AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Suite à l'event de la prise d'otage
merci de lire l'annonce globale
pour permettre de comprendre les changements
effectués après l'event
Pour en savoir plus c'est ici:
ETAT DES LIEUX


 ::  :: Area 1 - LE VILLAGE ET LE PORT :: Le poste de secours Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

It's not Lupus - Victoria Hill (SRP]

avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 27/11/2018
✗ Appels a l'aide : 14
✗ JGolds : 1731
✗ Age du personnage : 31 ans
✗ Métier : Infirmière
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Déc - 17:31


It's not Lupus


C’est dans un cabinet médical flambant neuf et de haute technologie que la jeune Rebecca Meyer s’installe pour la première fois en cet matin humide et partiellement ensoleillé.  La jeune femme qui est présente aujourd’hui, plusieurs jours avant sa date d’arrivée initiale a proposé à l’administration temporairement en charge du Parc de venir plus tôt pour aider dans ce moment de pénurie de personnel médical.   De nature serviable, cela n’a posé aucun soucis à la jeune infirmière d’avancer cette idée à ses supérieurs jusqu'à hier soir, date du grand jour de stress habituel face à une journée nouvelle pour elle.   Pour être sur d’être à l’heure et de bien prendre en repère le cabinet où elle va travailler,  l’ancienne washingtonienne est venu une heure et demi à l’avance.   Le temps de s’installer, boire un café et prendre ses marques.  

Cela lui laisse aussi le temps de repenser à son arrivée sur l'île hier, elle qui ne connaît rien aux dinosaures si ce n’est ce que monsieur tout le monde sait, c’est à dire différencier un carnivore d’un herbivore, un tricératops d’un stégosaure mais après pour ce qui est des noms… ce n’est pas elle qui organisera une fiche d’étude sur l'Acrocanthosaurus où quoi que ce soit.   Lors de son arrivée par hélicoptère, en survolant l'île, elle est passée au dessus d’une forêt où un Apatosaure en sortait la tête..  Elle l’a bien vu mais pour Rebecca ce n’était qu’une grosse bébête grise, une forme de Sauropode oui, mais lequel elle n’en sait fichtrement rien.

Une fois la tasse terminée, l’infirmière Meyer prend ses repères au niveau de la pièce, c’est assez sobre, classe et contemporain. Un petit bureau sympa et pour ce qui est du matériel tout est à la pointe de la technologie et flambant neuf ici.  L’arrivante est étonnée de voir tout cela même si elle s’y attendait clairement en vu du Standing du Parc et de la richesse connue de ses propriétaires.   En fouinant le chariot médical et dans les tiroirs autour on pouvait y trouver tout instrument médical dont on pouvait avoir besoin.   Dans les placards, idem, des compresses, du fil à coudre, des produits désinfectants en allant jusqu’aux piqûres d'anesthésie, on y trouve vraiment de tout et minutieusement ranger.  Une fois de retour sur son fauteuil de bureau, Rebecca ouvre l’ordinateur portable et l’allume pour y entrer les identifiants  qu’on lui a envoyé la veille, cet ordinateur d’ailleurs, rapide, efficace..   C’est autre chose que ce que la nouvelle infirmière de Jurassic World a pu voir par le passé dans l'hôpital publique où elle a pu travailler et encore plus loin des cahiers de note qu’elle avait lors de son passage à Kynshasa dans une association humanitaire.



Meyer est bien là en avance mais n’a reçu quasiment aucune directive, elle est légèrement livrée à elle même dans ce nouvel emploi et fouille un peu dans l’ordinateur pour voir si il y a une liste de rendez vous où quoi que ce soit mais la session à son nom ne donne pas accès au calendrier de la personne qu’elle remplace.  Pour ce qui peut être utile par contre, c’est que la jeune femme a accès aux dossiers médicaux du membre du personnel.  Cela permet un petit peu de fouiller au hasard pour voir un petit peu les maux qui entourent le parc.   En commençant par du personnel de la maintenance, Rebecca trouve que certains reviennent régulièrement à l’infirmerie pour des douleurs dorsales et la première chose qui lui vient en tête, c’est qu’ils n’ont pas du recevoir des directives pour avoir les bons mouvements sur le terrain.   Les gestes et postures sont extrêmement important pour ce genre de travail et Meyer qui est assez renseigné sur le sujet le sait, c’est pour cela qu’elle griffonne sur un bout de papier à côté d’elle “ Proposition de formation geste et postures ?! “  .   La jeune femme pense qu’il doit être important de prévenir des maux plutôt que penser à la guérisons directement de ceux-ci.   Ensuite, un autre dossier est ouvert au pif, c’est quelqu’un qui a eu un suivis pour “ griffure d’Edmontosaure “ avec un petit ticket expliquant comment cela est arrivé.  

“ Quoi ?!  Mais il a été face à face avec un carnivore pour avoir une blessure de la sorte ?! “


Citation :
-  Accident survenu au dresseur de la ferme des dinosaures quand le bébé Edmontosaure s’est appuyé sur lui au niveau du bras.

Dans la ferme ?!  Cela fait directement tilt à Rebecca qui a lu deux mots sur le sujets sur un présentoir à l'hôtel du Parc.  Pour une attraction, nul doute que le dinosaure doit finalement être un herbivore pensa la jeune femme.  C’est ainsi qu’elle sauta sur son fidèle clavier pour se diriger vers la contrée de Google où elle tapa “Edmontosaurus” pour avoir plus d’informations sur ce dinosaure.  Rassurée dans un premier temps, la jeune femme se rendit compte que finalement, même un bébé herbivore pouvait être une source de danger.


Les magnifiques yeux de l’infirmière se posent alors en bas à droite de son écran, le temps a défilé sans qu’elle ne s’en rende compte.  Il va bientôt être l’heure pour elle de prendre son service et c’est le moment des dernières préparations.  La jeune femme regarde dans la remise et trouve une blouse sans nom, qu’elle essaye et bingo, parfaitement sa taille.  Celle-ci y place le badge qu’on lui a donné et s’apprête à lancer Youtube sur l’ordinateur mais… voit une chaîne  Hi-fi.  L’occasion est belle,  la jeune femme l’allume et y connecte son téléphone en Bluetooth. Celle-ci lance alors une musique sur les enceintes mais à un niveau modéré car elle ne voudrait déranger personne.   Il s’agit du titre de R-Kelly, The World Greatest.

I'm that star up in the sky
I'm that mountain peak up high
Hey I made it, hmm
I'm the worlds greatest

C’est sur ces paroles pleine de motivation que la jeune femme reprend à haute voix tel un speech d'entraîneur de football que celle-ci attrape la télécommande de la chaîne qu’elle met dans sa poche avant de se diriger vers la classe.   Rebecca étant quelqu’un qui doute souvent d’elle, a pris comme petit rituel de chanter ce titre de R-Kelly pour se motiver et prendre confiance avant sa journée de travail.   Meyer se place face à un miroir posé au mur et prend son chouchou pour se coiffer, elle regarde pour faire une queue de cheval où les laissez libre mais un bruit se fait entendre, quelqu’un vient de frapper à la porte.  

C’est après avoir glissé la main à la poche pour récupérer la télécommande et rendre la chaîne muette que la jeune femme, chouchou au poignet et cheveux détachés, se dirige vers la porte pour elle même l’ouvrir et accueillir la personne qui vient de couper la belle infirmière.  Un premier patient ?!  

Sans même prendre le temps de regarder qui était la, Rebecca se lance dans une présentation pleine de trac et pas du tout naturelle tout en tendant la main à la personne qu’elle n’a même pas le temps de découvrir.

“ Bonjour, Rebecca Meyer, nouvelle infirmière à Jurassic World ! Entrez je vous prie ”  

C’est tant dans la fierté que dans le doute de sa phrase d’accroche que Rebecca rencontre son où sa première question, celle-ci n’a même pas eu le temps de poser les yeux sur la personne arrivait au cabinet.  L’ancienne infirmière de Washington Central était déjà entrain de se dire qu’elle n’aurait pas dû se présenter comme ça et surement faire mieux.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 21/09/2018
✗ Appels a l'aide : 258
✗ JGolds : 9055

✗ Age du personnage : 29 ans
✗ Localisation : Derrière l'oeilleton de mon fusil
✗ Métier : Agent de Sécurité
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Déc - 16:14
Mon séjour à l'hopital suite à la prise d'otages avait été de courte durée car je n'avais que des petits bobos comparés à certains. Et ça me convenait parfaitement car j'avais presque une peur panique des hostos, en fait j'avais la trouille des aiguilles et plus je prenais de l'âge plus cette peur était vers tout ceux qui portaient une blouse blanche. Adieu pour moi le fantasme de l'infirmière sexy car ça me donnait plus des cauchemars qu'autre chose.

Au final j'avais eu que des points de suture pour la balle qui m'avait éraflée et de soins genre pommade pour les coups reçus au ventre. Pour le visage y'avait rien à faire car heureusement rien n'était cassé donc fallait attendre que ça passe. En attendant je ressemblais à Olivier Aton après un match de foot. Mais au moins je n'étais pas sur un lit d’hôpital et j'étais rentrée au parc. Bien sur on m'avait dit d'aller voir le poste médical pour faire vérifier les points et les bandages. Ce n'était pas la première fois que je me faisais tirer dessus et en grande tête de mûle que j'étais j'avais décidé que je pouvais me passer des soins.

Donc me voila arriver comme une fleur à la salle d'entrainement pour me défouler. Mentalement j'étais en ruines pour plusieurs raisons, mais physiquement je pensais que j'allais tenir le cou. Sauf que ben..non pas vraiment, dès les premiers coups, les points se déchirèrent et les douleurs au ventre étaient atroces. Je me maudissais de ma bêtise car là je n'avais plus d'autres choix que d'aller me faire charcuter. Et je vous jure que si la personne approche de moi avec une aiguille, avoir des raptors sur cette île ne serait pas le plus grand danger auquel elle risquait de faire face.

Je ne pouvais pas rester avec mon bras qui recommençait à saigner et donc avec tout le dépit le plus total je me dirigeais vers le truc médical du parc. Par moments je me donnerais des baffes mais je pense qu'à mon âge y'avait plus rien à faire pour mon caractère. J'entrais dans le poste de secours et je demandais à voir quelqu'un qui pourrait m'arranger cette plaie. Et non la plaie en question ce n'était pas moi tout entière..quoi que franchement sur ce coup là on pouvait en douter. La personne m'indiqua de me diriger vers un bureau et me dit de taper à la porte.

Je me retrouvais donc devant une porte de truc médical tout ce qu'il y avait de plus normal. Et là franchement je commençais à pas trop être bien. Déjà cette odeur typique de médical qui régnait n'aidait pas à me calmer. Je tapais à la porte et j'attendis qu'on me dise d'entrer mais ce ne fut pas ça. Une jeune femme vint ouvrir et me tendis la main tout en se présentant.

Wooow ça allait vite, là. Je n'avais même pas pus en placer une. On pouvait pas dire que cette Rebecca ne manquait pas d'énergie. L'énergie et l'entrain des nouveaux était des choses que je n'avais pas ressenti longtemps car la prise d'otage m'avait vite remis les pieds sur Terre. Encore plus que les dinosaures d'ailleurs.

"Bonjour, Victoria Hill, sécurité, je viens pour me faire rafistoler une plaie."

J'étais en débardeur et donc je lui montrais le bras qui saignait avec la plaie laissée par la balle à son passage. Et pour couronner le tout cette vicieuse m'avait brûlée un peu sur son passage. Mais je préférais quand même qu'elle me fasse ça que de rentrer dans mon corps.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 27/11/2018
✗ Appels a l'aide : 14
✗ JGolds : 1731
✗ Age du personnage : 31 ans
✗ Métier : Infirmière
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Déc - 9:30


It's not Lupus


Voilà que Rebecca Meyer observe celle qui pourrait être sa première patiente sur Jurassic World et ça c’est une bonne chose. C’est à sa surprise qu’elle tombe nez à nez avec un visage assez autoritaire, une brune plutôt mignonne, coupée court. L’infirmière assez surprise et toujours sur le doute à propos de son entrain au moment d’ouvrir la porte se trouve face à quelqu’un qui lui répond de la même sorte.


"Bonjour, Victoria Hill, sécurité, je viens pour me faire rafistoler une plaie."

Se moquait-elle où se présentait-elle juste ?! Aucun doute pour Rebecca, il s’agit de la seconde option car la première ne lui a absolument pas traversé l’idée. Qui ferait ça ? L’infirmière Meyer offre alors à son interlocutrice un joli sourire avant de poser son regard sur le bras ensanglanté de la jeune femme. C’est surprise que l’ancienne washingtonienne prends la parole.

“ Aie, oui je vois bien le soucis. Allez-y, installez vous sur le divan “

Rebecca pose la main sur l’épaule de la jeune femme pour la diriger vers le lieu où elle va l'ausculter. L’infirmière place l’escabeau aux pieds du divan et regarde la jeune femme monter dessus tout en fixant la plaie pour essayer de comprendre ce qui c’était passer… trêve d’analyse, il faut des réponses à la dernière arrivée à Jurassic World.

“ Oui, c'est pas jolie jolie à voir, comment vous vous êtes fait ça ? "

Tout en attendant la réponse de sa première patiente, Rebecca ouvre le tiroir à sa droite où se trouve un set de suture mais la jeune femme est plutôt à la recherche de compresse et de quoi désinfecter. Une fois trois quatre tiroirs ouverts, ce qui a bien dû prouver que l’infirmière était nouvelle ici, le dernier présente ce qu’elle désirait, c’est à dire des compresses et des ampoules de dosoxygénée. Avec un premier linge, Meyer nettoie le sang qui a coulé sur le bras de Victoria avant d'humidifier un second avec l’antiseptique qu’elle a trouvé. Elle tamponne la plaie au moment où l’agent de sécurité lui répond.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 21/09/2018
✗ Appels a l'aide : 258
✗ JGolds : 9055

✗ Age du personnage : 29 ans
✗ Localisation : Derrière l'oeilleton de mon fusil
✗ Métier : Agent de Sécurité
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Déc - 13:13
Elle voyait bien le soucis? génial...bon non fallait pas que je commence à dérailler, sinon j'allais être infernale et cette pauvre infirmière n'avait rien demandé. Donc j'allais m'installer sur son engin pour la torture. Je jetais un regard à la plaie qui en effet n'était vraiment pas belle à voir. Je m'en tirais mieux que certains c'est sûr, par contre la cicatrice que j'allais garder à cause de cette saleté de balle là j'aimais moins. J'avais une certaine fierté à ne pas avoir de cicatrices malgré mon boulot. Bon je trichais un peu car certaines étaient recouvertes par un tatouage mais pas grave, valait mieux de l'encre que de la peau pas belle.

"On m'a tiré dessus lors de la prise d'otage, la balle a fait ça. J'avais des points mais j'ai fais du sport en ayant oublié que je les avais et voilà."

Je la laisse faire mais je regarde bien droit devant moi pour ne pas regarder ce qu'elle était en train de faire. Pourtant là y'avait pas de quoi paniquer ce n'était que de la compresse. Rien de bien méchant. Mais je n'étais vraiment pas en forme, et pour vous prouver que je ne mentais pas c'est que je n'avais même pas remarqué qu'elle était très belle. Quoi que au final valait mieux que je le réalise pas sinon ça m'aurait encore plus perturbée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 27/11/2018
✗ Appels a l'aide : 14
✗ JGolds : 1731
✗ Age du personnage : 31 ans
✗ Métier : Infirmière
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Déc - 14:07


It's not Lupus


Rebecca tapotait sur la blessure de Victoria jusqu’au moment où celle-ci lui parle d’une prise d’otage et c’est les yeux écarquillés que l’infirmière regarda sa patiente. D’habitude son regard est un atout pour la jeune femme mais cette fois-ci, celui-ci n’a que pu la trahir. La surprise s’étant lu totalement sur le visage de Meyer et encore plus dans le bleu de ses yeux. Aucunement elle n’avait entendu parler de cette prise d’otage, elle commence donc à comprendre pourquoi il lui a été demandé de venir plus tôt, il y a du y avoir de la casse dans les rangs c’est aussi ce qui explique cette administration temporaire à la tête du parc. Sans dire quoi que ce soit à ce sujet pour ne pas passer pour une cruche devant miss Hill, Rebecca continue ses soins tout en regardant sa patiente par moment. Elle fixe droit devant elle, c’est assez étonnant car Reby s’attendait à avoir une guerrière face à elle mais on dirait qu’elle a peur de sa blessure. C’est plein de gentillesse que Meyer pose alors la question à l’agent de sécurité tout en continuant d’appliquer la compresse pour arrêter la petite hémorragie.

“ Je vois que vous avez un peu de mal mais je suis désolé, si cela fait moins de quinze jours que vous avez ces points je vais devoir vous en refaire sinon la cicatrice ne sera pas très jolie jolie et le risque d’infection est multiplié. Je vous avoues que ça m'embêterait clairement de négliger ma première patiente sur Jurassic World alors je crains pour vous qu’on soit obligé de passer par là.”


Rebecca leva la tête en direction de Victoria et lui offre un jolie sourire, comme une façon de dire “ S’il te plait, laisse moi faire correctement mon boulot “.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 21/09/2018
✗ Appels a l'aide : 258
✗ JGolds : 9055

✗ Age du personnage : 29 ans
✗ Localisation : Derrière l'oeilleton de mon fusil
✗ Métier : Agent de Sécurité
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Déc - 15:08
Quand je parlais de la prise d'otage, je vis que la nouvelle infirmière semblait étonnée. Elle n'était pas au courant de ça ? C'était bizarre car bon pour moi le personnel médical se devait de savoir ce genres de choses non? Ceci dit vu comment Masrani Corp avait géré les événements en mode "chut faut rien dire " que finalement ça ne m'étonnait qu'à moitié. Ce qui m'étonnait réellement c'est qu'on ne nous ai pas encore fait signer un accord pour ne rien dire su cet événement fâcheux.

Je la laissais faire ses soins , franchement j'aurais pu être pire que ça et même si elle s'en rendait pas compte là j'étais plutôt cool. Par contre là je devins encore plus blanche que normalement quand je l'entendis dire qu'elle devait refaire les points. Elle était sérieuse là? ah non non mais même pas en rêve je devais me retaper ces soins là. Je me levais d'un bond et m’éloignait d'elle.

"C'est cool doc, enfin non pas doc ...bref merci, ça va mieux, pas besoin de refaire les points, je mettrais un gros pansement et voilà."


J'avais les poins que depuis 6 jours. En me levant je tirais sur mon ventre et je grimaçais en jurant. Je soulevais mon débardeur pour voir que le bandage tenait toujours mais non il commençait à s'enlever d'où le fait que j'avais mal. Y'avais des jours où sincèrement il ne valait mieux pas se lever.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 27/11/2018
✗ Appels a l'aide : 14
✗ JGolds : 1731
✗ Age du personnage : 31 ans
✗ Métier : Infirmière
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Déc - 17:49


It's not Lupus


Alors que Rebecca est assise sur un tabouret face à sa patiente, elle vit celle-ci changer à coup de tête, pâlir encore plus que ce qu’elle n’était déjà. La nouvelle employée était assez étonnée, elle qui avait cru avoir à faire face à une figure d’autorité se retrouve face à une jeune fille qui a peur de se faire piquer, original quand on travail dans le monde de la sécurité et encore plus de Jurassic World. Après tout, la bélonéphobie pouvait toucher tout le monde pensa Meyer.

Victoria fit alors un bond du divan et on peut la voir grimaçante, elle semblait avoir mal. Vu ce qu’elle a vécu il y a maintenant une semaine c’est plutôt logique mais Rebecca ne savait rien de tout ça et n’osait pas demander. Comme attendu, l’agent de sécurité refusait poliment

"C'est cool doc, enfin non pas doc ...bref merci, ça va mieux, pas besoin de refaire les points, je mettrais un gros pansement et voilà."


Tout en disant ces mots, la patiente était observer par l’infirmière qui la regardait checker sa bande. Rebecca vit l’état de celle-ci et se dit qu’il y avait du boulot en plus mais qu’il fallait déjà réussir à la convaincre pour se faire soigner. Entre la plaie et le bandage, ça allait prendre un peu de temps mais ce n’est pas grave, le principe est que la belle brune soit sur pieds.

“ Vous savez, pour accompagner vos douleurs intercostal, une bonne fièvre qui vous cloue au lit, assaisonnée d’une bonne infection, ça vous tente ?! Car c’est dans ce sens que vous vous dirigez en refusant mes soins pour votre bras. Puis après tout, avec une infection, c’est bien, ça grandit, on ampute… un bras c’est quoi ?! Ca sert a rien un bras pour faire.. euh.. vos trucs de sécurité quoi “


Rebecca sourit elle même du fait d’être passé pour une novice totale dans le domaine de la sécurité, elle n’y connait absolument rien et ce n’est pas un secret mais chacun à son domaine de compétence. Elle en a rajouté clairement en parlant d’amputation mais au moins ça fera tilt Victoria pour la fièvre qui elle est bien vraie.

“ Bon, on amputera ne vous inquiétez pas mais je pense bien comprendre que votre soucis est l’aiguille, vu comment vos pupilles se sont dilatés c’est bien de la peur que j’ai vu et je peux vous comprendre. On a tous nos phobies, nos peurs et vous êtes loin d’être la seule. Personnellement j’ai un handicap à mon bras justement, on ne le voit pas à l’oeil nu mais je n’ai plus la capacité de l’utiliser comme je voudrais et j’ai l’impression que c’est écrit sur mon front, j’ai cette peur du jugement et d’être considérée comme invalide.”


L’infirmière au regard ravageur venait de s’ouvrir pour mettre en confiance la jeune femme et que celle-ci comprenne que sa peur était humaine mais qu’il s’agissait d’un soucis médical et que c’était encore plus important. Rebecca Meyer pose main droite sur l’avant-bras de Victoria comme signe de compassion et lui offre un jolie sourire en la fixant dans les yeux.

“ Allez, réinstallez vous, j’ai des aiguilles pour nourrisson, elles sont plus fines et la douleur sera quasi-inexistante. Bon, je n’ai pas de ballons gonflable mais si vous voulez, tenez, je vous laisse accès à la playlist, c’est tout ce que j’ai à vous proposer pour vous changer les idées. “


C’est en mêlant une tentative de réconfort musical en tendant son téléphone et en sortant la télécommande de sa blouse pour la poser sur le divan comme pour diriger Victoria que l'infirmière glisse au passage un joli mensonge… Elle n’a que des aiguilles classique.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 21/09/2018
✗ Appels a l'aide : 258
✗ JGolds : 9055

✗ Age du personnage : 29 ans
✗ Localisation : Derrière l'oeilleton de mon fusil
✗ Métier : Agent de Sécurité
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Déc - 18:05
Je sais que je suis ridicule à agir comme ça mais c'est plus fort que moi, je n'ai aucun contrôle dès que je vois ou plutôt imagine que je vais voir une aiguille. Pour une personne de la sécurité ça la foutait très mal, je le savais. Mais ce n'était pas grave c'était comme ça. Je m'étais installée assez loin de Rebecca comme un animal blessé. Elle tenta de me calmer, et je dois dire qu'elle s'y prenait bien. Je penchais légèrement la tête sur le côté signe que j'écoutais. J'avais vraiment passé trop de temps avec les animaux que parfois je réagissais un peu comme eux. Même dans mes gestes. Bon par contre le ton condescendant du début heureusement qu'elle l'avait arrêté car là j'aurais assez mal réagit.

Je savais parfaitement qu'elle avait raison sur toute la ligne, mais personne n'aime s'entendre dire qu'on agit comme une imbécile. Mais le reste de ses paroles me firent tiquer un peu. Un handicap? et moi je faisais la gamine avec ma plaie de rien du tout...

"Je n'avais même pas remarqué pour votre bras."

Je n'étais pas un modèle d'observation humaine non plus. Surtout pas quand je n'étais pas en situation de chasse. Le seul "truc" que j'avais remarqué c'est qu'elle avait de très beaux yeux et qu'elle savait s'en servir. Des aiguilles pour bébé? c'était quoi ça? Je m'étais jamais posée la question de savoir comment ils faisaient sur les nourrissons. C'était un sujet qui ne m’intéressait pas n'ayant aucunes volontés de devenir mère un jour. Je me rapprochais pour revenir m'installer afin qu'elle fasse ce qu'elle avait à faire.

"Je ferais sans ballons...tant pis. "

Je dis ça d'un air réellement désolé, et je pris la télécommande et je zappais sur les musiques. J'aurais pu avoir le ballon pour m’entraîner au tir. Mais la musique c'était déjà bien. J'aimais bien connaitre les goûts musicaux des gens. Ca me donnait des indications sur qui ils étaient et si par hasard on pouvait s'entendre. Alors jolie infirmière vous écoutez quoi de beau? Humm y'avait de tout, des trucs biens et moins biens. Elle avait quand même réussit son coup car du coup j'étais concentrée sur la musique et pas du tout sur ce qu'elle faisait. Je continuais à zapper sur la playlist, je tombais sur du Evanescence - Call me when you sober. Ca c'était du bon son, je laissais donc cette musique et je fermais les yeux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 27/11/2018
✗ Appels a l'aide : 14
✗ JGolds : 1731
✗ Age du personnage : 31 ans
✗ Métier : Infirmière
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Déc - 13:22


It's not Lupus


Rebecca attend de voir si Victoria va accepter de s’asseoir à nouveau sur son divan, croisant les doigts pour que l’assurance qu’elle a voulu faire passer en l’agent de sécurité l’ai convaincu.  C’est une phrase de la charmante brune qui vient sortir l’infirmière de son attente quand à sa décision.

"Je n'avais même pas remarqué pour votre bras."

La nouvelle arrivante à Jurassic World sourit alors légèrement tout en étant légèrement gênée, la phrase n’était pas méchante où quoi que ce soit et c’est pourtant elle qui a mis le sujet en avant mais Meyer ne pensait pas que Hill reviendrait dessus.  Elle prit tout de même la décision de s’expliquer simplement et sans entrer trop dans le détail sur ce sujet.  

“ Tant mieux alors que vous ne l’ayez pas remarqué.   Un accident de voiture il y a quelques années en me rendant à l’aéroport,  Tout va bien,  j’ai juste mon bras gauche qui est affaibli mais ne vous inquiétez pas, cela n’a aucun impacte sur mon travail.”  

Rebecca ne voulait pas passer comme froide car c’est bien elle qui a mis son handicape en avant mais elle ne voulait pas être vu comme l’handicapée de service, l’infirmière veut être quelqu’un de forte publiquement. C’est à ce moment la que l’agent de sécurité rejoint le divan ce qui rend assez fière la jeune femme.  

L’ancienne habitante de Washington observe à nouveau la plaie de sa patiente et regarde à nouveau dans les tiroirs. Elle désinfecte à nouveau et attrape la pommade pour cicatriser qui vient l’étaler sur la blessure, Victoria plisse déjà les yeux ce qui amuse Rebecca qui rigole légèrement.  L’agent de sécurité se met alors à jouer avec la playlist et les expressions de son visage montrait bien que tout ne lui plaisait pas, c’est surtout au plissement des sourcils que Meyer pouvait lire ses goûts et ça aussi amusait l’infirmière .  

Evanescence était le choix de Victoria, en gros ce qu’elle désirait peut être c’était du bruit pour couvrir ceux qu’elles pourraient faire au moment de suturer sa blessure, c’est du moins ce à quoi Rebecca à penser.  Comme un signe de compréhension, la jeune infirmière pris la télécommande avant de s’exprimer puis monter un petit peu le son

“ Oh quand c’est de bon morceaux, personne ne nous en voudra de monter le volume.  Vous avez de la chance, la plaie a commencé à bien cicatrisé vous n’allez quasiment rien ressentir.  Les fils seront moins serrés, ce sera plus rapide. “


Il est vrai que le morceau était bon… le reste n’était qu’une mise en assurance alors que tout cela est faux. Rebecca dit alors à Victoria qu’elle se lançait..




Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 21/09/2018
✗ Appels a l'aide : 258
✗ JGolds : 9055

✗ Age du personnage : 29 ans
✗ Localisation : Derrière l'oeilleton de mon fusil
✗ Métier : Agent de Sécurité
Voir le profil de l'utilisateur
Hier à 18:07
C'est pas moi qui vais juger la nouvelle infirmière sur son handicap physique. Si elle était là c'est qu'elle était très compétente dans son travail. L'administration du parc savait bien recruter donc je leur faisais confiance. Et puis ce n'est pas moi qui allait critiquer quelqu'un avec un handicap ou une gêne, vu que moi je ne comprenais rien aux sentiments, relations humaines etc. Sur ce plan là on pouvait parler de handicap. Donc je ne fis pas plus de commentaires, juste un mouvement de tête pour dire que j'avais bien compris.

Enfin elle était arrivée à me faire revenir vers son truc de torture. Ca devait avoir un nom ce machin mais je ne voulais pas le connaitre. Tout ce qui concernait le médical ne m’intéressait pas. Je m'étais servie de la médecine pour apprendre où étaient les artères chez l'être humain pour être efficace en un seul tir, mais ça clairement je n'allais pas le dire à l'infirmière. J'amaginais le truc : " j'ai peur des aiguilles mais je suis capable de vous tuer à deux kilomètres d'une seule balle, sinon fais beau chez vous? "

J'avais choisi Evanescence car c'était un super groupe et aussi rare un groupe de rock avec une femme comme lead singer. Y'avait aussi Paramore, mais je supportais pas la voix de la chanteuse. Je sentis les soins légers pour nettoyer la plaie. Et je savais ce qui allait suivre. Là je me tendis déjà un peu beaucoup. Pour supporter les aiguilles il allait me faloir un son un peu dark. Que je me sente dans un élément musical familier et rassurant. Je passais sa playlist et rien ne me plaisait. Y'avait du bon son je dis pas mais pas que j'ai envie d'écouter maintenant.

J'avais vu q'elle avait you tube et je lui demandais si je pouvais y aller, elle me donna l'autorisation. Je crois qu'elle aurait tout accepté du moment que je restais tranquille et qu'elle pouvait bosser. Je cherchais un peu pendant que Meyer avait trouvé ses trucs pour me faire mal. Ohhhh Tainted Love de Manson, j'adoorais la musique bien sur, une bonne reprise bien dark mais aussi le clip. Je lançais ça et et à croire que l'infirmière attendit ce moment précis pour commencer à recoudre la plaie. Je grimaçais mais je tenais bon. La vidéo s'écoulait et quand elle arriva au passage où Manson était dans la piscine avec la brune dans ses bras, je ne pus m'empêcher de parler.

"Quel bol il a celui là...j'aimerais bien être à sa place dans le jacuzzi."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 27/11/2018
✗ Appels a l'aide : 14
✗ JGolds : 1731
✗ Age du personnage : 31 ans
✗ Métier : Infirmière
Voir le profil de l'utilisateur
Hier à 20:42


It's not Lupus


Au moment où Victoria allait se lancer, Victoria a fait mine de ne pas entendre où n’a simplement pas entendu.  L’agent de sécurité lui demande si elle pouvait se servir de Youtube sur son téléphone, la réponse a directement été par la positive pour Meyer.  En plus de ne rien avoir à cacher,  celle-ci a directement pensé au fait que sa patiente allait chercher du réconfort, quelque chose de plus doux pour accompagner le geste de ses soins.

Un début de musique se fait entendre, aux premières notes Rebecca reconnait Tainted Love de Marylin Manson, un classique et surtout un son que l’infirmière a toujours apprécié.  Assez étonnant qu’elle ne l’ai pas mis dans sa playlist d’ailleurs mais on a tous nos musiques hors playlist sur lesquelles ont revient souvent, c’était le cas de celle-ci.  Le volume assez fort pour plaire à sa patiente, Meyer n’attendit pas plus longtemps pour commencer la suture.  A peine entré qu’elle regarda le visage de l’agent de sécurité, dents serrés et grimaçante.. Il n’était pas question de s’arrêter en cours de route, il faut terminer le travail.  Concentrée dans ce qu’elle faisait, Rebecca venait de passer l’aiguille avec le fil pour un premier passage que la patiente venait gentiment la couper.

"Quel bol il a celui là...j'aimerais bien être à sa place dans le jacuzzi."

Est-ce un aveu que la charmante brune plaît à la patiente de Meyer ?!   Peut être, surement même mais ce n’est pas comme ça que l’a compris Rebecca, la jeune femme jette un oeil sur le téléphone et offre une réponse un peu naïve à Victoria tout en reposant les yeux sur le fil qu’elle nouait.

“ Qui oserait refuser un jacuzzi bien chaud pour se détendre ?!  C’est le genre de plaisir accompagné d’une bonne bouteille de champagne pour lequel je ne dis jamais non. “

Le fait même qu’Hill ait pu penser à la jeune femme n’a pas du tout traversé l’esprit de la Reby qui n’a pensé qu’au confort d’un tel moment de détente.  Pendant que Rebecca terminait le premier point pour passer au second, elle regardait sur l’écran et voyait dans la proposition une des musiques de sa playlist et dirige son bras le plus faible vers le téléphone, on a pu sentir un petit effort à faire pour la jeune femme mais elle appuis légèrement pour lancer la musique suivante.

“ Vous connaissez celle-ci ?!   For the Fight de Butcher Babies !   Je suis assez fan et Heidi Shepherd envoie du lourd, très charmante en plus ! “

Pendant sa question et le partage de sa culture, la jeune femme faisait une rotation de son bras gauche qui l’a légèrement gêné avant de reprendre.   Rebecca venait clairement de parler d’une jolie jeune femme sans s’être rendu compte qu’elle a esquivé le sujet juste avant.  Elle continua alors son deuxième point sous le serrage de dents de Victoria qui allait lui répondre.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Machiavelli (Avalon Hill)
» Victoria, mon Ellowyne sombre et romantique
» Tournoi Fratres Lupus 1 le 11/07/10
» Les jeux Avalon Hill dans le domaine public?
» tournoi fratres lupus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jurassic World Renaissance ::  :: Area 1 - LE VILLAGE ET LE PORT :: Le poste de secours-
Sauter vers: