AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Jurassic World Renaissance a ouvert ses portes le 28/09/2016
et nous sommes heureux de vous accueillir sur ce forum!
Plein de personnages en libre service vous
attendent afin de commencer cette belle aventure,
n'hésitez pas à aller les voir.


Vous avez envie de poster une petite annonce dans cette barre
de recherche pour vous donner plus de chances de
trouver votre bonheur?
N'hésitez pas à le demander!
Pour en savoir plus c'est ici:
PETITES ANNONCES


 ::  :: Archives années 1 et 2 :: Archives des Rps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

As a family resemblance • Lena

Invité
Ven 2 Déc - 20:38
Invité
As a family resemblance
lena & anika
La première chose dont je me souvenais ce matin, outre que mon réveil avait sonné, c’était la furieuse et impérieuse nausée qui m’avait fait me lever. Se réveiller la tête dans la cuvette des toilettes, ce n’était pas agréable. J’en étais à presque deux mois de grossesse mais je ne regrettais absolument pas d’avoir gardé mon enfant. De toute façon, la question ne s’était pas posée. J’avais certes un temps hésité et j’avais même été jusqu’à prendre un rendez-vous pour avorter mais je ne m’étais jamais présenté le jour fatidique. Je n’avais tout simplement pas pu le faire car l’enfant que je portais était celui de Gabriel, l’homme que j’aimais. Et même si lui ne le savait pas, j’avais voulu le garder. Bon, cela avait également déclenché ma fuite de Norvège et mon arrivée à Jurassic World mais je ne regrettais quasiment pas. Je n’avais qu’un seul regret : avoir dû quitter ma petite sœur Lena sans même lui expliquer pourquoi. Mais je n’avais pas pu me résoudre à lui annoncer que j’étais enceinte, j’aurais eu droit à tellement de questions auxquelles je n’avais pas de réponses. Me brossant les dents, je jetais un coup d’œil à la jeune femme qui me renvoyait son image. J’avais une mine affreuse ce matin, des cernes violets sous les yeux et le teint pâlichon. Déjà que je n’étais pas spécialement halé en temps normal, j’avais l’impression de devenir transparente. Après une bonne douche, ça irait mieux même si j’allais devoir mettre un petit peu de maquillage.

Après trente minutes de préparation, j’étais prête à rejoindre la caserne de l’île, mon lieu de travail, pour recevoir mes ordres. Prenant la jeep qui m’était réservée, je rejoignis cette dernière pour retrouver mes collègues que je saluais tous chaleureusement. Nous n’étions pas très nombreux ce matin et nous ne nous connaissions quasiment pas mais nous étions déjà une famille. C’était quelque chose que j’avais toujours aimé chez les pompiers, la fraternité qui pouvait unir des personnes qui ne se connaissaient pratiquement pas. En regardant mon planning, je me rendis compte qu’aujourd’hui, j’étais d’inspection dans les différentes boutiques du parc pour vérifier les extincteurs. Je repris donc ma jeep en direction du Jurassic Mall Center. Je ne savais pas par quoi commencer alors je pris la première boutique qui me passait sous la main. Je mis bien trois heures à faire la plus part des boutiques et vers midi, il ne m’en restait plus qu’une : le salon de tatouage. Je l’avais gardé en dernier, par souvenir pour ma sœur. Elle était tatoueuse et entrer dans un salon de tatouage allait immanquablement me faire penser à elle. J’avais donc décidé de prendre un petit peu plus de temps pour inspecter les quelques appareils anti-incendie qui pouvaient se trouver dans le salon.

Entrant dans le salon, j’ignorais si quelqu’un se trouvait déjà présent dans la boutique mais il y avait de la lumière. Cela voulait donc dire que quelqu’un se trouvait sur son lieu de travail sauf si nous avions affaire à un petit rigolo qui serait venu s’auto tatouer… Ce dont je doutais fort. Plutôt que d’inspecter calmement l’extincteur présent, je décidais de saluer la personne déjà sur place, voulant m’assurer qu’il n’y avait aucun problème. « Excusez-moi, c’est la sécurité incendie. Tout va bien? » Bon, au moins, comme ça, la personne saurait qui je suis et moi, je saurais si tout allait bien. Attendant la réponse, j’ouvris mon classeur pour noter les détails importants concernant l’extincteur, pour vérifier quand il avait été changé et inspecter la dernière fois.
©junne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 29/11/2016
✗ Appels a l'aide : 565
✗ JGolds : 41394

✗ Age du personnage : 27 ans
✗ Localisation : Jurassic Bar
✗ Métier : Patron du Jurassic Bar
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Déc - 19:07

   

   
As a family resemblance
   Anika et Lena
Elle déposa le carton qu'elle portait et qui commençait à se faire lourd devant ses pieds, au beau milieu de ce grand local qui était désormais le siens, les yeux brillants. Il était tout ce dont elle avait rêvé, et tout ce qui lui donnerait accès à une nouvelle vie, un nouveau tournant. Elle avait pu avoir ce local et avait l'autorisation de faire ce qu'elle voulait. Le carton qu'elle avait amené était rempli de pots de peinture et de pinceaux, afin qu'elle puisse décider du style qu'elle allait donner à la pièce. Elle avait opté pour des tontes assez claires comme du gris métallisé, et du blanc, qu'elle allait couplé avec un violet métallisé aussi. Elle voulait que cet endroit lui ressemble, la jolie poupée un peu décalée, du glam rock, du glam tatoo.

Elle commença à sortir tous ses ustensils de son cartons et les posa sur le comptoir qui était protégé par une bâche en plastique. Elle sortit ensuite un grand bac qui lui servirait à rincer ses pinceaux et les faire tremper afin qu'ils ne sèchent pas. Mais il lui fallait de l'eau pour ça. Elle décida alors de se diriger vers une deuxième pièce à l'arrière, une des deux salles de tatouage. Son matériel n'était pas encore arrivé, la livraison par bateau étant assez longue avec tous les contrôles. ça lui laissait le temps de tout refaire. Elle se plaça devant le plan de travail et commença à remplir le bac à pinceaux. Soudain, une voix retentit à l'autre bout de la boutique, une voix féminine. Son coeur fit un bon dans sa poitrine, car elle l'avait reconnue en un instant. Anika était là, dans l'autre pièce et depuis son départ, c'était le moment où elle allait la revoir. Elle avait attendu un peu avant d'aller à sa rencontre dans le parc, profitant du fait qu'elle avait ses travaux à faire pour réfléchir à une façon de l'aborder. Mais le destin en avait décidé autrement, puisque c'était elle qui était venue la première. Elle se demandait comment sa soeur allait réagir en la voyant.

Elle avait les larmes aux yeux lorsqu'elle arrêta l'eau, et prit une grande inspiration pour aller lui faire face. Alors qu'elle pénétrait dans la pièce, elle la vit, les yeux plantés dans le dossier qu'elle était entrain de remplir.

- Salut Ani.

   
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Dim 4 Déc - 19:28
Invité
As a family resemblance
lena & anika
Venir dans un salon de tatouage me rendait nostalgique, ça me faisait penser à ma sœur. Elle me manquait terriblement et cela faisait un moment que je ne lui avais pas parlé par sms. Promis, ce soir, je lui enverrais un sms en me faisant pardonner le silence. Mais avec ma grossesse et mon métier, je dormais souvent assez tôt le soir et avec le décalage horaire entre le Costa Rica et la Norvège, ce n’était pas évident. J’espérais que le propriétaire du salon de tatouage était présent, que je puisse le prévenir des choses à faire en cas d’incendie et de la surveillance à faire entre chaque passage des pompiers concernant les extincteurs. J’entendais du bruit dans la pièce à l’arrière du salon et je me doutais qu’il s’agissait du gérant de la boutique. Je n’avais pas eu de réponse à ma question alors je me doutais que tout devait aller bien. C’était soi ça soit la personne ne m’avait pas entendu. J’étais occupée à remplir mon classeur avec toutes les données de l’extincteur quand j’entendis des bruits de pas arriver dans la pièce où je me trouvais. Et sans que je ne m’y attende, une voix se fit entendre. Mon cœur rata un battement alors que mon stylos se suspendait dans les airs et que le classeur s’échappait de mes mains. Relevant la tête, je pus me rendre compte qu’effectivement, la voix appartenait bien à ma petite sœur. La seule question qui me venait à l’esprit c’était: qu’est-ce qu’elle faisait là? J’étais complètement abasourdi de voir Lena devant moi et j’en avais totalement oublié mon classeur et mon stylos qui avaient complètement échoués par terre.

« Le… Lena? Qu’est-ce que tu fais ici? »

Attention, n’allez pas croire que je n’étais pas contente de voir ma petite sœur, juste que je ne m’attendais pas à la voir ici. Je posais une main sur mon ventre tout en reportant mon regard droit devant moi, essayant de me rendre compte que ma petite sœur était effectivement présente. Je fis quelques pas pour me rapprocher de ma petite sœur et je ne pus m’empêcher de la toucher du doigt pour vérifier qu’elle était bien réelle. Quand mon doigt heurta son épaule, je me rendis compte qu’elle était bien présente et je ne pus empêcher mes yeux de se remplir de larmes. Lena m’avait douloureusement manqué et avec mes hormones, j’étais à fleur de peau. Je pris ma petite sœur dans mes bras tout en essayant de me retenir de pleurer.

« Tu m’as tellement manqué frangine. »

©junne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 29/11/2016
✗ Appels a l'aide : 565
✗ JGolds : 41394

✗ Age du personnage : 27 ans
✗ Localisation : Jurassic Bar
✗ Métier : Patron du Jurassic Bar
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Déc - 16:47

   

   
As a family resemblance
   Anika et Lena
En quelques secondes, Lena vit le classeur que sa soeut tenait dans les mains faire un petit vol et attérir sur le sol, accompagné d'un stylo. Elle se doutait que sa soeur serait surprise de la voir là, car elle n'en avait eu aucun écho, rien. Mais elle ne s'attendait pas à lui faire si peur. Elle lui demanda ce qu'elle faisait ici, dans ce parc, dans ce salon. Mais Lena ne put se résoudre à lui donner la réponse car pour elle, elle était évidente. Elle n'avait pas le coeur à lui faire comprendre que son silence l'avait fait souffrir et l'avait obligée à venir jusqu'ici pour y mettre fin. Pour le moment, elle était simplement heureuse de la voir.
Anika s'était rapprochée d'elle, et du bout du doigt, avait touché son épaule pour voir si elle était bien réelle, ou si elle était au contraire, le fruit de son imagination. Lena sourit de ce geste, qu'Anika avait toujours eu l'habitude de faire.

« Tu m’as tellement manqué frangine. »

Lena eut les larmes aux yeux lorsque les bras de sa soeur se posèrent autour de son cou. Elle sentait sa chaleur, l'odeur de sa peau, son parfum, et l'odeur de son shampoing préféré. Toutes ces odeurs qui lui firent immédiatement monter les larmes au bord des yeux. Elle ne voulait pas pleurer, mais c'était plus fort qu'elle. Et lorsqu'elle était dans cet état, elle n'avait jamais réussi à les faire s'arrêter.

« Toi aussi tu m'as manqué! »

Elle ne dit rien de plus, profitant de cet instant, de la présence de sa grande soeur qui lui avait jusque là, était horriblement absente.


   
© Pando


Couleur Lena: #cc0066
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» N°4832; SWEET FAMILY | liam
» Family day le samedi 23 mars 14h-18h
» ◊ Facebook de Lena Jonhson
» Message à la Bjork-Family.
» ☆La culture des noeuds☆

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jurassic World Renaissance ::  :: Archives années 1 et 2 :: Archives des Rps-
Sauter vers: