AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Suite à l'event de la prise d'otage
merci de lire l'annonce globale
pour permettre de comprendre les changements
effectués après l'event
Pour en savoir plus c'est ici:
ETAT DES LIEUX


 ::  :: AREA 4 - LA FORET Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Garde les yeux fermés - Victoria Hill

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 14/03/2018
✗ Appels a l'aide : 413
✗ JGolds : 6616

✗ Age du personnage : 29 ans
✗ Métier : Agent d'intervention
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 29 Nov - 23:57
Le dilophosaure apparut, majestueux et puissant, dégageant les branches et les troncs trop fins sur son passage. En hauteur, il n'était pas si grand que sur le papier mais il fallait bien avouer que sa longueur avait de quoi impressionner, tout comme ses dents.
Carnivore et fin chasseur, l'animal huma l'air et inclina légèrement sa tête à l’affût du moindre bruit. Face à face, les agents d'interventions possédaient leurs chances. En effet la vision du dinosaure n'était pas son point fort, en revanche son odorat et son ouïe le rendaient redoutable.
Il fit osciller sa tête d'un coté puis de l'autre, faisant danser ses crêtes osseuses sur sa tête.
Julian s'était tendu, instantanément, levant un bras devant Hill pour qu'elle cesse de bouger.

Son coeur cognait fort dans sa poitrine, sous l'effet de la peur et du danger mais il devait rester calme et ne pas paniquer. Comment faisait Owen déjà ? Bon sang, il aurait tout donné là, pour posséder le savoir de l'animalier.
Les vélociraptors étaient trop différents, bien plus cruels et tout aussi intelligent, mais capable d'apprendre. Il doutait fortement que le dilophausaure soit du genre à se laisser dompter.
Autour du cou de l'animal, les deux membranes vibraient doucement, menace pour le moment insignifiante.
Il recula d'un pas, lentement, les genoux légèrement pliés. Son visage se tourna vers Hill et il sentit la sueur perler sur son front.
Les narines un peu dilatées pour mieux respirer, il lui fit signe du regard. Sur leur droite, ils pourraient s’engouffrer à condition de faire vite. Le dilophausaure ne rechignait pas à attaquer une proie vivante, malgré sa nature de charognard.

Là-bas, les troncs étaient plus épais, suffisamment pour que l'animal ne puisse pas les atteindre à moins de contourner le bosquet. Pour le moment, les deux humains devaient se replier au moins jusqu'à ce que Hill trouve une planque qui lui permettrait d'effectuer son tir sans risquer sa vie.
Lui faisant signe d'un hochement de tête, Julian se mit à courir en direction des lianes et des fougères. Il ne se retourna pas, à aucun moment. Se retourner, c'était perdre un temps précieux. Et ce temps pouvait les tuer tous les deux. Il entendait la course de Hill à ses cotés et cela lui suffisait à savoir qu'elle s'en sortait.

On disait que les dents de ce dinosaure étaient aiguisées comme des rasoirs, qu'il pouvait même cracher du venin, mais Julian se méfiait d'avantage de ses griffes acérées qui lui servaient à déchiqueter les corps de ses proies, vivantes ou non.
Alors, puisque sa vie en dépendait, il courrait comme s'il narguait les cris du dinosaure qui s'était mis à les prendre en chasse.
Sans se soucier des branches qui lui cinglaient le visage, il pénétra dans la foret plus dense, Hill à ses cotés. Derrière eux, le dilophausaure déchira l'écorce, braillant sa frustration en faisant voler les feuilles et les végétaux qui ne résistaient pas à ses griffes ou bien à ses crêtes dont il frappait la flore environnante.
Heureusement pour eux, comme Julian l'avait soupçonné, les troncs épais empêchèrent la créature de les suivre et ils se réfugièrent plus que vingt mètres plus loin derrière un énorme rocher.
Accroupis sur le sol, dos à ce dernier, Julian osa un regard vers le monstre qui s'acharna encore durant de longues minutes. Il coula alors un regard vers Hill en se retournant et chuchota le souffle court :

- ça va ? Nous devons rester à couvert le temps qu'il se calme et espérer qu'il passe à autre chose.

_________________
Julian's theme

Les monstres et les fantômes existent.
Ils vivent à l'intérieur de nous et parfois... ils gagnent
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 21/09/2018
✗ Appels a l'aide : 258
✗ JGolds : 9055

✗ Age du personnage : 29 ans
✗ Localisation : Derrière l'oeilleton de mon fusil
✗ Métier : Agent de Sécurité
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 3 Déc - 16:20
Y'a vraiment pas à dire, les carnivores sont vraiment les plus majestueux...si on ne regardait pas leurs deux rangées de dents prêtes à faire de vous du hachis parmentier. Il n'était pas très grand mais bon sang qu'il était impressionnant. J'en restais presque pétrifiée, pas de peur mais de curiosité. Ce n'était pas bien du tout. Je devais me reprendre et vite car lui ne me laisserait pas l'occasion d'avoir une quelconque faiblesse. Je l'observais pendant qu'il humait l'air ambiant, il savait parfaitement qu'on était là mais encore fallait il qu'il reconnaisse notre odeur comme étant liés à des trucs bons à consommer. Je suivais les ordres de Julian à la lettre.

Blake semblait pas rassuré et je pouvais le comprendre, je n'en menais pas large non plus et il fallait qu'on agisse vite car l'animal commençait à montrer quelques petits signes d'attaque et je n'avais pas envie de terminer en dîner pour dino. Je suivis le regard de mon partenaire de chasse pour voir ce bois ou foret enfin bon peu importe mais un endroit étroit pour un animal de l'envergure de notre Dilo. Je compris de suite où il voulait en venir et je le suivis en courant pour nous mettre à l'abris. Le "refuge" n'était pas loin mais comme à chaque fois dans ces situations j'avais l'impression qu'il était à des centaines de mètres et là encore pire en ayant un dinosaure collé à nos semelles.

Je n'aimais pas particulièrement devoir fuir et me réfugier comme ça mais là nous n'avions pas eu d'autres choix. Je me faufilais entre les plantes et les arbres comme un chat. Ca sert d'être mince et agile dans certains cas. Je pense que je n'avais jamais couru aussi vite de ma vie et après plusieurs minutes de course, on ralentit l'allure en entendant l'animal crier d'énervement de voir ses biscuits apéro se carapater. Je me glissais derrière un rocher à côté de Julian, alors que l'animal hurlait toujours sa frustration et passait ses nerfs sur les arbres. Je regardais un peu voir si je pouvais me dégager un angle de tir suffisant mais non. L'animal bougeait beaucoup, c'était embêtant mais pas le problème principal. Par contre les arbres, plantes etc obstruaient totalement le fait de trouver une bonne position.

"Ca va, par contre mauvaise nouvelle, je peux pas tirer de là. "


Je le vais la tête pour voir si je pouvais monter dans un arbre afin de me dégager la vue. J'en vis un qui pouvait faire l'affaire pour grimper mais il était encore plus éloigné de l'animal. Donc idée à abandonner. De son côté le dinosaure continuait à débiter le bois des arbre et rageait tout seul. Je repris une position à couvert.

"Ca a beaucoup de patience un dilophosaure? "


L'animal griffa tellement fort qu'il réussit à abattre un arbre et donc à s'approcher un peu de nous. Il restait à plusieurs mètres mais ce n'était vraiment pas rassurant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 14/03/2018
✗ Appels a l'aide : 413
✗ JGolds : 6616

✗ Age du personnage : 29 ans
✗ Métier : Agent d'intervention
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Déc - 16:21
-Et merde, grinça-t-il entre ses dents.

Le fait qu'il faille changer d'emplacement pour offrir à Hill une meilleure fenêtre de tir ne l'arrangeait clairement pas.
Son visage afficha un air dépité avant qu'il ne se tourne à nouveau pour surveiller le dinosaure toujours excité à l'idée de voir un potentiel repas lui échapper.
Julian devait trouver un truc, tout de suite car le dilo commençait à arracher des pans entier d'écorces avec ses griffes. Sa crête osseuse frottait contre le bois, faisant voler les feuilles et les débris végétaux en tout genre autour de lui. Heureusement, il n'avait pas encore eu l'idée de cracher son venin.

Hill lui demanda alors si cet animal possédait beaucoup de patience. Il se tourna vers elle et la regarda un moment, presque incrédule. Elle connaissait beaucoup de prédateurs patients vraiment ?
Au même instant, un craquement sinistre se fit entendre et un arbre entier sombra, écrasant au passage d'autres buissons retenus par les lianes.
Le Dilo devenait de plus en plus agressif. Julian devait trouver une échappatoire, une idée qui laisserait à Hill le temps de se positionner. Il n'avait pas spécialement envie d'être dans la témérité en ce jour, l’expérience de Brown l'avait calmé. Mais dans le même temps, il était en situation de traque avec une novice qui en était encore à se demander si un dinosaure pouvait être patient.
Bienvenue à Jurassic World.

- Pas vraiment...finit-il par répondre. Mettez votre masque on ne sait jamais.

Son regard faisait l'aller-retour entre la créature et l'agent pour s'assurer qu'ils n'allaient pas se le prendre sur le coin de la couenne sans crier gare.
C'était un fait, le dilo gagnait du terrain en se faufilant petit à petit. Il semblait ramer, se frayant un passage jusqu'à eux, tout en émettant des sons gutturaux très déstabilisants, montrant ainsi son enthousiasme.

Sil ne les voyait pas, il pouvait toujours les sentir et risquait de ne jamais céder ni même abandonner.

- Bon, je vais tenter une diversion. Quel est le meilleur emplacement pour vous vue d'ici ?


Dès qu'elle lui eut répondu, il hocha la tête pour dire qu'il avait saisit et quitta l'abris du rocher pour rejoindre un bosquet. Il en profita pour placer le large masque son son visage ayant pour but de le protéger et se dirigea, accroupis vers les feuilles les plus proches. Le dilo semblait avoir remarqué que quelque chose avait bougé, il huma l'air comme pour s'en assurer. A travers son masque, Julian se sentait coupé du reste du monde. Du coin de l'oeil, il observait et suivait Hill pour s'assurer que tout se passe bien.
Mais sa cible principale n'en demeurait pas moins le dinosaure. Il le contourna et ressurgit sur un tronc couché en hauteur. Si le dilo souhaitait le rattraper, il allait devoir faire demi-tour et tenter une nouvelle approche. Julian tapa dans ses mains pour attirer son attention, espérant que cela suffirait. Dès qu'il eut fini sa cacophonie, il observa quelques secondes l'écran gps pour être certain qu'aucun autre gros dinosaure ne soit dans les parages.

Alors seulement, il confirma dans l'oreillette avoir trouvé la cible et tenter un plan d'action.

Citation :
1/2 : le dilo continue de cibler Hill, il se fraye un passage
2/3 : le dilo fait demi-tour pour chercher a cibler Julian
5 : le dilo crache tout droit devant lui, de rage. (Hill j'espère que tu t'es protégé)

_________________
Julian's theme

Les monstres et les fantômes existent.
Ils vivent à l'intérieur de nous et parfois... ils gagnent
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 18/07/2016
✗ Appels a l'aide : 1100
✗ JGolds : 52664
Le parc
✗ Age du personnage : Aucun
✗ Métier : Le fruit de vos cauchemards
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Déc - 16:21
Le membre 'Julian Blake' a effectué l'action suivante : Dé de Jurassic World


'Dé: Dé Jurassic' :

_________________
PNJ
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 21/09/2018
✗ Appels a l'aide : 258
✗ JGolds : 9055

✗ Age du personnage : 29 ans
✗ Localisation : Derrière l'oeilleton de mon fusil
✗ Métier : Agent de Sécurité
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Déc - 13:27
Je ne compris pas pourquoi Blake me lança un regard étonné quand je lui parlais de l’éventuelle patiente du dinosaure. Il s'y connaissait réellement en carnivores? car ils étaient tous patients quand ils chassaient sans ça il ne réussissait jamais leurs chasses. Bon certains l'étaient plus que d'autres mais un tigre était un chasseur très patient par exemple. Ne parlons pas des crocodiles capables d'attendre pendant des heures que le gibier arrive et soit en bonne position pour la chasse. Donc pour moi demander ça n'était pas une question bête. Et qu'il se rassure ne pas avoir un bon angle de tir me contrariait autant que lui car je n'avais pas envie de passer mon temps ici à attendre. Comme il me le demandait je mettais mon masque au cas où l'animal préhistorique se décide à cracher son venin.

Je pouvais entendre l'animal se rapprocher et franchement il avait l'air de saliver d'avance à l'idée de nous manger. Il allait être déçu s'il y arrivait car me concernant il n'aurait que la peau sur les os. Enfin à mon avis ces machins ça mangeait tout. J'entendis la question que Blake me posa et je risquais un coup d’œil derrière nous pour regarder. Le fait que le dinosaure avait fait tomber un arbre était une chance car ça avait aussi écrasé d'autres plantes. Et je vis que là je n'aurais rien qui allait gêner mon tir. Par contre le dilo me vit et ça augmenta son entrain à tenter de se rapprocher de nous. Il fallait qu'on agisse vite. Au pire on pourrait encore courir pour s'enfoncer un peu plus dans le bois mais ce n'était pas du tout le plan initial.

"L'arbre qu'il a fait tomber, me dégage la vue, donc il faudra qu'il reste dans cette zone là. "

A peine j'eus terminé ma phrase que Julian partit. Merde il allait tenter un truc pas trop fou j'espère. Je le suivis du regard et je n'étais pas la seule car l'animal aussi. Julian était devenu la star tous les yeux étaient tournés vers lui. J'osais sortir la tête du rocher pour le voir s'agiter sur un tronc pour attirer l'attention de l'animal. A mon grand étonnement ça fonctionna et l'animal se détourna de ma direction pour aller vers la sienne. Je me mis debout et posais le fusil sur le rocher pour avoir un appui. Là je ne devais pas du tout louper mon tir, je fermais les yeux une seconde pour me concentrer. Je les rouvris et je ralentis ma respiration afin d'être le plus immobile possible. En général je préférais tirer en position allongée mais là je faisais dans l'urgence.

L'animal se rapprochait dangereusement de Blake mais il était encore dans la zone de tir ou rien ne pourrait dévier le truc tranquillisant de sa cible. J'appuyais sur la détente et la fléchette alla se ficher dans le cou de l'animal. Par contre je ne savais pas du tout combien de temps le produit allait prendre pour faire effet. Je me dégageais de derrière le rocher pour être dans le chant de vision de Blake et lui faire signe que c'était ok. J'avais remis le fusil hypo dans mon dos et j'avais pris en main le fusil à balles réelles au cas où maintenant ça tournerait au vinaigre. L'arme était braquée sur l'animal.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 14/03/2018
✗ Appels a l'aide : 413
✗ JGolds : 6616

✗ Age du personnage : 29 ans
✗ Métier : Agent d'intervention
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Déc - 23:02
Julian agita les mains avant de taper dans celles-ci. Il ne cria pas, au risque d'attirer l'attention d'une autre créature, se contentant de rester en mouvement, comme la jolie proie qu'il devenait. Cela fonctionna et le dilo après un court temps d'hésitation, décida de se détourner de sa première cible, pour mieux s'occuper de celle-ci. Il huma l'air, émit un grognement étrange, comme s'il cherchait encore à quoi correspondaient les effluves qu'il respirait. Un bon morceau de viande mon pote, trente ans d'âge.
Abandonnant son point d'ancrage dans les troncs, il fit demi-tour afin de trouver un meilleur point d'accès.
Rien ne vaut la recherche lorsque l'on veut trouver quelque chose.
Le dinosaure mit cet adage en pratique assez aisément. Il contourna de nouveaux troncs et lianes, fougères et rochers pour s'assurer de rejoindre cette agaçante proie qui s'agitait sans lui laisser le moindre répit dans l'excitation.

Julian enclencha l'oreillette et donna sa situation géographique qu'il assura d'un rapide coup d'oeil sur son écran gps. Il coupa la communication rapidement, pour ne pas inquiéter le centre de contrôle par sa respiration rapide, anxieuse. En réalité, il était obligé de faire confiance à Hill et sur son talent au tir. Téméraire, Julian avait pour habitude de laisser une grande part à la chance, mais cette fois-ci, après les récents événements, il avait décidé de garder avec lui une option de secours.
Sa main vint récupérer son fusil à fléchettes hypodermiques et il s'apprêta à tirer droit devant lui, en plei dans la créature d'une demi-tonne qui avait entre temps réussi non sans mal à se frayer un chemin jusqu'à lui.
De là où il était, il ne pouvait apercevoir Hill, mais du coin de l'oeil il la cherchait, dernier point de repère dans cette situation où il n'était pas certain d'avoir l'avantage. Son masque le gênait, s'embuait avec la chaleur ambiante et sa peau qui se parsemait de sueur.
Un sifflement léger fendit l'air et l'animal eut un sursaut presque imperceptible. Surpris, il devait l'être car il secoua la tête pour se débarrasser de la piqûre. Il s'ébroua violemment, relevant sa collerette tout autours de sa gueule putride.
Les yeux de Julian s’écarquillèrent lorsqu'il comprit que la gueule ouverte, le reptile allait certainement cracher. Il sauta de son tronc le plus rapidement possible pour se mettre à l'abri.

Citation :

1/2 : Julian est trop lent, il se fait arroser de venin. Le dilo est furax.
3/4: Julian est suffisamment rapide, il évite le venin mais glisse sur la mousse humide et se rattrape in ex-tremis plus bas. Le dilo est furax.
5 : Julian est suffisamment rapide, mais en tombant endormi le dilo s'effondre sur le tronc qui explose sous son poids. Une des jambes de Julian est bloqués sous un gros morceau de bois ou sous une patte d dino ronflant.



_________________
Julian's theme

Les monstres et les fantômes existent.
Ils vivent à l'intérieur de nous et parfois... ils gagnent
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 18/07/2016
✗ Appels a l'aide : 1100
✗ JGolds : 52664
Le parc
✗ Age du personnage : Aucun
✗ Métier : Le fruit de vos cauchemards
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Déc - 23:02
Le membre 'Julian Blake' a effectué l'action suivante : Dé de Jurassic World


'Dé: Dé Jurassic' :

_________________
PNJ
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 21/09/2018
✗ Appels a l'aide : 258
✗ JGolds : 9055

✗ Age du personnage : 29 ans
✗ Localisation : Derrière l'oeilleton de mon fusil
✗ Métier : Agent de Sécurité
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 8 Déc - 17:32
J'étais contente de voir que mon tir avait atteind sa cible. Dans un cas contraire on aurait été grave dans la merde. L'animal rugit ...tient d'ailleurs comment ça s'appelle un cri de dinosaure? Il faudrait que je demande à un soigneur. Enfin là pour le moment ce n'était pas le sujet, l'animal s'agita encore plus. Il était réellement hors de lui.  Je ne sais pas s'il était intelligent ou pas, genre est ce que là il venait de se rendre compte qu'il venait de se avoir comme un bébé dino sans défenses? Il avait ouvert sa collerette signe qu'il allait cracher d'ici peu. Je devais reconnaître que le spectacle qu'il donnait était à la fois terrifiant et fascinant.   J'avais encore un peu de mal à me faire à l'idée que ces animaux étaient à nouveau vivant à notre époque.  Je me demandais si on si faisait un jour en fait.

Bon sang mais combien de temps mettait le produit pour agir? J'hésitais à tirer une autre fléchette mais c'était le risque d'avoir un surdosage et de faire mourir l'animal. Seulement il avait aussi Blake qui se trouvait face à l'animal.  Je devais agir vite et tenter de protéger les deux autant l'humain que l'animal. D'ailleurs je vis Julian sauter du tronc juste avant que l'animal crache son venin. Pendant quelques secondes j'eu le souffle coupé car je ne savais pas si Blake avait réussit à éviter le poison ou pas.

Je baissais les yeux et le vis par terre dans de la mousse. Atterrissage tout en douceur semble t'il, par contre il fallait qu'il bouge vite car l'animal commençait à baisser sa tête vers lui.  J'allais faire un truc très débile mais il fallait que l'animal détourne son attention de Blake et peut être aussi qu'en bougeant, le produit ferait effet plus vite. Ca fonctionnait sur certains gros animaux autant tenter le coup sur celui là. J'aurais vraiment dû me renseigner avant sur la dose qui était mise dans ces fléchettes.

Je n'allais pas tirer ni à balles réelles ni avec une fléchette; Je me baissais pour ramasser une pierre. Fallait viser vite et bien mais toujours mieux que de tirer sur l'animal. Je pris une pierre qui pourrait correspondre à  peu près à la taille d'une balle de baseball et la lui lançait dessus  et je visais vers les yeux. Peut être que ça ne lui ferait rien mais il verrait un truc arriver dans son champ de vision. La pierre toucha son objectif en plein à côté de l’œil. L'animal tourna sa tête dans sur le côté où il avait reçu le projectile et se mit à rugir dans ma direction avant de bouger vers moi. Et merde....



1/2 L'animal tourne sa tête dans tous les sens pour chercher ce qu'il vient de se passer.
3/4: Le dino se tourne vers Vic et la charge
5: Le dino n'en a rien à faire et continue à flairer Julian pour le chasser.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 18/07/2016
✗ Appels a l'aide : 1100
✗ JGolds : 52664
Le parc
✗ Age du personnage : Aucun
✗ Métier : Le fruit de vos cauchemards
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 8 Déc - 17:32
Le membre 'Victoria Hill' a effectué l'action suivante : Dé de Jurassic World


'Dé: Dé Jurassic' :

_________________
PNJ
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 14/03/2018
✗ Appels a l'aide : 413
✗ JGolds : 6616

✗ Age du personnage : 29 ans
✗ Métier : Agent d'intervention
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 10 Déc - 20:46
La mousse amortit la chute et Julian se laissa rouler au sol, ignorant les brindilles et les bout de bois qui glissèrent le long de ses côtes. Au dessus de lui, la pluie de venin avait achevé sa course sur le tronc et les feuilles tout autours. On entendait encore un grésillement léger comme si la substance rongeait la matière. C'était suffisamment effrayant pour intimer à l'agent de sécurité de rapidement se mettre à l'abri. Le dinosaure n'en avait visiblement pas terminé avec lui. Julian vit la large tête de la créature se tourner vers lui. Horrifié, il réfléchissait à un moyen de s'échapper rapidement mais son cerveau semblait comme figé. La collerette se releva et l'agent de sécurité crut à un nouveau nuage de venin.
Pourtant, quelque chose attira l'attention du dilo sur le côté et offrit du répit à Julian qui en profita pour s'extraire de cette situation.

Rampant sur le sol, il regagna le couvert des buissons plus denses, sans quitter de l'oeil la créature qui hurlait, frustrée et agacée par la piqûre, mais qui semblait se diriger vers un autre endroit. Alors seulement, il entreprit de contempler les dégâts. Retirant son masque qui le gênait plus qu'autre chose, il avala une bouffée d'air qui lui sembla bien frais par rapport à celui du masque. Il essuya son visage du revers de sa main, chassant les perles de sueurs et de condensation liées au confinement, puis détailla rapidement ses vêtements. Il l'avait échappé belle, rien ne semblait avoir été sévèrement touché.

Le dilo n'en avait pas fini avec eux et Julian se demanda comment il tenait encore debout avec la dose qu'il avait pris ! C'est à ce moment là qu'il comprit que le reptile se dirigeait droit vers Hill, elle était devenue sa nouvelle cible.
Sans plus attendre, il grimpa à nouveau sur le tronc souillé de venin pour se donner un meilleur point de vision.
Au loin, Hill semblait chercher un moyen de redescendre du rocher duquel elle était perchée pour tirer. Mais entre la matière glissante et la panique à l'approche du dinosaure, ce n'était pas gagné.
Julian tira son fusil de son harnais et plaça l'animal en joue.
Une double dose pouvait le tuer, mais il ne voulait pas réfléchir plus. L'hésitation avait déjà tué Brown et gravement blessé Mora. Il ne prendrait plus de risque inconsidéré pour les agents dont il avait la responsabilité.
Ajustant son tir, son doigt écrasa la gâchette.
La fléchette fendit l'air dans un sifflement sourd et vint se planter dans la cuisse du dilo qui hurla de plus belle, se retournant rapidement pour voir d'où venait l'agression.
Après une dizaine de secondes qui lui parurent durer une éternité, le monstre s'effondra enfin, non sans se cogner la mâchoire sur le roche. Le bruit de l'os s'écrasant sur la pierre fit frissonner l'agent de sécurité qui conserva cependant son professionnalisme.

Reprenant la main sur son oreillette, il contacta le centre de contrôle et leur annonça que la cible avait été endormie. Aidé par son écran gps, il confirma les coordonnées puis indiqua qu'ils patienteraient jusqu'à l'envoi de l'équipe responsable de l'extraction de l'animal de son milieu naturel.
A nouveau il sauta de son tronc et regagna le rocher.

- Hill ?? Tout va bien ? demanda-t-il comme il ne la voyait pas.

Juste à côté, le dilophosaure ronflait et à chacune de ses expirations, sa collerette se gonflait, rappelant que même endormi, le risque zéro n'existait pas.


_________________
Julian's theme

Les monstres et les fantômes existent.
Ils vivent à l'intérieur de nous et parfois... ils gagnent
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 21/09/2018
✗ Appels a l'aide : 258
✗ JGolds : 9055

✗ Age du personnage : 29 ans
✗ Localisation : Derrière l'oeilleton de mon fusil
✗ Métier : Agent de Sécurité
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Déc - 13:51
L'animal semblait furax...tu m'étonnes, il avait pris une fléchette et là je venais de lui jeter un caillou dessus. Il se dirigeait vers moi et là d'un coup je réalisais que j'avais surement fait une belle bourde. Il avait ouvert sa collerette. Je me préparais à recevoir le venin. Je n'avais pas d'endroits pour me mettre à l'abris et je ne pense pas que j'aurais assez de temps pour sauter du rocher avant qu'il déclenche son tir. Raaaah que je détestais les animaux à venin, on savait jamais quand le tir allait partir et je trouvais ce suspense très pénible.

Le dinosaure me cachait tout mon champ de vision donc je ne savais pas si Julian avait trouvé un coin tranquille. L'animal s'approchait et continuait à être menaçant. Punaise mais il allait cracher oui ou merde? Je voulais bien sauter vraiment mais derrière moi y'avait une plante à épines. Elle aussi pouvait être venimeuse qu'est ce que j'en savais moi? j'y connaissais rien sur les plantes préhistoriques. Si je sautais trop tôt, le dino pouvait quand même m'avoir, si je sautais trop tard, ben je fondrais sur place. Ok ok j’exagérais un chouilla mais à mon avis ça ne devait pas faire du bien.

D'un coup l'animal s'arrêta, hurla encore plus fort et se retourna. Il se passait quoi encore là? un autre dilo venait de débarquer? Julian lui avait tiré dessus? Le produit faisait ENFIN effet? Sur l'instant je n'en savais rien et cet instant dura plusieurs longues secondes. Puis l'animal s’effondra. J'étais tellement ailleurs que quand il tomba et que sa tête heurta le rocher sur lequel j'étais ça me fit perdre l'équilibre et je me retrouvais par terre. Après la surprise, je me relevais et j'entendis Blake m'appeler. Je lui fis signe que ça allait, je m'étais juste lamentable cassée la figure de mon perchoir. Je sortis de derrière le rocher pour le rejoindre.


"On s'est trompés dans les doses des fléchettes ou c'est normal qu'il lui en faille deux? "


Je parlais direct du boulot car aucuns de nous deux était blessé donc pas la peine de parler de ce qui aurait pu se passer. Et puis le fait qu'il résiste à la première fléchette me travaillait vraiment. Nous n'avions pas eu les bonnes infos sur les dosages? On avait fait au pif? tout ça me dérangeait. J'apprécierais moyen que ça m'arrive face à un prédateur beaucoup plus intelligent et redoutable. Je m'approchais du dinosaure pour constater qu'il était parti au pays des rêves pour dinosaures.

J'observais l'animal à distance de sécurité, mais en voir un de si prêt était quelque chose de nouveau pour moi. J'observais les griffes des pattes, celles des membres supérieurs. Est ce qu'il s'en servait pour attaquer ou juste pour dépecer?

"L'équipe d'extraction va arriver dans combien de temps à peu prêt? "

Je pouvais peut être donner l'impression que pour moi tout était normal, mais là j'étais encore dans la mission donc je me contrôlais. Peut être qu'après quand je serais seule dans ma chambre, la peur reviendrait et je la réaliserais à ce moment là. Pour moi j'avais même fait une belle erreur avec mon lancer de caillou mais à voir si Julian allait m'en parler ou pas. J'avais agis vite car je n'avais pas eu le choix, mais clairement j'aurais pu mieux faire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 14/03/2018
✗ Appels a l'aide : 413
✗ JGolds : 6616

✗ Age du personnage : 29 ans
✗ Métier : Agent d'intervention
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Déc - 21:21
Enfin Hill réapparut. Les cheveux en bataille et les traits du visage légèrement tendus; au moins était-elle en vie. Sur ses habits, des brindilles et autres traces du passage dans la jungle ornaient désormais le tissu. Le baptême Isla Nublar semblait être consommé.
Elle lui fit signe que tout allait bien et rejoignit Julian sans un mot. Peut-être l'émotion lui serrait encore la gorge. Après tout, ce n'était pas tous les jours qu'on chassait le dilophosaurus. En outre, celui-ci était le seul spécimen en liberté du parc. La mission était quasiment accomplie, ils seraient tranquilles un moment. Avec le temps, le nombre de carnivores encore en liberté avait grandement diminué. Aujourd'hui ne restait que les grands prédateurs principalement piscivores. Enfin, piscivores à leur époque.
A titre d'exemple, le suchomimus n'avait pas hésité à s'attaquer au genre humain lors du nettoyage de la rivière.

Dès que Hill fut près de lui, elle lui demanda s'il y avait eu un problème avec les doses d'anesthésiant. La peur parlait certainement, à moins qu'elle ne souhaite juste s'assurer que s'agissait d'une erreur qui ne pourrait être reproduite.
Julian sourit et lui répondit simplement :

- Les doses sont gérées par les vétérinaires. Les fléchettes sont triées par fourchettes de poids. Et non, une aurait dû suffire.

Il observa le dinosaure endormi et s'assura rapidement qu'il respirait toujours. Un surdosage était généralement à éviter pouvant provoquer la mort de l'animal.
Concentré sur la peau écailleuse, il poursuivit :

- Au final ils sont comme nous, parfois ils sont plus ou moins sensibles au produit.


Lui en était la preuve vivante. Plus jeune, il avait dû subir une opération suite à une vilaine blessure en mission. On lui avait administré deux injections d'anesthésiant et quinze minutes plus tard, il riait toujours avec les infirmières. Elles avaient fini par l'endormir au gaz. Pour les reptiles, on ne possédait que ces fléchettes. Cela faisait parti des risques et tandis qu'il observait Hill durant quelques secondes, il trouva qu'elle n'était pas vraiment rassurée. Qui l'aurait été ?
Il fallait qu'elle prenne rapidement le plis.

Accroupis à côté de la créature, il caressa le flan, profitant de la somnolence de l'animal. C'était toujours aussi fascinant, toujours aussi incroyable même lorsqu'on les touchait, le cerveau persistait à nous souffler qu'il ne s'agissait que d'un mirage.

- Je dirais une bonne demi-heure, répondit-il enfin en lui tendant l'écran GPS. Vous pouvez les voir en mouvement là, le point bleu qui se déplace. On en profite pour s'assurer qu'il n'y a pas d'autres dinosaures susceptibles de venir mettre le bazar pendant ce temps.

Se redressant, il se planta finalement face à elle.

- C'est vous qui avez détourné son attention ? Juste après mon saut. Qu'avez-vous fait exactement ?

De là où il se trouvait, il n'avait pu voir que la réaction du reptile sans savoir ce qui l'avait provoqué. Alors il voulait savoir s'il avait à faire à une inconsciente prête à se mettre en danger sur une impulsion ou s'il avait à faire à une collègue inventive et rusée, capable de berner aisément les créatures préhistoriques.

L'animal ronfla un peu plus fort, comme s'il prenait une inspiration plus poussée et dans son sommeil, relâcha une glaire de venin qui fondit dans l'humus de la forêt.




_________________
Julian's theme

Les monstres et les fantômes existent.
Ils vivent à l'intérieur de nous et parfois... ils gagnent
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 21/09/2018
✗ Appels a l'aide : 258
✗ JGolds : 9055

✗ Age du personnage : 29 ans
✗ Localisation : Derrière l'oeilleton de mon fusil
✗ Métier : Agent de Sécurité
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 13 Déc - 13:27
Ouais donc j'avais bien supposé qu'il y avait eu un soucis avec les doses des fléchettes. En tant normal je serais allée gentiment dire aux soigneurs de faire un peu plus attention à leur boulot car c'était pas eux qui étaient en première ligne pour ce genre de chose. Mais là je n'en connaissais aucuns donc je m'abstiendrais. Par contre ce qui est sûr c'est que si je devais faire une autre mission de ce genre, j'irais bien leur demander avant s'ils s'étaient pas gourés. Je savais bien qu'on était pas à l'abris d'un animal plus résistant mais là c'est limite si ça ne lui avait rien fait.

"Oui je sais bien, et celui là c'est un du genre résistant."

Faudra penser à le signaler que si jamais il se refait la belle, on sache direct qu'il faut lui en tirer deux pour qu'il aille faire dodo. Ou des plus gros calibres, parce que là franchement c'était pas non plus l'artillerie lourde. En le regardant dormir presque paisiblement, je tentais de me rappeler si j'étais facile à endormir, ça je savais pas et puis j'en avais rien à faire en plus. Une demie heure? eh ben..on avait le temps de se faire une pique nique si l'envie nous en prenait. Je trouvais quand même que c'était assez long alors qu'ils étaient prévenus de notre mission. Je ne dis rien encore une fois je me laissais le temps de tout comprendre avant de réellement juger.

J'observais l'animal à distance. Julian s'était approché et c'est vrai que voir un humain toucher un dinosaure avait quelque chose de surréaliste. Comme voir arriver le dino face à soi , la gueule grande ouverte. Ses griffes n'avait vraiment rien à voir avec tout ce que j'avais pu rencontrer, c'était très impressionnant, l'animal lui même n'était que muscles. J'aurais voulu aller voir ses dents mais bon y'avait des limites à l'inconscience. J'irais me les faire expliquer par un soigneur ou véto.

L'animal se mit à ronfler et à baver...ça me fit sourire amusée. Il faisait réellement un gros dodo. Je vis Julian se relever pour se planter devant moi et me questionner sur pourquoi d'un coup le dino s'était détourné de lui. Bon ...c'était parti pour le remontage de bretelles.

"Oui c'est moi, je lui ai jeté un caillou dans l'oeil. J'ai visé là pour être sûre qu'il réagisse, tous les animaux protègent leurs yeux et je voulais le faire bouger car parfois ça aide à ce que le produit agisse plus vite et ça l'éloignait de vous. Si la diversion du caillou ne marchait pas , j'aurais tiré une fléchette, par contre j'avais pas prévu qu'il vienne vers moi "

Ouais mon plan avait ses failles, mais élaborer un plan en béton armé dans l'urgence était assez délicat.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 14/03/2018
✗ Appels a l'aide : 413
✗ JGolds : 6616

✗ Age du personnage : 29 ans
✗ Métier : Agent d'intervention
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 13 Déc - 23:55
Perspicace la nouvelle recrue. Et oui, celui là était du genre résistant. C'était un phénomène plutôt rare qu'elle se rassure, mais pas impossible comme venait de le prouver le reptile endormi. Il se garda bien de le lui préciser et se contenta de sourire dans son coin. Hill semblait toujours un peu tendue, même à présent que la créature dormait profondément. Il le comprenait après tout, il s'agissait de la première mission de la brune.
Elle avait beau avoir travaillé dans une réserve, entre un tigre et un dinosaure, il y avait tout un monde. Et comme lui, elle observait l'animal même si elle n'osait pas encore le toucher. Cela viendrait certainement avec le temps. La sensation de la peau qui glissait sous la pulpe des doigts était incomparable. Contrairement à ce que l'on pouvait penser, ce n'était ni visqueux ni spécialement froid. Juste à l'exacte température de l'air ambiant et d'une certaine douceur là où les écailles étaient les plus fines.

Face à lui, Hill finit par répondre à sa question, à savoir si elle était responsable du changement d'attitude de l'animal.
Bon sang, elle était si droite pendant qu'elle relatait ses actes qu'on aurait dit Powell en personne. Nul doute que ces deux là s'entendraient bien. La rigueur aurait pu les lier pour la vie, un peu en mode BFF ou une connerie du genre.
Il n'avait pas grand chose à redire au final, l'agent Hill avait agi dans l'urgence et son action n'était pas dénué de sens, même si en l'état, elle avait al jugé le caractère dangereux des conséquences que cela avait pu provoquer.
Julian la laissa s'expliquer sans la quitter des yeux et au fur à et mesure qu'elle parlait, une légère lueur apparut dans les pupilles vert foncé du jeune homme. Un sourire en coin, il répondit :

- C'était assez audacieux, au moins maintenant vous saurez que les dinosaures peuvent rapidement se retourner vers la source de leur ennui. C'est un cerveau reptilien, donc assez instinctif. Ils sont intelligents certes...mais d'expérience, dans l'urgence ou dans une situation incontrôlable, ils vont au plus simple.
Je ne parle pas bien évidemment d'un processus de traque bien rôdé comme la méthode de chasse des vélociraptors. Je pense que vous comprenez ce que je veux dire.


N'importe quel animal pris au piège ou paniqué faisait des erreurs et allait au plus simple pour fuir ou attaquer. C'était une réponse logique à une quelconque agression. C'était a base du cerveau reptilien que tout animal possédait.
A eux donc de faire preuve de plus d'ingéniosité.

A présent, ils avaient une vingtaine de minutes à tuer et les alentours à surveiller. Le temps que le véhicule immense chargé de la cage puisse se mouvoir jusqu'ici. Julian s'installa sur une grosse racine, l'écran de GPS posé sur sa cuisse pour la surveiller. De son sac, il tira une gourde d'eau et en bu une grosse gorgée.

- Alors, reprit-il pour ne pas laisser le silence s'installer trop longtemps. Qu'est-ce qui vous amène à Isla Nublar ? Je veux dire, pourquoi avoir accepté ce poste ?

Après ce que lui avait vécu, il pouvait aisément songer qu'il fallait être fou pour venir de son plein gré sur l'île. Il n'en était rien cependant, lui-même avait accepté de mettre sa vie en danger. Mais il n'avait rien à perdre, ni famille, ni bien. Il ne laisserait aucune trace de son passage dans cette vie sauvage et dévouée.
Et elle ?

_________________
Julian's theme

Les monstres et les fantômes existent.
Ils vivent à l'intérieur de nous et parfois... ils gagnent
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 21/09/2018
✗ Appels a l'aide : 258
✗ JGolds : 9055

✗ Age du personnage : 29 ans
✗ Localisation : Derrière l'oeilleton de mon fusil
✗ Métier : Agent de Sécurité
Voir le profil de l'utilisateur
Hier à 14:09
Cerveau reptilien? rahhh que je n'aimais ces animaux.  Du moins les reptiles qui rampaient...ceux là devait finir en sacs à main ou bottes. J'adorais les animaux mais pas ceux là et je n'avais toujours pas compris leur utilité dans le monde animal.  Plus jeune je n'avais pas peur des serpents, mais me faire mordre par un quand j'étais en Inde avait créé cette phobie. Depuis vraiment je ne pouvais pas les supporter. Mais c'est vrai que la manière dont avait agit le dinosaure était assez caractéristique. Mais je n'étais pas vraiment une grande connaisseuse de ces animaux. Et puis ils étaient pas les ancêtres des oiseaux?  C'était à ne plus rien y comprendre avec ces animaux, ça devait être passionnant de les étudier.  Julian était un bon "prof" si on pouvait l'appeler comme ça. Il expliquait quand il fallait et avec peu de mots, parfait.

" Oui je comprends bien, j'avais surtout pas assez bien pris en compte leur vitesse de déplacement."

J'avais compté sur le fait que l'animal réagisse et se détourne de Julian, par contre je n'avais pas du anticipé sa vitesse.  Comment un animal si lourd pouvait se mouvoir si facilement? maintenant je le voyais endormi et que j'avais remarqué tous ses muscles, je comprenais mieux et je ne referais pas la même erreur deux fois. La technique de chasse des raptors? voilà quelque chose qui m’intéressait au plus haut point de savoir. Bien sur sans être moi même coursée par ces animaux.

Nous étions en pause, à attendre que le paquet soit récupéré. C'était les moments que je détestais le plus. L'adrénaline retombait, mais il ne fallait quand même pas trop s'endormir car le danger était jamais bien loin et c'était sûrement encore plus vrai ici.  On pouvait entendre des cris d'animaux de temps en temps. Je ne savais pas à quels dinosaures ça appartenaient mais peut être qu'un jour je serais capable de le faire. Quand je vis Julian prendre sa gourde pour boire, ça me rappelait que je j'avais un peu faim. Ouais j'avais toujours un petit creux après une  chasse. Je sortis donc une barre chocolatée et mordis dedans.

"Je suis venue ici un peu par hasard en fait. J'étais à un moment de ma vie où j'hésitais  à changer de métier et on m'a parlé de ce poste. J'ai un peu hésité et puis je me suis dis, on a qu'une vie, personne à qui rendre des comptes, autant la vivre à fond."

Version courte, Powell avait eu droit à un version plus détaillée car j'avais senti que c'était nécessaire d'être transparente avec elle. Concernant Blake, c'était un collègue de travail, pour le moment on apprenait juste à se connaitre.

"Si ça dérange pas on peut passer au tu, car le vous me fait bizarre. Et toi tu es là depuis combien de temps? Si j'ai bien compris dans la sécurité vous êtes soit militaire soit policier non? "

Je terminais ma barre chocolatée et rangeait le papier dans mon sac, puis je sortis ma gourde pour boire quelques gorgées.  Le dilo se mit à bouger c'est comme s'il était dans un rêve. Je le regardais amusée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» creation reborns yeux fermés et ensuite ouverts...
» pour renouveler ma garde robe
» [CdA][Mirdhynn] Garde impériale
» La Garde Montée : Forum des éleveurs de Raval
» [Achat] Garde impériale - Que du tallarn !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jurassic World Renaissance ::  :: AREA 4 - LA FORET-
Sauter vers: