AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Jurassic World Renaissance a ouvert ses portes le 28/09/2016
et nous sommes heureux de vous accueillir sur ce forum!
Plein de personnages en libre service vous
attendent afin de commencer cette belle aventure,
n'hésitez pas à aller les voir.


Jurassic World Renaissance met à disposition deux places de modérateurs!
Si vous aimez le forum et que vous vous sentez prêts à nous rejoindre dans cette aventure
n'attendez plus et rendez vous dans
ce sujet pour en savoir plus!

JE VEUX ETRE MODERATEUR DE JWR!


Vous avez envie de poster une petite annonce dans cette barre
de recherche pour vous donner plus de chances de
trouver votre bonheur?
N'hésitez pas à le demander!
Pour en savoir plus c'est ici:

PETITES ANNONCES

EMMA RYDER
Tu aimes les demoiselles au grand coeur, qui sont très attachées à leur travail,
qui ont une grande famille et qui ont plein de liens sympas ?
Alors viens par ici. On a plein de bons donuts chez les Ryder.
Tu ne seras pas déçu.
Adopte une fille aînée

KEAWEAHEULU L. ALVARO
Envie d'un scénario qui roxe du poney rose ? Un homme à succès,
riche et qui a tout pour lui, y compris une ex-fiancée qui l'attend
de pied ferme avec la bonne intention de lui refaire le nez ?
Alors tu as trouvé ton bonheur !
ADOPTE UN EX-FIANCE

CLAIRE DEARING
Vous aimez les liens spéciaux, qui permettent d'apporter des
situations uniques et pleines de surprises dans vos RPS?
Pourquoi ne pas vous laisser tenter par un beau barbu au
caractère peu habituel? Le jeu du chat et de la souris a
commencé, à vous de courir plus vite!
Attrape moi si tu peux!

KEAWEAHEULU L. ALVARO
Fille d'artistes, elle a étonné tout le monde en embrassant une glorieuse carrière scientifique. Elle a étudié
dans une prestigieuse université américaine et a fait ses armes dans un fameux
laboratoire pharmaceutique... Belle, jeune et intelligente, elle a tout pour elle !
Elle risque de rapidement tomber sur sa meilleure amie,
mystérieusement disparue il y a quelques mois, les labos sont pas
bien grands. Envie de règlements de compte et d'un lien d'amitié-pour-la-vie ? C'est par ici !
Come to the scientific side, we have cookies


 :: Archives des Rps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

We're only human - Maksim

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Invité
Mar 31 Jan - 14:02
Invité

   

     
We're only human.
   

Kyle
&
Maksim
   
Aussi étrange que cela puisse paraître, j’étais bien ainsi dans les bras de Kyle. Je n’avais pas envie de bouger pour l’instant et le jeune homme me confirma rapidement que c’était également le cas pour lui. Je sentais de temps en temps le regard de Kyle sur moi mais j’étais trop occupée à regarder toujours le ciel pour y faire réellement attention. Je crus même apercevoir une étoile filante et j’en fis part à Kyle, ajoutant ce que l’on m’avait toujours raconté sur les étoiles filantes. Il me proposa par la suite de faire un vœu et je tombais un peu des nus. Je savais que la légende voulait que les vœux se réalisent quand on voyait une étoile filante mais je n’avais jamais prêté attention à ce genre de détails. Parce que les vœux qui me venaient en tête étaient irréalisables. Et puis, après tout, les étoiles filantes n’étaient en rien signe de vœux réalisables étant donné que c’étaient des météorites qui entraient dans notre atmosphère, un procédé purement physique, rien à voir avec de la magie ou quelque chose dans le genre. Et pourtant, il y avait bien un vœu qui me venait en tête, peut-être le plus réalisable d’entre tous. Je fermais donc les yeux, me mettant à souhaiter quelque chose que je n’aurais jamais imaginé… Je n’apportais pas grande importance à l’amour et pourtant, c’était la première chose qui me venait à l’esprit, trouver quelqu’un qui pourrait m’aimer malgré mes défauts. Je rouvris alors les yeux, fixant à nouveau le ciel. « Fait, on verra bien même si je n’y crois pas trop… » Mais il fallait garder espoir. Bon, si cela venait à se réaliser, ce serait un grand pas pour moi. Reposant mon regard sur le jeune homme, je finis par poser ma tête sur son épaule, le regard dans le vide. L’odeur de Kyle me remplissait le nez et elle était agréable, je ne savais pas si cela venait de son gel douche ou d’un quelconque parfum qu’il pouvait porter. Mais j’adorais en tout cas. Je finis par reporter mon regard sur le jeune homme, un petit sourire aux lèvres. « Ça t’es déjà arrivé qu’un de tes souhaits se réalise? » Après tout, nous étions sur le thème des étoiles filantes et des souhaits alors autant continuer là-dessus. Tout en parlant, j’avais posé une de mes mains sur le torse de Kyle, le caressant doucement du pouce sans même y faire attention. Je me contentais de le regarder, attendant sa réponse avec grand intérêt.


   MAY


     
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Mar 31 Jan - 14:17
Invité

▬ We're only human ▬


Kyle aurait sans doute préféré l'emmener dans son appartement ou même aller dans celui de la jeune femme, mais il ne voulait pas bruler les étapes. Ici, ils étaient coincés et aucun des deux ne pouvait disparaitre à moins de se faire croquer par un dino, mais ça valait mieux pas y penser sinon c'est clair que ça ferait déprimer n'importe qui. Et puis il ne valait mieux pas non plus penser à ça et se laisser aller à bruler les étapes juste parce qu'il y avait un risque. Kyle n'avait jamais vraiment pris le temps d'apprendre à connaitre ses conquêtes, parce qu'en général il avait déjà coucher avec et ensuite et bien, tout l'intérêt qui les avait réunis n'existait plus puisqu'ils avaient eu tous les deux ce qu'ils désiraient. Peu être que le secret d'une relation réussit c'était de se connaitre avant de consommer. Mais c'est vrai aussi qu'il est difficile d'ignorer l'appel de la chair comme on dit parfois un peu vulgairement. Et entre les deux, cet appel existait bel et bien puisque la première fois ils avaient bien faillit coucher ensemble si elle ne l'avait pas rapidement remis à sa place. Sauf qu'avec une telle proximité c'était difficile de ne pas penser à ça, d'essayer d'oublier qu'elle était si proche de lui, qu'elle était belle et désirable, qu'elle sentait et qu'elle ne portait que peu de vêtements, assez facile à retirer d'ailleurs. Mais Kyle se fit violence parce qu'il ne voulait pas que leur relation se résume à une nuit torride et puis peu être aussi qu'il avait peur qu'elle le jette après, après tout ça lui arrivait aussi de se faire jeter par une femme. Surtout qu'elle l'avait déjà fait l'autre fois dans son appartement.
Il l'observa, la laissa faire son voeux et fut surpris qu'elle lui dise qu'elle en avait fait un finalement, supposant qu'un esprit scientifique comme le sien se refuserait tout simplement à cette extrémité. "- Et tu as fait quoi comme voeu ? " sachant très bien qu'elle n'allait pas lui dire, mais bon, il pouvait toujours essayer de poser la question, des fois que...
Ce qu'elle lui demanda ensuite le surpris, n'ayant pas du tout envisager qu'elle puisse lui demander ça. "- Non, jamais, malheureusement." mais en même temps Kyle savait très bien que certaines choses ne se font pas par magie et qu'il faut y mettre du sien pour ça. Son dernier voeu était de renouer avec sa soeur, sa jumelle, il avait trouvé le courage de lui envoyer une lettre mais n'avait toujours reçu aucune réponse. "- Et toi ça t'arrives souvent de faire un voeu devant une étoile filante ?" oui, c'était peu être bien la première fois après tout avec un esprit comme le sien.



© Lilie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Jeu 2 Fév - 10:05
Invité

   

     
We're only human.
   

Kyle
&
Maksim
   
J’étais bien contre Kyle, la température s’était quelque peu rafraichit et je profitais ainsi de sa chaleur pour ne pas avoir froid. Il ne faisait pas non plus froid mais disons qu’il devait faire dans les vingt degrés désormais et que nous avions dépassé les trente toute la journée alors la différence se faisait quand même ressentir. Même si c’était agréable de ne plus avoir aussi chaud qu’en journée, cela n’enlevait rien au fait que j’étais bien contre le jeune homme. J’avais tendance à être frileuse alors en dessous de vingt-cinq, je commençais doucement mais sûrement à avoir froid. Après avoir vu l’étoile filante, je fus moi-même surprise de faire un vœu. Quand j’en fis la remarque, Kyle me demanda ce que j’avais souhaité et je ne pus retenir un petit rire tout en secouant la tête. « Même pas en rêve que je t’en parle. » C’était tellement ridicule ce que j’avais souhaité qu’il était hors de question que j’en parle à quelqu’un. Je n’en parlerais même pas à Rewa, cela rendrait ma bêtise encore plus flagrante. Les étoiles filantes ne pouvaient pas exaucer les vœux, c’était impossible. La magie n’existait pas dans notre monde… Et mon vœu était tellement ridicule… En tout cas, je demandais à Kyle s’il avait déjà vu un de ses vœux se réaliser et il me répondit que non. Qu’est-ce que je disais. Toute cette histoire d’étoile filante et de vœu était ridicule. Mais en même temps, cela ne coute rien d’en faire un même s’il ne se réalisera pas. Je reportais mon regard sur Kyle quand il me demanda si cela m’arrivait souvent de faire des vœux devant les étoiles filantes. « Pas spécialement. Je suis vétérinaire et donc une scientifique si je peux le dire ainsi. Mon esprit refuse toute possibilité de magie ou de miracle… » C’était ce qui rendait mon vœu encore plus ridicule. S’il venait à se réaliser, ce ne serait aucunement grâce à l’étoile filante mais bel et bien à un gros travail sur moi-même. Je soupirais légèrement tout en secouant la tête. Je finis par me redresser, me retrouvant assise sur le transat de Kyle, le visage tourné les étoiles. Ma nourrice croyait aux miracles et aux vœux, elle avait plus d’une fois essayé de m’enseigner ses croyances mais j’avais toujours eu un esprit très terre à terre, trop parfois même. Avec moi, pas de petite souris, pas de père Noël, que la dure réalité des parents bienpensants. Je savais que mes parents avaient voulu bien faire mais ils avaient clairement mal fait leur coup. Remontant mes genoux contre ma poitrine et les entourant de mes bras, je glissais mon menton dedans, le regard toujours fixé au ciel. Mais je ne le voyais plus, j’étais partie dans mes pensées.


   MAY


     
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Jeu 2 Fév - 11:50
Invité

▬ We're only human ▬


Kyle ne pu s'empêcher de sourire quand elle lui dit qu'elle ne lui parlerait pas de son voeu, que jamais de la vie elle ne lui dirait ce qu'elle avait pu faire comme voeu. Dans le fond, elle n'avait pas tors, après tout il ne s'attendait pas vraiment à ce qu'elle lui révèle et puis ne dit on pas que justement si on parle de son voeu celui-ci ne se réalise pas ? et puis même quand on n'en parle pas, cela ne se réalise pas, ou alors rarement, dépend aussi du souhait qu'on peut faire.
Berf, Kyle n'insista pas, après tout il n'aurait rien dit lui non plus, mais c'était marrant de tenter, elle aurait pu lui dire, qui sait.
Puis Kyle lui demanda si ça lui arrivait souvent et là elle lui expliqua qu'avec son esprit scientifique ce n'était pas vraiment dans ses habitudes et tout et tout. Kyle comprenait très bien, d'ailleurs il allait lui répondre quelque chose quand il la vit se relever et s'assoir, se tenant comme s'il n'y avait plus personne autour. Elle venait de se refermer en un instant et il se demandait bien ce qu'il avait pu dire pour qu'elle en arrive là. C'était même plutôt inquiétant comme attitude, peu être la fatigue, qui sait. Kyle se releva légèrement à son tour pour se retrouver assis, à côté d'elle et lui dire tout en posant sa main sur le bras de la jeune femme "- A quoi tu penses dis moi ?" ne sachant pas vraiment s'il aurait une réponse, après tout elle avait encore le droit de ne pas vouloir lui parler. Mais Kyle espérait juste qu'il n'avait rien qui puisse la faire agir ainsi, parce que là il s'en voudrait vraiment. Si c'était juste cette histoire de souhait ou si ça amenait à autre chose. "- Tu es fatiguée, tu veux rentrer ?" possible aussi, après tout il était tard et elle avait bossé toute la journée.




© Lilie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sam 4 Fév - 21:28
Invité

   

     
We're only human.
   

Kyle
&
Maksim
   
Même si je ne prêtais pas grande attention aux vœux et au fait qu’ils se réalisent, je ne pouvais pas parler de mon vœu à Kyle. Parce qu’il était tellement ridicule qu’il en aurait forcément rit. Je n’aurais pas pu lui en vouloir de toute façon, moi-même j’en rigolais intérieurement. J’en venais même à me demander pourquoi j’avais souhaité une telle chose… Je n’attachais pas grande attention à ce que les autres pouvaient penser de moi alors c’était assez surprenant que je souhaite trouver quelqu’un qui aimerait pour ce que je suis, sans chercher à me changer. J’aurais pu souhaiter faire un tour à dos de licorne qu’il aurait eu plus de chance de se réaliser. Parce que je savais que j’étais invivable. Même Nuada, ma meilleure amie, me le disait parfois. Alors je ne me faisais guère d’illusion. Perdu dans mes pensées, je n’avais même pas remarqué que je m’étais redressée tout en regardant le ciel. Ce n’est que lorsque je sentis la main de Kyle sur mon bras que je me repris contact avec la réalité. Secouant légèrement la tête pour m’ôter les pensées idiotes qui me venaient à l’esprit, je reportais mon attention sur le jeune homme. « Oh, à trois fois rien… Ce fichue vœu m’a retourné le cerveau. » J’eus un petit rire avant de m’étirer légèrement. Les transats n’étaient pas spécialement confortables et je commençais à avoir mal au dos. Kyle semblait s’inquiéter de mon état, se demandant si je n’étais pas fatiguée. Je secouais alors la tête en souriant. « Pas spécialement, juste un peu mal partout à cause du transat. » Même s’il y avait un matelas, mon dos s’en ressentait. Et puis, même si j’avais un peu sommeil, je n’avais pas envie de quitter ce moment. Je me sentais bien en compagnie de Kyle et je n’avais pas le courage de le quitter pour retrouver la solitude de mon appartement où Rewa m’attendait. Je savais exactement ce qu’elle allait faire, relever la tête, miauler pour m’engueuler de rentrer aussi tard et de la réveiller avant de se rendormir. « Et puis, je n’ai pas spécialement envie de retourner dans mon appart’. » Au moins, c’était dit. Ce n’était pas tous les jours évidents de quitter la société pour rentrer dans un appartement informel, même s’il m’arrivait parfois de vouloir la fuir. Je haussais alors les épaules avant de tourner la tête vers le jeune homme. « Mais si tu as envie d’aller te coucher, tu peux me dire. » Après tout, lui pouvait avoir envie de rentrer, il devait aussi être fatigué. Je ne savais pas ce qu’il avait fait de sa journée alors peut-être qu’il avait pas mal bougé et qu’il avait besoin d’aller se reposer un peu.


   MAY


     
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Mar 7 Fév - 8:55
Invité

▬ We're only human ▬


Kyle ne savait pas ce qui pouvait bien se passer dans la tête de Maksim mais elle semblait quand même bien ailleurs. Et malgré ce qu'elle venait de dire il avait du mal à imaginer que ce n'était que ce voeu comme elle venait de le dire. "- A ce point..." ce n'était ni une question ni une affirmation juste une phrase montrant que ça le surprenait rien de plus, il n'attendait pas de réponse ou même d'explication. Il ignorait quel était son voeu mais pour la faire réagir comme ça ça ne devait pas être rien quand même. Et puis elle lui dit qu'elle avait un peu mal, visiblement des courbatures. C'est vrai que ce n'était pas fait pour y rester aussi longtemps, en général c'était pour rester là le temps de se sécher après un plongeon dans la piscine ou en attendant d'y retourner. Et eux, c'était pour regarder les étoiles, Kyle aurait peu être du trouver autre chose, pourtant il avait fait un gros effort sur ce coup là. "- Tu veux passer la nuit ici ? qu'est ce qu'il a ton appart qui ne te plait pas ? Moi après une bonne journée de travail j'aime me retrouver seul et pouvoir faire ce que j'ai envie. Trainer, boire une bière, regarder la télé, c'est bien parfois d'être loin des autres." bon Kyle parlait pour lui, et il savait aussi qu'elle est moins sociable que lui mais au final ici elle devait avoir bien plus d'amis que lui alors elle n'avait pas à se plaindre. "- Faudrait oui, mais j'ai pas vraiment envie pour le moment. J'aime bien être avec toi. Mais c'est vrai faudrait être raisonnable et qu'on aille se coucher, on bosse tous les deux demain." mais bon, demain c'est demain mais il est clair que Kyle a besoin de toute son attention pour bosser, donc une bonne nuit de sommeil c'est quand même super important pour lui et son travail.




© Lilie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Jeu 9 Fév - 11:25
Invité

   

     
We're only human.
   

Kyle
&
Maksim
   
C’était tellement ridicule de se mettre dans des états pareils à cause d’un simple vœu. Mais le vœu en lui-même était tout aussi ridicule alors à quoi bon. D’autant qu’il avait tellement peu de chance de se réaliser que j’en venais moi-même à douter. Regardant les étoiles, ce fut la main de Kyle sur mon bras qui me fit sortir de mes pensées. Et quand je lui fis part de la raison de tout ça, il parut étonné. En même temps, cela pouvait se comprendre, il ne savait pas ce que j’avais pu souhaiter. Je soupirais tout en haussant les épaules. « Oui, à ce point. Parce que ce fichue vœu est tellement ridicule… Comme si quelqu’un pouvait m’aimer pour ce que je suis alors que je sais parfaitement que je suis invivable. » Bon bah au moins, maintenant, c’était dit et Kyle pourrait en rire aussi longtemps qu’il en voudra. Je ne lui en voudrais pas, il aurait parfaitement raison de rire. Mais je préférais changer de sujet, parlant des transats et du fait que j’avais mal au dos. Je tournais la tête vers le jeune homme quand il rebondit sur le fait que je ne voulais également pas retourner dans mon appartement. Je baissais la tête tout en haussant les épaules. « Ce n’est pas toujours évident de rentrer dans un appartement vide. Oh certes, j’ai Rewa… Mais disons que niveau conversation, elle est plutôt limité. C’est un peu paradoxal mais j’ai beau rechercher la solitude, cette dernière me pèse plus que de raison par moment… » J’avais grandi dans une réserve où il y avait toujours quelque chose qui bougeait, quelqu’un qui faisait du bruit. Alors vivre ici, dans un appartement vide, sans aucun bruit, cela me faisait parfois angoisser. Je fus cependant étonnée quand il ajouta qu’il aimait être avec moi. Moi qui plus tôt disais être invivable, ça me faisait bizarre d’entendre ce genre de paroles. Mais ce n’était pas désagréable pour autant. Souriant légèrement, je glissais ma tête contre l’épaule du jeune homme tout en gardant le visage tourné vers les étoiles. « Tu sais… Moi aussi je suis bien avec toi. » Mais il avait raison, nous devions nous montrer raisonnable et aller nous coucher. C’était le mieux à faire désormais. Relevant alors la tête, je reportais mon regard sur Kyle. Je crois que je ne me lasserais jamais de le regarder. Dès le premier instant où je l’avais vu quand Nuada me l’a présenté, je l’avais trouvé beau. Et cela se confirmait un peu plus chaque jour. Il y avait bien sûr la beauté extérieure mais Kyle était également bien fait à l’intérieur si je pouvais m’exprimer ainsi. J’en venais même à me demander ce qu’il pouvait bien me trouver…


   MAY


     
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Jeu 9 Fév - 16:14
Invité

▬ We're only human ▬


Kyle fut surpris par ce qu'elle venait de lui dire "- Pourquoi tu dis ça ?" lui qui pensait qu'elle avait malgré tout des amis proches, des collègues avec qui elle s'entendait. Il avait même cru comprendre qu'elle avait une excellente amie avec qui elle passait pas mal de son temps libre et que cette amie en question était même l'ex de son ancien chef d'unité. Enfin, s'il avait bien compris, ce qui n'était pas franchement certain. Donc les amis en général ils vous aiment. "- tu sais te montrer détestable là dessus je ne dirais pas le contraire, mais y'a beaucoup de personnes qui tiennent à toi et t'aime il me semble. Nuada déjà pour commencer." un exemple parmi tant d'autres. C'est dingue quand même qu'une femme aussi jolie qu'elle, aussi intelligente qu'elle en arrive à se détester à ce point. En fait en gros, plus elles ont de la réparti plus elles sont malheureuses ? Kyle en arrivait à cette déduction et ce n'était pas franchement cool pour elle.
Kyle ne la comprenait pas vraiment et ce n'était pas arranger les choses cette histoire de ne pas vouloir rentrer dans son appartement vide alors qu'elle avait un chat elle en plus. "- Regarde, moi je suis seul, totalement seul quand je rentre dans mon appartement. Je n'ai même pas un chat à qui parler, personne. Et la solitude je connais, mais si elle te pèse tant que ça, pourquoi tu ne fais pas un peu plus d'efforts avec les gens ?" Maksim était assez paradoxale, d'un côté elle était imbuvable avec les gens et de l'autre elle se plaignait d'être seule alors qu'elle était la responsable de cette solitude. Kyle ne la jugeait pas, il essayait juste de comprendre sa manière de penser et ne voulait pas non plus la culpabiliser.
Il lui sourit quand elle lui dit qu'elle aussi elle aimait bien être avec lui. C'était agréable à entendre parce que Maksim ce n'était pas n'importe qui quand même ici. "- Tu sais ce qu'on devrait faire ? rentrer se coucher, je crois qu'en fait tu es fatigué, tu as beaucoup bossé ses derniers jours et même si t'as pas spécialement envie de rentrer dans cet appartement avec ton chat, faudra bien que tu y retourne de toute façon. Dit toi qu'un peu de repos ça te feras le plus grand bien et comme ça on pourra se refaire une autre soirée dans ce genre là ou d'un genre totalement différent. Qu'est ce que tu en penses ?" pour s retrouver il faut forcément se quitter, et donc avec un peu de repos elle sera sans doute de bien meilleure humeur et avec un peu de chance, elle ne sera pas seule pour terminer la soirée la prochaine fois et lui non plus. Mais ce soir ils sont fatigués tous les deux.




© Lilie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Dim 12 Fév - 14:21
Invité

   

     
We're only human.
   

Kyle
&
Maksim
   
Quand je parlais du fait d’être apprécié, voire aimé de quelqu’un, je ne parlais pas dans le sens amitié. Je réussissais toujours à me faire des amis malgré mon sale caractère. Après tout, parfois, qui se ressemble s’assemble. Mais Kyle n’avait pas dû comprendre ce que je sous-entendais. En même temps, je pouvais le comprendre, j’étais tellement particulière… Mais il me le confirma en le parlant d’amis que j’avais… J’avais quelques connaissances sur le parc mais à part Claire, je n’avais pas de réels amis. Je finis cependant par hausser les épaules, ne sachant pas comment expliquer mon réel problème à Kyle. « J’arrive à me faire des amis, ce n’est pas ça le problème. Je voulais parler d’un compagnon, quelqu’un avec qui je finirai mes vieux jours… » C’était réellement ridicule. Je ne me considérais pas comme quelqu’un de sentimentale ou de romantique alors qu’en réalité, j’étais en plein dedans. Je rêvais de ce que pouvait avoir Claire actuellement avec Owen même si ce n’était pas rose entre eux. J’étais quand même assez paradoxale comme personne, à cause de ce masque que je m’obstinais à porter, conditionnée dès le plus jeune âge à fuir mes semblables. Je haussais les épaules quand Kyle me demanda pourquoi je ne faisais pas plus d’efforts pour aller vers les autres. « J’ai toujours agit ainsi. Faire fuir les autres pour éviter de m’attacher pare que je sais que je finirais toujours par souffrir. Et mon enfance ne m’aide pas à aller vers les autres, j’ai beau essayer, je retombe toujours dans mes vieux démons. » J’avais essayé de faire des efforts, la preuve en était que j’étais actuellement là avec Kyle, à discuter alors que cela ne m’était encore jamais arrivé avant, sauf avec certaines personnes. Je finis cependant par hocher la tête quand il me proposa d’aller nous coucher. Il était effectivement vrai que j’étais fatiguée, ce qui ne devait pas m’aider à avoir ma rage de vaincre habituelle et qui aidait clairement pour toutes les confidences que je venais de faire au jeune homme. Et il avait raison, je ne pouvais pas rester sur le toit indéfiniment… « D’accord, faisons ça. » Je me levais donc, contente quand même de pouvoir quitter le transat parce qu’il n’était pas spécialement confortable. Je m’étirais légèrement avant de me tourner vers Kyle. « Tu m’accompagnes ou tu restes un peu là tout seul? » Après tout, peut-être qu’il avait simplement envie de se retrouver un peu seul aussi. Je restais donc là, les mains dans les poches de mon jean, à juste regarder Kyle. Je crois que je ne me lasserais jamais de regarder le jeune homme.


   MAY


     
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Dim 12 Fév - 16:59
Invité

▬ We're only human ▬


Kyle n'avait pas véritablement compris ce qu'elle sous entendait par le fait de se faire aimer pour ce qu'elle était. Bien sur il avait pensé aimer à son sens global et pensait véritablement qu'elle avait des gens autour d'elle qui l'aimait vraiment pour ce qu'elle était et même si c'était de l'amitié c'était tout de même de l'amour non ? en tout cas c'est ce qu'il pensait lui. Et donc quand elle précisa un peu le fond de sa pensée il eut un sourire, un léger sourire amusé par ce qu'elle venait de dire. "- Tu devrais laisser faire le temps." peu être que ça s'adressait à eux, à lui, à elle en général. Kyle ne pouvait pas préciser le fond de sa pensée tout simplement parce qu'il ne pouvait pas savoir s'il parlait pour lui, ou simplement en généralisant. Mais il est clair qu'il fallait être patient, ce genre de chose ne se fait pas en un jour ni même en deux et qu'il faut savoir être patient. "- Oui, mais si tu ne fais pas un minimum d'efforts tu feras fuir aussi celui qui pourra t'aimer." et ça c'était bien vrai, du moins c'était ce que Kyle pensait réellement. Demander à être aimer d'une autre personne c'est aussi faire d'énormes efforts pour laisser à cette personne la possibilité de vous aimer  et de vous apprécier, alors forcément ce n'est pas évident.

Et puis Kyle lui proposa d'aller se coucher, tout simplement parce qu'on sentait bien qu'elle était fatiguée, dans sa manière d'être, le fait qu'elle ait déposé les armes, qu'elle soit bien moins combative que les autres fois et qu'elle laisse à penser qu'elle était fragile bien plus qu'en temps normal. Et il était sur que ça n'avait rien à voir avec le fait qu'ils se soient embrassé, Maksim n'était pas le genre de femme à déposer les armes aussi vite.
Kyle se leva à son tour et l'observa un instant avant qu'elle ne lui pose une question et il s'approcha d'elle pour lui répondre. "- Je te raccompagne mais pas jusqu'à ton appartement, j'ai trop peur de ne pas pouvoir te laisser partir ensuite." et le but c'était de prendre son temps parce que sinon Kyle était persuadé ça que ficherait toute leur relation en l'air et étant coincé sur cette ile ça ne serait vraiment pas facile à vivre si leur relation venait à se détériorer. La tentation restait quand même assez forte pour lui, et se retrouver devant la porte de son appartement, l'embrasser tout en laissant le désir prendre le dessus serait trop risqué.



© Lilie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Lun 13 Fév - 22:06
Invité

   

     
We're only human.
   

Kyle
&
Maksim
   
Je n’étais pas en forme ce soir, certainement la fatigue de mes longues journées de travail. Et le pire dans tout ça, c’était que je n’avais pas fini ma semaine et j’avais encore deux jours à faire comme ça avant d’avoir mes deux jours de repos. Il allait vraiment falloir que j’arrête de tirer sur la corde sinon j’allais finir par tomber en dépression et je n’en avais pas envie. Déjà que ce que je disais n’était pas spécialement joyeux alors si en plus je me mettais à déprimer… J’avais tellement peu de confiance en moi que j’en venais à me demander si quelqu’un serait capable, un jour, de tomber amoureux de moi. Et dans ma tête, c’était clair, la réponse était non. J’étais tellement imbuvable et tellement froide aux premiers abords que je faisais pratiquement fuir tous les hommes que je pouvais rencontrer. Même Kyle. Bon, c’était particulier concernant le jeune homme vu la situation actuelle. Ce dernier ajouta alors de laisser le temps faire son œuvre. Après tout, il avait peut-être raison, peut-être que cela finirait par arriver. Je relevais cependant la tête à ce qu’il ajouta concernant le fait que si je faisais fuir tout le monde, celui qui pourrait m’aimer fuirait aussi. Et si c’était déjà trop tard, si je l’avais déjà fait fuir… J’avais clairement besoin de sommeil, cela ne me ressemblait pas de parler et surtout de penser ainsi.
Alors quand il me proposa de rentrer se coucher, j’acceptais avec plaisir. Parce que j’en avais certainement bien besoin après les paroles que je venais d’avoir. J’allais rentrer, faire un câlin à Rewa avant d’aller me coucher. Peut-être même que je n’aurais pas la force de me mettre en pyjama et que j’allais dormir tout habillé, je ne savais pas encore. Rapidement, je me levais du transat, contente de retrouver une position debout avant de demander à Kyle s’il m’accompagnait. Sa réponse ne me surprit pas outre mesure parce que je ne savais pas moi-même si j’aurais été capable de le laisser partir s’il m’avait raccompagné jusqu’à mon appartement. « D’accord. » Après tout, il y avait toujours cette attirance qui était présente entre nous et nous avions décidé de prendre notre temps, d’apprendre à nous connaître d’abord. Hors, si nous venions à craquer directement ce soir, pas sûr que notre relation serait la même au réveil… Hors, je ne voulais pas prendre le risque de perdre Kyle, j’appréciais réellement le jeune homme. Je me mis alors en route pour rejoindre l’ascenseur et retourner à mon appartement. Une fois près de ce dernier, je l’appelais et ne fut guère surprise de voir qu’il n’avait pas bougé depuis mon arrivée. J’étais arrivé à une heure où tout le monde était soit couché soit de sortie. Une fois dans l’ascenseur, je me tournais vers le jeune homme, un petit sourire aux lèvres. « Merci pour cette soirée, c’était vraiment super. » Et je ne disais pas cela pour lui faire plaisir mais bel et bien parce que je le pensais. De toute façon, ce n’était pas mon genre de dire quelque chose à quelqu’un pour lui faire plaisir et ça, Kyle le savait.


   MAY


     
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Mar 14 Fév - 8:47
Invité

▬ We're only human ▬


Ils s'étaient mis d'accord sur le fait de repartir chacun de son côté et visiblement ça ne posait pas plus de problème que cela, ou bien alors elle n'osait pas le dire. Mais Kyle était certain qu'elle était trop fatigué de toute façon et qu'il valait mieux se quitter ainsi plutôt que de se frustrer, ils avaient tout le temps devant eux pour se revoir encore et encore et apprendre à mieux se connaitre. Et peu être qu'avec le temps ils se rendraient qu'en réalité ils ne sont pas fait pour être ensemble plutôt que d'entretenir une relation houleuse uniquement basé sur le sexe qui n'apporterait rien ni à l'un ni l'autre. Même si le sexe est libérateur il n'est pas très bon pour les relations humaines et Maksim n'avait pas besoin de ça vu son caractère. Mais il est clair que Kyle ne résisterait pas longtemps malgré tout à l'envie d'aller plus loin parce que l'envie était belle et bien présente, même s'il faisait tout pour la contrôler.
Il la rejoignit dans l'ascenseur et lui souris quand elle le remercia pour cette soirée. "- Y'a pas de quoi, j'suis content que tu ais apprécié et encore plus que tu ais accepté de venir. On trouvera le temps de s'en faire d'autre, promis." et Kyle s'approcha un peu plus d'elle pour venir déposer un baiser sur ses lèvres avant que les portes de l'ascenseur ne s'ouvrent pour les laisser sortir. L'immeuble n'était pas haut et forcément il ne fallait pas très longtemps pour rejoindre son étage. Kyle sortis de l'ascenseur, tendant la main à Maksim pour qu'elle le suive et une fois en dehors de celle-ci Kyle se plaça devant elle et lui dit tout en venant placer ses bras autour de la taille de la jeune femme "- Appel moi si t'as envie de parler, si t'as besoin de quoi que ce soit, hésites pas. Je vais te laisser là je préfères, mais on se reverra c'est clair." pour lui c'était clair après pour elle peu être que le lendemain au réveil il en serait autrement. Quoi qu'il en soit il déposa un baiser très tendre sur les lèvre de la jeune femme et la serra ensuite tout doucement contre lui. Il était plus que temps de la laisser aller se coucher et de faire de même. Puis il a jouta, murmurant à son oreille "- Bonne nuit ma belle, fait de beaux rêves." et desserra son étreinte avant de faire quelques pas en arrière, de lui sourire et de se mettre en marche pour son appartement mais se tournant quand même pour vérifier qu'elle faisait la même chose de son côté.



© Lilie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Human Beat Box... truc de fou
» The Human Highlight Film
» [MULTI] Deus Ex: Human Revolution
» Deus Ex : Human Revolution
» Preview de Deus Ex Human Revolution

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jurassic World Renaissance :: Archives des Rps-
Sauter vers: