avez l'air...D'une assurance sans commune mesure.

Il n'en étais pas réellement fasciné, car il avait déjà vu d'autres personnes être parfaitement à l'aise avec les dinosaures. Maksim en était un des exemples les plus flagrant. Cela dit, c'était toujours assez incroyable de voir qu'il y en avait qui n'avait pas froid aux yeux. Jeremy avait déjà tant de mal avec le contact humain, alors le contact animal, il n'était pas près de s'y coller de sitôt.

« Vous voulez venir ici ? Si vous voulez m’aider dans ma tâche…. Qui consiste à ne rien faire à part rester à côté du Galliminus ! Parfois je leur parle mais je vais laisser tomber pour aujourd’hui. »

Le sourire de l'homme diminua doucement sur son visage. Venait-elle réellement de lui proposer de s'approcher d'elle et de lui tenir compagnie ? Mais plus ou pire encore, d'approcher le dinosaure ? Surtout un dinosaure qui n'avait pas l'air dans sa gamelle et qui aurait peut-être des réactions imprévisibles. Enfin, il pensait ça mais il n'en savait rien du tout du comportement de ces trucs là. La dernière fois qu'il avait approché un dinosaure, c'était avec Maksim mais la bestiole était malade et incapable de bouger, ce qui changeait légèrement la donne.

- Vous voulez dire...Entrer dans l'enclos ? fit le scientifique loin d'être aussi à l'aise que Sierra.

Fort heureusement, ce n'était pas non plus un trouillard invétéré en ce qui concernait les dinosaures, mais généralement, moins il s'en approchait, mieux il se portait. Son regard se porta également sur le deuxième animal qui continuait sa vie dans l'enceinte. Ca faisait déjà deux de trop. Et pourtant, une fois encore le scientifique ne voulait pas décevoir la jeune femme. Indécis pendant un temps, il se décida néanmoins à tourner le loquet de la porte, pénétrant pas par pas à l'intérieur de l'enclos.

- Je crois que je peux...accéder en partie à votre requête, ajouta t-il, le bloc note un peu plus serré contre sa poitrine et le regard vacillant d'un dinosaure à l'autre.

Il ne cessait de se dire dans sa tête que les bêtes étaient jeunes et inoffensives pour accepter leur présence sans aucun barreau entre elles et lui. Et ce fut avec une démarche calculée comme s'il marchait sur des dalles piégées à la Indiana Jones qu'il rejoignit rapidement la demoiselle qui se trouvait de l'autre côté tout en maintenant une distance respectable avec l'animal allongé.





_________________


Vidéo de Jeremy:
 

Voix de Jeremy Wink:
 



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Le rêve européen de Jeremy Rifkin
» [Paris By night] Abel - personnage de Jeremy
» ENORA ☮ je suis anatidaephobe. soit, j'ai peur que quelque part un canard m'observe .. mais chut. [END]
» MOi C'ESt jErEMy
» Jeremy Zwirn - 2014 World Champion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jurassic World Renaissance :: Archives des Rps-
Sauter vers: