AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Jurassic World Renaissance a ouvert ses portes le 28/09/2016
et nous sommes heureux de vous accueillir sur ce forum!
Plein de personnages en libre service vous
attendent afin de commencer cette belle aventure,
n'hésitez pas à aller les voir.

Vous avez envie de poster une petite annonce dans cette barre
de recherche pour vous donner plus de chances de
trouver votre bonheur?
N'hésitez pas à le demander!
Pour en savoir plus c'est ici:
PETITES ANNONCES

LES PREDEFINIS DE JWR
Vous aimez avoir des liens importants dès votre arrivée
et vous souhaitez que votre personnage puisse accomplir de
grandes choses sur JWR? Pourquoi ne pas opter pour un de nos prédéfinis?
Ils sont cools, et vous apporteront une aisance en jeu à ne pas négliger!
Pour les voir de plus près:
Liste des prédéfinis


 :: Archives des Rps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

I don't know you were here • Kyle

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Mer 26 Oct - 9:52
Invité

▬ I don't know you were here ▬

Je n’avais pas spécialement de choses à faire aujourd’hui en me levant. Je savais qu’il fallait que je passe au bureau pour divers détails mais c’était des choses qui pouvaient attendre. Mais moi qui avait prévu de ne passer que plus tard au bureau des vétérinaires, je dus me rendre à l’évidence que les dinosaures se fichaient pas mal de ce que j’avais prévu car, assez rapidement après mon réveil, ce fut mon bipper qui sonna, m’annonçant que l’on avait besoin de l’aide d’un vétérinaire grands animaux aux plaines. Je soupirais avant de me préparer, essayant de faire le plus rapidement possible pour ne pas faire attendre les autres. Je passais quand même au bureau pour prendre ma mallette de travail, ne sachant pas ce qui m’attendait une fois aux plaines. Mon assistante passa la tête par la porte de mon bureau, disant qu’elle m’accompagnait. Je hochais simplement la tête et je ne pus que sourire quand mon assistante fit demi-tour en pestant contre son boss et son sale caractère. Je me fichais pas mal de ce qu’elle pouvait penser de moi tant qu’elle restait professionnelle et je savais qu’en restant froide avec elle et en ne faisant pas copain-copine, il y avait peu de risque qu’elle devienne trop gentille. Je détestais quand les gens étaient trop gentils avec moi, j’avais toujours peur que cela soit hypocrite. Il n’y avait que quelques personnes qui pouvaient se permettre d’être gentilles et elles étaient rares. Je montais donc dans la jeep en compagnie de ma jeune assistante, direction les plaines.

Le trajet se déroula dans le calme et le silence. Je n’aimais pas parlé quand j’étais au travail et quand je ne savais pas ce qui m’attendait. Une fois sur place, je ne mis pas longtemps à me rendre compte que le dinosaure était reparti et l’homme qui m’avait fait appeler s’excusa platement. Furieuse d’avoir été dérangé pour rien, je passais un savon à l’homme avant de retourner à ma jeep, laissant en plan la jeune femme. Je repassais au bureau pour déposer mes affaires et prendre des dossiers avant de repartir en direction de la zone habitée de l’île. Une fois à l’hôtel, je pris le temps de me prendre un café avant de vouloir rejoindre mon appartement pour travailler un petit peu. Mais c’était sans compté sur une personne qui, passant à côté de moi, me bouscula et envoya mes dossiers à terre et mon café également. Le précieux nectar se répandit sur les papiers alors que je restais sans réaction, au milieu du hall, incrédule. La personne continua son chemin sans même s’excuser et je n’eus pas le temps de lui courir après qu’elle était certainement loin. Sifflant entre mes dents, je me baissais pour voir l’étendue des dégâts. Mes feuilles étaient foutues et mon café également. Heureusement, j’avais le double des dossiers dans mon ordinateur mais je n’avais pas envie de retourner au bureau. Alors que j’essorais les feuilles, une paire de pieds entra dans mon champ de vision. Me demandant qui pouvait bien s’arrêter pour me saluer, je redressais la tête avant de frôler la crise cardiaque.

  « Wilde? Qu’est-ce que tu fous ici?! »

Etonner aurait été un bien maigre mot pour expliquer ce que je pouvais ressentir en voyant l’ex de ma meilleure amie à Jurassic World. S’il y avait bien un endroit où je ne pensais pas le voir, c’était bien ici…

 


 
© Lilie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Mer 26 Oct - 13:54
Invité
I don't know you were here
Maksim & Kyle

   

   
Kyle était arrivé sur l'ile depuis quelques jours déjà et commençait tout juste à se faire à cet endroit. C'était loin d'être un vrai paradis et certains bruits le laissait un peu dans un état bizarre. Il ne savait pas encore à quoi genre d'animal appartenait ces bruits là en particulier mais d'une certaine façon ça lui foutait un peu les boules. Il n'arrivait pas à croire qu'on ait réussit à faire revivre des monstres pareils et surtout qu'on réussisse à penser que c'était sans danger. Finalement il aurait préféré retourner sur le terrain que d'avoir à se battre contre des monstres pareil. Malgré ce qu'on lui avait dit, il doutait vraiment que les armes qu'on leur avait fournit viennent à bout de certaines de ses bestioles.
Le peu qu'il en avait vu était vraiment impressionnant et il comprenait très bien pourquoi Nuada se faisait autant de soucis pour sa copine Maksim.

D'ailleurs en parlant de Maksim, voilà qu'il la croisa bien occupée à ramasser des papiers d'un dossier qu'elle avait du faire tomber. Surement qu'elle était occupée à rêvasser tout en avançant et qu'elle avait réussit à tout balancer par terre, tasse de café y compris. Cela le fit sourire et il ne fut pas vraiment surpris non plus quand il entendit la manière dont elle s'adressa à lui. "- Moi aussi je suis ravi de te voir, miss Calaghan." il comprenait qu'elle soit surprise de le voir là, après tout elle n'était pas au courant que Nuada avait un peu forcé sa décision d'aller sur cette ile. "- Je dirais la même chose que toi, mon travail." bien qu'il ne soit pas en tenue, il revenait d'un entrainement justement.

   
   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Mer 26 Oct - 16:03
Invité

▬ I don't know you were here ▬

J’avais toujours plus ou moins détesté mes semblables, préférant de loin la compagnie des animaux. Mon passé d’enfant ayant grandi dans une réserve africaine sûrement. Je n’étais pas la plus chaleureuse des femmes, préférant envoyer bouler les gens qui pouvaient potentiellement s’intéresser à moi plutôt que de voir mon cercle d’amis s’élargir. Les relations humaines, ce n’était pas mon fort. Nuada, ma meilleure amie, avait bien essayé de me présenter des amis à elle, espérant me décoincer comme elle le disait si bien. Elle avait été jusqu’à me présenter un de ses anciens petit ami d’un soir, c’était pour dire si j’étais un cas désespéré à ses yeux. Tout en repensant à ça, j’avais pris la direction de ma chambre avant d’être tout bonnement bousculé. Pestant entre mes dents sur mes papiers fichus, je vis alors quelqu’un s’arrêter à côté de moi. Et là, le choc. S’il y avait bien quelqu’un que je ne m’attendais bien à voir ici, c’était bien Kyle Wilde. Vous vous souvenez de l’ex de Nuada? Bah c’était lui. Une fois tous mes papiers en main, je me relevais, le visage fermé. Je ne réagis pas quand il prit la parole, me disant qu’il était ravi de me voir. Je ne saurais dire personnellement si j’étais contente de voir Kyle ou pas. Je me méfiais de lui et des sensations qu’il pouvait me faire ressentir. Je ne savais pas ce qu’il en était de son côté mais pour ma part, je sentais bien que je n’étais pas indifférente aux charmes de Kyle et cela me faisait clairement flipper. Je tombais des nues quand il ajouta qu’il ne faisait que son travail sur l’île. « Ton… Ton travail? »

C’était quoi ce bordel? Il ne voulait quand même pas dire qu’il était venu sur l’île pour travailler? Non parce que s’il travaillait à Jurassic World, je savais que j’aurais plusieurs fois l’occasion de le croiser et je n’en avais pas spécialement envie. Comment voulez-vous que j’arrête de me sentir attirer par lui si je le croisais à Jurassic World… Si j’étais revenue sur l’île, c’était pour m’éloigner de lui, de tout ce qu’il pouvait me faire ressentir même si je ne l’avais vu qu’une fois. J’étais perdue et je n’aimais pas ça, je me sentais parfaitement idiote, à regarder Kyle sans rien dire. Je secouais la tête en baissant les yeux pour récupérer le gobelet, vide de tout café. « Les gens marchent sans regarder où ils vont, tu le découvriras bien assez tôt… » Pourquoi je lui disais ça… Je n’en avais pas la moindre idée. Je me sentais encore plus ridicule maintenant en tout cas.

 


 
© Lilie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Mer 26 Oct - 16:38
Invité
I don't know you were here
Maksim & Kyle

   

   
Ce qu'il venait de lui dire n'était pas totalement vrai. Il était ravie de la voir sans l'être vraiment, tout comme elle devait l'être aussi au vue de la manière dont elle posa les yeux sur lui. Elle semblait bien plus ennuyé parce qu'elle ne pouvait pas ignorer qu'il était en face de lui que réellement heureuse de le voir, cela se voyait. Kyle ne lui en voulait pas, de toute façon entre eux ce n'était pas l'amour fou, au contraire, il y avait quelque chose qui faisait qu'il n'arrivait pas à rester très longtemps dans la même pièce qu'elle. Elle savait aussi très bien se rendre détestable mais dans le fond il la soupçonnait de l'apprécier bien plus qu'elle ne voulait le montrer. Quand à lui, et bien il s'en foutait un peu. Elle était jolie, intelligente et il ne serait pas contre de passer un peu de temps en priver avec elle, il avait juste compris que ça n'arriverait jamais et ce malgré le fait que Nuada les avait présenté la première fois qu'ils s'étaient vu. Une rencontre mémorable, Kyle s'en souvenait encore. "- Ouais, mon travail ! Je suis là pour protéger tes petites fesses et celles des autres scientifiques du complexe." une manière pas super géniale de dire qu'il faisait partit de l'équipe de sécurité mais dans le fond il savait très bien qu'elle n'écouterait rien alors, peu importe comment il le disait.

"- Oh mais moi je regarde où je met les pieds." sous entendant bien entendu que ce n'était pas son cas à elle, sinon elle n'en serait pas arrivé à devoir ramasser une tasse de café vide de tout contenu et ramasser des papiers totalement fichu à cause de ce même contenu. "- Je peux t'en offrir un autre si tu veux. Celui-là ne sera pas renversé, sauf si tu y tiens." oui, lui ne serait pas contre s'offrir un bon café tiens, ou peu être un soda, enfin de boire un truc quoi.


   
   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Jeu 27 Oct - 21:55
Invité

▬ I don't know you were here ▬

J’étais persuadé que Kyle ne me disait pas la vérité, qu’il n’était pas spécialement envie de me revoir. En même temps, je pouvais très bien le comprendre, je n’étais pas la plus chaleureuse ni la plus sympathique des amis de Nuada et il avait fallu que notre amie commune nous présente. Quelle idée idiote elle avait eu là… Elle savait pourtant que je n’étais pas à l’aise avec les personnes que je ne connaissais pas. Mais non, elle avait décidé de me faire rencontrer un de ses ex pour me décoincer. Et voilà que maintenant, mister avait décidé de travailler à Jurassic World. J’étais maudite. Il fallait que le seul homme qui m’attire un tant soit peu et que j’avais décidé de fuir ait décidé de venir me hanter en bossant au même endroit que moi. Je soupirais tout en l’écoutant me dire qu’il faisait partie de l’équipe de sécurité de l’île. J’eus un sourire en coin en l’entendant me parler de mes fesses et de celles des autres scientifiques. « Pour ces derniers, je sais pas mais je sais pertinemment que je n’aie pas besoin d’aide pour gérer mes fesses. Je ne crois qu’en moi pour ma sécurité. » Quand on voyait ce qu’il c’était passé pour le premier parc, je n’avais quasiment aucune confiance dans la sécurité. Je n’avais déjà pas spécialement facilement confiance mais encore moins concernant quelques corps de métier.

Je fermais un court instant les yeux en soupirant. Genre je ne regardais pas où je mettais les pieds… Ce n’était pas ma faute si mon café s’était répandu sur mes feuilles mais c’était la faute de la personne qui m’était rentré dedans. « Ce n’était pas ma faute. On m’est rentré dedans et cette personne n’a même pas pris le temps de s’excuser. » Kyle pouvait bien sentir l’énervement dans ma voix parce que j’étais encore en colère d’avoir perdu mes papiers. Il allait falloir que je retourne au bureau des vétérinaires si je voulais réellement bosser. Mais voilà que Kyle me proposait de prendre un café avec lui. Je fis une nouvelle moue quand il ajouta que celui-là ne serait pas renversé. « Ne me tente pas, il pourrait t’arriver sur les chaussures… Mais soit, va pour un café. » Je fis demi-tour, retournant là d’où je venais pour aller recommander un café. Une fois que j’eus un nouveau gobelet de café, je partis m’installer à une des tables, attendant que Kyle me rejoigne. J’allais essayer d’être gentille avec lui-même si ce n’était pas dans mes habitudes. « Alors, dis-moi, pas trop effrayé par nos dinosaures? » Parce que bon, travailler avec une espèce ramenée d’entre les morts, ce n’était pas toujours évident. Surtout que Kyle n’était pas de l’équipe de sécurité lors du premier parc Jurassic World. D’ailleurs, je me demandais bien ce qui l’avait poussé à rejoindre l’île.

 


 
© Lilie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Ven 28 Oct - 15:00
Invité
I don't know you were here
Maksim & Kyle

   

   
Heureusement pour Nuada, Kyle n'avait pas accepté ce job que pour surveiller les fesses de la meilleure amie de celle-ci, parce que sinon il est clair qu'il se serait déjà coller une balle entre les deux yeux. Il y avait un magnifique salaire et puis surtout il était nourrit logé, du moins logé et il ne payait pas son logement, donc ça avait du bon. Mais il est claire que s'il n'y avait eut que Maksim pour l'attirer ici il ne serait pas venu même si Nuada l'avait supplier. Disons que l'un arrangeait l'autre, mais sans plus. Elle était vraiment détestable cette femme et quoi qu'on dise, quoi qu'on fasse, fallait toujours qu'elle ait le dernier mot. Et Kyle aurait apprécié que pour une fois elle se montre un peu sympa, mais il avait compris, dès le premier échange qu'entre eux jamais rien de sympa ne pourrait se produire. Pourtant, se laisser aller à un peu de gentillesse, de bon temps ça peut mener à des trucs bien. Parfois il se disait qu'elle était coincée cette nana parce qu'elle était frustré, comme on peu le dire vulgairement parfois, et je préfère ne pas le dire pour le moment, mais tout le monde sait à quoi pense Kyle. "- Tu as tors, en face de ces monstres, tout seul on ne sert à rien. Et courir vite n'est pas non plus la meilleure solution. Je suis désolé de te le dire mais la sécurité sert à ça justement." Kyle savait très bien que c'était peine perdu de discuter avec elle à se propos, mais bon fallait quand même qu'il le sache. Les agents de sécurité, l'équipe de combat n'étaient pas là juste pour faire beau. Ils pouvaient être très utile même parfois. Kyle espérait qu'il n'y aurait pas trop souvent besoin d'eux, parce que cela signifiait aussi qu'il y avait des soucis avec la sécurité et tout ça, donc il préférait largement être là et faire acte de présence plutôt que d'être réellement engagé sur quelque chose.

"- En même temps, te connaissant tu l'aurais envoyé balader alors si ça se trouve elle a préféré filer." chose logique et que n'importe qui connaissant la demoiselle aurait fait sans plus réfléchir. Sauver ses fesses, c'est mieux que se faire passer un savon par miss ronchon. A ce qu'elle lui dit ensuite il soupira, tout en faisant une légère grimace et dit "- Tu pourrais pas tout simplement dire ok, va pour un café ?" oh qu'est ce qu'elle était pénible. Elle en trouvera des mecs prêt à lui offrir un café alors qu'ils ne sont même pas responsable du fait que l'autre à finit sur le sol. Il l'accompagna donc pour se prendre un café, un pour lui, un pour elle et comme à son habitude elle ne l'attendit même pas. Elle avait même pas dit merci en plus. Il finit par la rejoindre et là elle lui posa directement une question, question à laquelle il n'avait pas spécialement envie de répondre, mais il n'avait pas honte non plus de ce qu'il allait répondre. "- Si, par certains oui." et bien sur il ne lui retourna pas la question vu qu'elle était soigneur, elle ne devait pas en avoir peur de ces monstres. Mais plus il la côtoyait plus il était certain qu'en réalité elle était plus effrayé par les hommes que par les animaux, mais ça il le garda pour lui.


   
   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sam 29 Oct - 22:40
Invité

▬ I don't know you were here ▬

Non mais franchement, quelle idée que de venir bosser sur une ile parc d’attraction alors qu’on a un passé militaire… Ça me dépassait. En même temps, Nuada m’avait un peu parlé de son ex, de son passé dans les marines et de la guerre en Irak qu’il avait fait. Donc bon, je me doutais que le jeune homme n’ait pas spécialement envie de repartir pour la guerre. Elle ne m’avait pas dit que Kyle souffrait d’un syndrome de stress mais je me doutais un petit peu que les horreurs que Kyle avait vu devait continuer à le hanter, ne serais ce qu’un petit peu. Je restais stoïque quand il prit la défense de son job mais je n’en pensais pas moins. J’avais très bien vu que la sécurité n’avait servi à rien avec l’affaire de l’Indominus. Ils c’étaient purement et simplement faits plus ou moins massacré par le dinosaure. Mais pas la peine d’en parler… Quoi que, si cela pouvait aider à ce que Kyle reparte là d’où il venait… Quoi que non, j’étais peut-être détestable mais ce n’était pas mon genre de manipuler ainsi les gens et le fait que Kyle m’attirait n’avait rien à voir avec tout ça. Toujours est-il que j’espérais sincèrement ne jamais avoir à faire appel à la sécurité pour gérer un problème. Déjà parce que l’idée qu’un de mes dinosaures s’échappent ne me plaisait guère mais si en plus, il allait falloir que je gère cette fichue attirance pour l’un des agents de la sécurité… Autant plonger droit dans la gueule du T-Rex.

Kyle me proposa alors un café pour remplacer celui qui avait souillé mes papiers et j’acceptais à demi-mot, mettant simplement en garde le jeune homme sur le fait qu’il pourrait se le prendre sur les pieds si l’envie m’en prenait. Je ne pus retenir un petit sourire à ce qu’il ajouta. J’adorais me rendre détestable avec Kyle, j’ignorais pourquoi. Enfin, si je savais pourquoi. Tout simplement parce qu’en me détestant, il n’aurait pas l’idée de venir s’immiscer dans ma vie et j’allais pouvoir gérer cette dernière tranquillement. Sauf qu’avec lui dans les parages, ce ne serait pas toujours évident. Une fois installé à table, je ne pus m’empêcher de lui demander si les dinosaures lui faisaient un peu peur. Je pouvais comprendre que certains soient impressionnants et d’autres moins. Pour ma part, il y avait bien longtemps que je n’avais plus peur des dinosaures, plus depuis que mon père avait travaillé pour le Jurassic Park. Mais je restais néanmoins très impressionné par certains dinosaures et notamment ce qui concernait leur intelligence. Celles des raptors étaient à toute épreuve. Kyle ne me retourna par la question et je pouvais le comprendre. Il savait que je bossais avec eux et que donc je n’en avais pas peur. A vrai dire, j’avais moins peur des dinosaures que de mes semblables. Je savais à quoi m’attendre avec les dinosaures, ce qui n’était pas le cas avec les humains. Les dinosaures n’avaient pas cette faculté de manipuler les gens pour leur faire croire qu’ils sont gentils. C’était ce qui me faisait le plus peur dans l’espèce humaine: la manipulation, la tromperie, le fait de ne pas savoir si les gens sont réellement sincères avec toi. Je bus une gorgée de mon gobelet de café, soupirant de contentement. « Au fait… Merci… Pour le café… » Ce me pesait de devoir remercier quelqu’un de m’avoir offert quelque chose. Mais j’avais été bien élevé alors autant que cela se remarque. Je jetais un coup d’œil par la fenêtre qui se trouvait non loin de nous, regardant le village et le port qui s’étendaient derrière. « Tu as eu le temps de visiter un petit peu depuis ton arrivée? » Mais attention, Kyle ne devait pas s’attendre à ce que je lui propose une visite guidée. J’avais bien trop de travail pour jouer les nounous.

 


 
© Lilie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Lun 31 Oct - 11:29
Invité
I don't know you were here
Maksim & Kyle

   

   
Mak n'a jamais Kyle se battre parce que sinon il est clair qu'elle ne penserait pas un mot de ce qu'elle vient de se penser. Kyle est un très bon soldat, l'un des meilleur même et s'il n'avait pas eu ce syndrome post traumatique qui a mit brutalement fin à sa carrière il serait encore sur le terrain à combattre pour la liberté au nom de son pays. Parce que Kyle est un fervent patriote et malheureusement pour lui il ne peut plus aller défendre son pays. Alors, oui, Kyle est un bon soldat et si quelque chose devait arriver il saurait se battre, protéger les civils et faire en sorte de sacrifier sa vie s'il le fallait pour garder d'autres personnes dont il se fiche royalement de rester en vie. C'est ça être un bon soldat. Mais Maksim ne peut pas savoir, elle est assez personnelle comme personne et totalement renfermée sur elle même et elle préfère envoyer bouler les gens que de s'y intéresser un petit peu. Et de toute façon elle aurait pu lui dire n'importe quoi, rien ne l'aurait fait changer d'avis. Kyle est un homme de parole et il tiendra parole quoi qu'il advienne, il est là pour défendre les civils, les scientifiques et compagnie alors il fera son job quoi qu'il advienne et même s'il doit se faire bouffer par un de ces monstre. Quoi que l'idée n'est pas franchement agréable mais ça Kyle essais de ne pas y penser. Ils ont des armes adaptés soit disant, ce sera à voir le jour J.

Une fois son café en main et installé à la même table qu'elle, Kyle se demande si elle va encore se montrer détestable ou si pour une fois elle va se montrer un peu plus sociable. Ce serait bien qu'elle change un peu, mais il se doute bien qu'elle ne changera pas son point de vue et encore moins son attitude avec lui. C'est mort entre eux, il le sait, mais c'est pas grave, il y a tellement d'autres femmes sur cette ile qui ne demandent qu'un peu de réconfort qu'il finira bien par en trouver une pour passer le temps. "- Je t'en prie." heureusement qu'il est assis parce que sinon il tomberait de sa chaise. Elle vient de le remercier, chose à marquer d'une pierre blanche. Va falloir qu'il note ça sur son calendrier. "- Non pas vraiment." il n'a vu que le stricte nécessaire et c'est déjà énorme. Tout ici est énorme de toute façon, en même temps c'est normal vue la taille des monstres que cette ile abrite. "- Et toi, je suppose que tu connais le complexe par coeur ?" mais il ne lui demandera pas de lui faire visiter, il sait très bien qu'elle ne le fera pas de toute façon, elle a tellement mieux à faire que trainer avec lui. Si Nuada savait à quel point sa copine est détestable elle n'aurait sans doute jamais demandé à Kyle de garder un oeil sur elle.


   
   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Lun 31 Oct - 16:19
Invité

▬ I don't know you were here ▬

J’ignorais tout de Kyle et je n’avais pas envie d’entrer dans un débat d’idée, pas aujourd’hui. Il y avait des jours où il était plus difficile que d’autres d’être associable et ce jour en faisait partie. Certainement la migraine qui commençait à me vriller les tympans. J’étais toujours très fragile au niveau des migraines et un rien pouvait en déclencher une. Je ne tombais quasiment jamais malade, ma condition d’enfant de la brousse sud-africaine certainement. Mais la nature avait compensé ce fait en me rendant plus facilement sujette aux migraines… Je ne savais pas ce qui était le pire. Je réfléchissais à cela tout en me frottant les tempes alors que je regardais mon café. Je n’avais pas compris ce qui avait poussé Kyle à m’en proposer un nouveau alors qu’il ne m’appréciait guère. Je lui aurais bien posé la question mais j’avais dans l’idée que je n’aurais aucune réponse. Je ne pus m’empêcher de remercier Kyle, un effort énorme pour moi, qui ne disait que rarement merci. Non pas que je sois mal élevé, au contraire. J’avais été élevé dans la pure politesse, à toujours dire bonjour, merci, pardon, s’il vous plait. Je me demandais où tout cela avait dégénérer… Je n’avais pas toujours été la détestable docteur Calaghan que j’étais aujourd’hui. Tout avait changé à la mort de mes parents, il y a bien des années maintenant. A partir de cette époque, j’avais perdu tous mes repères et je m’étais renfermée comme une huître. Mes parents étaient les seules personnes que je voulais rendre fières et maintenant qu’ils n’étaient plus là, je ne voyais plus l’intérêt de me faire violence en étant gentille. Et pourtant, Kyle avait réussi à faire en sorte que je le remercie pour un simple et banal café… Je me ramollissais, c’était clair.

Par la suite, je demandais à Kyle s’il avait eu le temps de visiter un peu l’île. Je hochais simplement la tête quand il me répondit que non. Une chose était sûre, il ne devait pas compter sur moi pour faire une visite guidée de l’île. Et j’étais persuadé qu’il allait rapidement trouver quelqu’un pour l’aider à se repérer sur Isla Nublar, je ne me faisais pas de soucis là-dessus. J’avais bien remarqué que Kyle attirait les femmes comme le miel attire les guêpes alors je ne me faisais aucun soucis pour lui. Il me retourna la question et je souris, un vrai sourire cette fois, alors que je regardais par la fenêtre non loin. Cette île était bien la seule chose à pouvoir me faire sourire parce que même avec le drame du premier parc, je l’adorais. « Par cœur serait peut-être un bien grand mot. Mais disons que je sais me repérer sans avoir besoin de carte et retrouver mon chemin où que je me trouve. Il faut dire que mon expérience du premier parc a bien aidé à me repérer une fois de retour sur Isla Nublar. L’île n’a pas eu le temps de changer en deux années d’inoccupation même si la nature avait repris ses droits. Je suis sûr que tu arriveras rapidement à te repérer, après tout, d’après ce que Nuada m’a dit, tu étais un bon soldat… » On sentait bien dans ma façon de parler que j'aimais cette île malgré le danger qu'elle pouvait représenter. Je reportais mon regard sur mon café, me rendant compte que je parlais vraiment beaucoup trop. Mais j’adorais parler de Jurassic World et de ces si étranges habitants. Cela avait dû bien dérouter Kyle parce que je n’avais jamais autant parlé que maintenant. Mais il n’était pas question que je m’excuse. Déjà parce que c’était une marque de faiblesse selon moi mais également parce que je ne voyais pas ce que je faisais de mal en disant toute ses choses. En tout cas, je bus une gorgée de mon café parce que je me sentais bien plus mal à l’aise. Après tout, ce n’était pas dans mes habitudes de parler à ce point-là et de me dévoiler ne serait-ce qu’un petit peu. C’était quelque chose que je détestais car j’avais toujours pensé que l’on pourrait se servir de ce genre d’information contre moi.

 


 
© Lilie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Lun 31 Oct - 16:44
Invité
I don't know you were here
Maksim & Kyle

   

   
Et oui, ils pourraient discuter pendant des heures tous les deux, ils en auraient des choses à dire, seulement, aucun des deux ne semble avoir envie de parler plus en profondeur à l'autre. A croire qu'ils ont bien compris l'un et l'autre que ce n'est pas la peine d'être proche, de toute façon rien ne sortira de cette relation, rien de bon en tout cas. Mais Kyle n'a pas non plus envie d'être l'ennemi de Maksim, quoi que, à bien y réfléchir il n'a pas non plus envie d'être son ami. Juste qu'il a compris qu'elle ne veut pas de lui dans sa vie, ça il l'a bien saisi. Mais ça ne l'empêche pas d'être poli avec elle et de lui offrir un café, tout en échangeant des banalités, après tout ça ne tuera ni l'un ni l'autre non ?

Il est donc tranquillement assis et répond à sa question, puis lui donne son point de vue et vu la manière dont elle répond il sent qu'il a marqué un point. Elle semble passionnée là d'un coup quand elle parle et cela s'entend et surtout cela se voit. C'est dingue à quel point elle peut se montrer différente, le jour et la nuit d'un coup là et Kyle ne peut s'empêcher de sourire en l'écoutant. "- Je connais l'ile, du moins sur carte, je la connais par coeur. Juste que je n'ai pas encore eut le temps d'aller voir de visu. Mais je saurais me repérer." c'est l'avantage d'avoir eu une formation comme la sienne. Cette ile sur papier il la connait par peur, il a des déjà des repères, plein de repères, il saurait s'y retrouver très facilement car il a souvent été sur le terrain et une ile ça ne change pas vraiment d'un terrain militaire, en plus ici ce n'est pas le désert, donc des repères il y en a bien plus. Puis il ajouta avec un léger sourire. "- Nuada aurait peu être du te parler un peu moins de moi. Faudra que je lui dise la prochaine fois que je l'aurait au téléphone, parce que ça gâche tout le plaisir, la preuve maintenant tu me trouves détestable." et lui, pas qu'il la trouve vraiment détestable, juste qu'elle sait très bien se faire détester et comme il ne veut pas la contrarier, il joue son jeu, mais dans le fond il a envie de passer outre tout ça, de réussir à l'atteindre, un peu comme un défi en fait. Mais il garde espoir, peu être qu'un jour il y parviendra. Bien sur, Nuada ne doit rien savoir de tout ça, elle n'a pas besoin de savoir que Maksim déteste Kyle, elle veut juste savoir que Maksim va bien et c'est le rôle de Kyle.
   
   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Lun 31 Oct - 18:08
Invité

▬ I don't know you were here ▬

Le nez dans mon gobelet à café, j’essayais de reprendre le contrôle, de ne pas parler encore plus que ce que je venais de faire. Je n’aimais pas dévoiler mes sentiments ou toute autre émotion, je préférais de loin la réputation de dragon que je me trainais sur l’île. Peut-être parce qu’avec elle, personne ne venait me chercher pour parler et demander des conseils. Non pas que je sois le genre de personne qui ne pense qu’à sois mais disons que j’avais déjà suffisamment de problème à gérer avec ma propre vie sans que l’on vienne me demander mon avis sur la vie des autres. Il n’y avait que celle que je considérais comme ma sœur à pouvoir le faire et je ne me considérais pas comme de bons conseils. Avoir grandi dans une réserve africaine avec pour seule compagnie celle des animaux de la savane, ça n’aidait pas à se sentir comme tout le monde. Surtout que j’étais née en Afrique du sud, en plein Apartheid. A la réserve, il y avait eu que des noirs qui ne m’acceptaient pas parce que j’étais blanche et à l’école, il n’y avait que des blancs qui ne m’acceptaient pas non plus parce que je vivais entouré par des membres d’une race dite inférieure selon eux. Je n’avais d’ailleurs jamais compris pourquoi on faisait une distinction entre les gens suivant la couleur de leur peau, cela m’avait toujours dépassé. En tout cas, cela non plus n’aidait pas à se sentir comme tout le monde, j’avais grandi avec pour seule amie Nuada et cela me suffisait amplement même si depuis, mon cercle proche c’était agrandit avec l’arrivée d’Alexane et de son cousin. Je relevais les yeux vers Kyle quand il ajouta qu’il connaissait l’île par cœur pour l’avoir vu sur une carte et je ne pus m’empêcher de sourire. Je ne doutais nullement qu’il arrive à se repérer sur cette île, son passé de militaire avait dû lui enseigner à lire une carte et à se repérer dans l’espace. Je remarquais alors que c’était un point que nous avions en commun même si on ne nous l’avait pas instruit pour les mêmes raisons. Je pris une nouvelle gorgée de mon café et manquait de m’étouffer avec à ce que Kyle ajouta. Moi, le détester… Si seulement il savait la vérité, je suis sûr qu’il serait sur les fesses. Mais savoir qu’il pouvait penser cela allait grandement m’aider à pouvoir garder mes distances avec lui. Parce que là, je n’avais pas spécialement envie de voir le jeune homme partir pour me retrouver toute seule. Mais j’étais loin de trouver Kyle détestable juste que je ne voulais pas ressentir d’attirance pour lui, je m’étais toujours interdit de ressentir ce genre de chose pour quelqu’un. Parce que l’attirance n’apporte que des ennuis et de la souffrance. Et je ne voulais pas souffrir comme j’avais vu ma mère le faire. « Crois ce qui t’arranges. » Cette phrase en disait bien plus long que ce qu’elle pouvait laisser sous-entendre. Elle pouvait laisser croire qu'effectivement, je détestais Kyle comme elle pouvait dire tout son contraire. Parce que c'était le cas, je laissais penser que le jeune homme m'exaspérait alors que c'était tout le contraire. J’avais repris une certaine contenance après avoir failli recracher entièrement mon café sur le jeune homme en face de moi. Et là, il m’aurait purement détesté. Parce qu’il n’était jamais réellement agréable de se retrouver avec du café et de la salive inconnue sur le visage et les vêtements. « En tout cas, pour en revenir à cette fameuse carte, je doute que tu ai vu celle qui répertorie où se trouve les différentes zones avec les dinosaures, les pistes qu’ils utilisent pour se déplacer car ce sont nous, les vétérinaires, qui ont ce genre de carte. Mais je suis sûr que tu trouveras quelqu’un pour te les montrer. » Cela pouvait être moi comme cela pouvait être un de mes collègues. Après, le tout était de savoir si Kyle avait envie de voir cette fameuse carte. Mais j’avais dans l’idée qu’il pourrait peut-être être intéressé par les zones à éviter justement.

 


 
© Lilie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Lun 31 Oct - 18:37
Invité
I don't know you were here
Maksim & Kyle

   

   
Maksim devait être l'une de ces filles à ne pas apprécier les militaires et ce qu'ils représentent, peu être même qu'elle s'imagine qu'il est bête, parce que bien souvent on dit qu'un militaire ça n'a pas grand chose dans la tête puisque ce n'est pas ce qu'on lui demande. Et puis il faut aussi être un peu idiot et naïf pour accepter de tuer des gens et peu importe leur âge. Mais Kyle n'est pas comme ça, Kyle n'a pas vraiment choisi cette voie, juste que maintenant il aime ce qu'il est devenu. Il est heureux d'avoir été obligé de choisir l'armée, parce qu'elle lui a apporté quelque chose qu'il lui manquait et que sans ça il serait sans doute encore en prison vu qu'il aurait continuer à accumulé les mauvaises fréquentations. Mais cette partie de sa vie Kyle préfère un peu l'oublier. Cette famille qui était la sienne, sa jumelle qui était sa moitié, il ne sait même pas s'il pourra la revoir un jour et si elle acceptera de lui parler. C'est pour ça qu'il doit avancer sans jamais regarder en arrière, du moins sans jamais regretter.
Donc quand Maksim lui dit de croire ce qu'il l'arrange il reste dubitatif, se demandant bien de quoi elle voulait parler exactement. Un jour il lui demandera une explication, oui, un jour il le fera.

Puis elle lui reparle de carte et il l'écoute, oui, ça l'intéresse et même si elle ne s'en doute pas, ça l'intéresse grandement. Parce que sauver ses fesses et celles des autres c'est son travail, son moteur en quelque sorte. Donc toute information est bonne à prendre. "- Non, je ne l'ai pas vu et pour être franc j'aimerais beaucoup pouvoir la consulter." c'était en quelque sorte une demande, une faveur peu être, elle le prendrait comme elle voudrait. Mais Kyle espérait vraiment pouvoir accéder à cette carte maintenant qu'elle lui en avait parler. "- Tu penses que c'est possible ?"
   
   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Lun 31 Oct - 20:58
Invité

▬ I don't know you were here ▬

Je n’avais pas spécialement d’avis sur les militaires étant donné que je n’en connaissais pas à part Kyle et Jason, le chef de la sécurité de l’île. Et je n’étais pas moi-même militaire, je ne connaissais pas cette vie. Et je ne jugeais que rarement ce que je ne connaissais pas. Après, ce que je savais, c’était qu’il fallait quand même avoir beaucoup de courage pour aller risquer sa vie loin de son pays sans savoir si l’on reviendra un jour. Et puis, lutter pour la liberté de son pays, pour la sécurité de ce dernier, cela ne pouvait être que saluer. Du coup, à bien y réfléchir, j’avais plutôt une bonne image des militaires. Mais après, comme dit, je n’en connaissais que pas beaucoup mais j’avais dans l’idée qu’ils n’étaient pas tous sympathique. Dans les points négatifs, je voyais souvent les militaires comme des personnes strictes, à ne pas accepter autre chose que l’ordre. Et personnellement, j’aimais bien le désordre par moment. Enfin, ce n’était que mon avis. En tout cas, Kyle sembla très intéressé par le fait que je puisse posséder une carte avec les dinosaures, ce que je pouvais comprendre. Ces créatures avaient tendances à suivre souvent les même chemins, à se retrouver toujours pratiquement au même endroit. Et puis, avec leurs puces, il était facile de les suivre. Quand il me demanda s’il était possible qu’il la voit, j’eus un sourire avant de me lever, laissant mon gobelet de café devant moi. « Bien sûr. Je crois bien que j’en ai une dans mon appartement. Je vais vérifier. » Je ne demandais pas mon reste pour filer. Je pris l’ascenseur qui me conduisit à mon étage avant d’entrer dans mon appartement. Une fois en sécurité à l’intérieur, je pris le temps de m’appuyer un temps à ma porte. Franchement, je ne comprenais pas pourquoi. Pourquoi étais-je autant attiré par Kyle? Alors, certes, il était relativement sympa, autant qu’il pouvait l’être avec moi en face de lui et il était agréable à regarder… Mais quand même. Je soupirais légèrement avant de partir sur ma table où se trouvaient des papiers et normalement, la carte avec les déplacements des dinosaures. Je réussis assez rapidement à retrouver la carte qui se trouvait non pas sur la table mais sur mon canapé. Certainement que je l’avais laissé là la dernière fois que je l’avais regardé. Je redescendis pour rejoindre Kyle avec la carte. Aussi étonnant que cela puisse paraître, j’espérais que le jeune homme serait toujours là.

 


 
© Lilie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Mar 1 Nov - 9:58
Invité
I don't know you were here
Maksim & Kyle

   

   
Le jeune homme ne cherche plus à plaire à Maksim, de toute façon il a bien compris que c'était mort et qu'elle ne l'apprécie pas plus que ça. Disons qu'elle ne refuse pas un café en sa compagnie mais apparemment c'est bien tout ce qu'elle est capable d'accepter de lui. Donc Kyle c'est fait une raison et puis c'est mieux s'il veut garder un oeil sur elle après tout. Qu'ils partagent de temps en temps un verre avec une micro discussion, c'est au moins la preuve qu'elle est toujours en vie et qu'elle va bien, physiquement du moins. C'est donc exactement ce que voulait Nuada quand elle a demandé à Kyle de garder un oeil sur elle donc ça ira très bien, il s'en contentera. Sauf que bon, c'est dommage quand même qu'elle soit si difficile à atteindre, peu être qu'avec le temps... Kyle ne sait pas vraiment ce qu'il doit penser.
Quoi qu'il en soit, il doit se focaliser sur son travail quand même, même si là il ne bosse pas. La jeune femme s'en va et le laisse en plan, s'il a bien saisi elle va voir si elle a l'une de ses fameuses carte dont elle a parlé un peu plus tôt et qui intéresse Kyle. Il se demande si ce n'était pas une excuse pour filer à l'anglaise quand même. Bon, il va patienter quelques minutes et il verra bien. Après tout, il ne faut pas toujours se fier aux apparences, mais il est clair qu'on peut envisager l'idée qu'elle soit partit pour ne pas revenir.
Kyle termine donc son café tranquillement, après tout, il est là autant le boire et tant pis si elle ne revient pas. Et puis finalement il la voit réapparaitre avec cette fameuse carte en main. Il a un léger sourire qui apparait malgré lui, dans le fond il est content qu'elle ne soit pas partit pour de vrai et qu'elle n'ait fait qu'un aller et retour, aller long mais elle est revenu c'est ce qui compte. Cela veut dire qu'il ne lui est pas totalement indifférent. Il attrape le gobelet de café de Maksim ainsi que le sien afin de lui permettre de déposer sa carte sur la table puis il les dépose sur la table d'à côté et s'intéresse de plus près au petit trésor qu'elle a rapporté. "- C'est intéressant. C'est vraiment gentil d'être aller la chercher pour moi." ce n'est pas désintéressé de sa part c'est clair. Il aurait sans doute préféré aller la regarder chez elle, ça aurait été mieux mais bon, il faut se contenter de ce qu'on a et là c'est déjà énorme.
Au final Kyle se rend compte qu'il y a bien plus d'espèces qu'il ne le pensait et tout en posant sa main sur la carte pour suivre les indications annotées il frôle sans vraiment le vouloir la main de la jeune femme et son regard croise le sien, un peu surpris mais pas vraiment dérangé par ce contact Kyle continue de suivre le tracé et demande "- Et je suppose que chaque couleur correspond à une sorte de dinosaure ?"
   
   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Mar 1 Nov - 16:54
Invité

▬ I don't know you were here ▬

Une fois dans la sécurité de mon appartement, je pris quelques minutes pour réfléchir un peu à tout ce que Kyle pouvait me faire ressentir. J’étais complètement paumée dans les différentes émotions que je pouvais ressentir. Je n’étais clairement pas à l’aise avec les relations humaines et j’avais beau essayer d’être sociale, mon côté asocial finissait toujours par ressortir et pas forcément de la meilleure des façons. J’arrivais toujours à fuir les personnes qui m’empêchaient de réfléchir correctement et Kyle en faisait partie. Mais maintenant qu’il bossait à la sécurité de l’île, j’étais persuadé que j’allais le croiser plus souvent même si je venais seulement de le retrouver après déjà un certain temps déjà passé sur l’île. J’eus rapidement remis la main sur la carte avant de retourner là où j’avais laissé Kyle seul, espérant que le jeune homme serait toujours là à mon retour. Rien que cette espérance me faisait bizarre. Je n’attendais rien du jeune homme et savoir que le fait qu’il puisse être parti parce que j’avais trop tardé était réellement étrange pour moi. Il allait falloir que j’en parle à quelqu’un parce que je savais que ça allait rapidement m’énervé. Heureusement, Kyle était toujours là à mon retour et j’en fus contente. Là encore je fus étonnée par mon comportement car un sourire naquit sur mes lèvres. Je posais la carte dépliée sur la table une fois que Kyle eut écarté les gobelets. Je haussais simplement les épaules quand il me remercia de lui montrer la carte. Si ça n’avait pas été moi, quelqu’un d’autre aurait tout aussi bien pu lui montrer une carte similaire. Mais étant donné que j’avais abordé le sujet, cela me paraissait logique que ce soit moi qui lui montre la carte étant donné que j’en avais une chez moi. Je restais debout, penchée sur la carte alors que le jeune homme la regardait. Tout allait bien jusqu’à ce que la main de Kyle frôle la mienne. Etais-ce volontaire ou pas, je l’ignorais. Tout ce que je savais, c’est que ce geste me fit plus d’effet que ce à quoi je m’attendais. Mes mains se crispèrent légèrement alors qu’un frisson glissait le long de ma colonne vertébrale. Je me sentais soudain toute chose, une sensation étrange et pour le moins désagréable pour quelqu’un comme moi, qui se vantait d’être imperturbable. Si un simple frôlement me mettait dans cet état, je n’osais même pas imaginer si Kyle me touchait réellement. Ce n’est que lorsque je me sentis rougir légèrement que je compris que j’avais réellement un problème. Je fermais un instant les yeux, essayant de reprendre le contrôle sur mon corps avant qu’il ne reprenne la parole pour me parler des différentes couleurs. Au moins, le jeune homme ne semblait pas avoir remarqué mon émoi ou alors, il le montrait très bien. Je hochais la tête, espérant que ma voix ne tremblerait pas. « Effectivement… Chaque dinosaure possède sa couleur. Après, il faut savoir que certains, comme le T-Rex par exemple, sont normalement dans des enclos et donc tu ne risqueras pas de te retrouver nez à nez avec lui. Faut juste trouver l’équipe pour le capturer et l’y remettre. Donc, pour l'instant, il se balade en toute liberté. » Ce qui n’était pas gagné. Le T-Rex était un grand dinosaure, certainement le plus célèbre. Mais c’était surtout un carnivore et il fallait s’en méfier. Au moins, parler boulot m’avait permis de reprendre contenance et surtout, de reprendre le contrôle de mon corps. Je sentais encore mes joues me chauffer légèrement mais je n’étais plus en train de rougir. Je repris mon gobelet de café, contente que ma main soit sûr et qu’elle ne tremble pas comme cela aurait pu être le cas. « Mais je suis sûr qu'un militaire comme toi saura exactement comment réagir avec un dinosaure... Du moins, je l'espère pour toi. » Étrangement, je n'avais pas spécialement envie d'apprendre un jour que le jeune homme c'était fait croquer par un dinosaure. Clairement, ça m'ennuierait beaucoup, certainement parce qu'il faudrait que je prévienne Nuada, qui avait garder de très bon contact avec lui.



 
© Lilie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jurassic World Renaissance :: Archives des Rps-
Sauter vers: