AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Suite à l'event de la prise d'otage
merci de lire l'annonce globale
pour permettre de comprendre les changements
effectués après l'event
Pour en savoir plus c'est ici:
ETAT DES LIEUX


 ::  :: AREA 3 - LES PLAINES Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

(DINO) Mission nocturne (Ingrid)

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 26/12/2016
✗ Appels a l'aide : 198
✗ JGolds : 21426

✗ Age du personnage : 30 ans
✗ Localisation : Essayez la jungle
✗ Métier : Equipe de combat
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 26 Aoû - 15:15







Il était tard. Bien tard. Si tard que la nuit était déjà tombée depuis un bon moment. Il devait être plus de minuit et l'obscurité était reine sur l'île d'Isla Nublar. Tout semblait tranquille, tant et si bien qu'on peinait à croire que bientôt, ce ne sera plus le cas. Du côté de l'hôtel du personnel en tout cas, tout était calme. Dans sa chambre, Lance dormait d'un sommeil agité comme à son ordinaire. L'esprit constamment troublé ne lui permettait pas de bénéficier d'un repos digne de ce nom. Dès qu'il fermait les yeux, c'était généralement pour subir le retour du passé. Et puis soudain, le téléphone retentit. Lance s'éveilla en sursaut. Quand il se rendit compte que ce bruit n'était que l'appareil sur la table de nuit, il soupira puis décrocha sans se presser. A l'autre bout du fil, on lui informa qu'il y avait un soucis reptilien au niveau des plaines et que lui et un autre de ses collègues avaient été "choisi" -quel mot !- pour aller s'en charger.

- Tu pourrais être un peu plus précis ?
lança le jeune homme d'un ton las.

Mais on lui répondit qu'il devait déjà se préparer à rejoindre son camarade au garage et qu'on le recontactera pour plus de détail. Lance haussa les sourcils. Génial vraiment ! Il soupira à nouveau volontairement dans le combiné avant de raccrocher sans plus de procès. Alors ça, c'était de l'info. Etre réveillé en pleine nuit aller s'occuper d'un dinosaure, on savait pas lequel, avec un collègue, on savait pas lequel, franchement ! Mais que pouvait-il attendre de ce parc de toute manière ? Ce n'était pas nouveau finalement. L'homme repoussa ses draps et se prépara assez rapidement malgré tout. Voyons le bon côté des choses. Il y avait sûrement un dinosaure qui mériterait une bonne correction. Lance revêtit son blouson de cuir noir, attrapa son sniper et quitta l'hôtel pour se rendre au garage où se trouvaient toute sorte de véhicules.

Personne. Où était donc ce fameux collègue qui avait été, reprenons les mots, "choisi" en pleine nuit pour casser du reptile ? Lance avait sûrement été un peu trop rapide sur ce coup là. Bon bah tant pis, il décida d'attendre un peu. De toute façon, il ne pouvait rien faire sans les autres instructions. Peut-être que son collègue aura plus de détails. En attendant, le jeune New-Yorkais s'occupa en préparant le matériel nécessaire, les talkie et tout le reste ainsi qu'en vérifiant que son fidèle sniper soit opérationnel, le tout adossé à une moto qui traînait là.







_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 05/10/2017
✗ Appels a l'aide : 592
✗ JGolds : 49109

✗ Age du personnage : 43 ans
✗ Localisation : En mission
✗ Métier : Chef de la sécurité
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 26 Aoû - 22:37

• Une dizaine de mois après l'arrivée d'Ingrid •
Mission nocturne
Lance Booker & Ingrid Powell

------------

• "Qu'est-ce que.."fis-je en me réveillant en sursaut, manquant de renverser ma tasse de café froid qui l'avait échappé belle. A tâtons, je décrochais le vieux téléphone qui était il y a quelques secondes encore, quelque part proche de mon oreille : "Powell ? [....] Hm, vraiment ? Oh, je vois. [...] Compris, oui oui je suis déjà en route..." balbutiais-je, la voix ensommeillée en réprimant un bâillement. Je clignais des yeux plusieurs fois en regardant l'écran de mon ordinateur qui était resté allumé et devant lequel je m'étais endormie. Sur la joue, j'avais les traces des papiers étalés devant moi et je mis encore un petit moment avant de revenir à moi, au moment présent. Je plissais les yeux, observant le mail de réponse que j'étais en train de rédiger à une certaine Miss Watson, du service d'adoption. Dans notre précédent échange, elle m'avait clairement fait part de son opposition à ma requête, mais j'essayais tant bien que mal de lui montrer ma bonne foi. Je fermais délicatement le clapet du pc : elle devra patienter encore un peu. De toute façon, je savais ce combat perdu d'avance, comme tous les autres...

Je me levais en tirant la chaise sur le parquet et bus d'un trait le reste de café que je m'étais versé quelques heures auparavant. Il était aigre et véritablement insipide et j'eus un frisson d’écœurement lorsque je l'avalais. Mais il eu le mérite de me sortir quelque peu de ma torpeur.
L'avantage de ne pas m'être couchée était que je n'avais pas réellement à me lever. Il ne me restait qu'à m'équiper du matériel habituel : revolver et tutti quanti, et je quittais l'hôtel pour me rendre au garage, comme indiqué.
En chemin, je pris le temps de replacer quelques mèches échappées de mon chignon à la va-vite et je m'étirais tout en marchant pour au moins donner l'impression d'être opérationnelle. Le fait est que j'avais enchaîné les trois postes cette semaine et que je tirais sans doute un peu sur la corde. Enfin..puisqu'il s'agissait d'une urgence...

Un collègue devait m'accompagner pour cette mission. C'était le protocole ici, le binôme. Par contre, je ne savais pas de qui il s'agissait, ou peut-être étais-je à ce moment-là encore trop ensommeillée pour l'avoir entendu. En tout cas, j'espérais que j'allais pas devoir materner ce coéquipier et lui expliquer la vie. Je n'en avais pas le courage.
Suivant le chemin poussiéreux qui menait au hangar, illuminé par les lampadaires du parc je poussais la porte dans un grincement. Il n'était pas vide et adossé à une bécane, le sniper en main je reconnus :

• "Booker, j'aurais dû m'en douter : Toujours prêt à traquer du paléolithique." dis-je en guise de salut. Je m'avançais et vis qu'il avait déjà tout préparé pour notre escapade. Rapide et efficace. "Code bleu. Le Stégosaure s'est fait la malle." l'informais-je.

On aurait pu tomber sur bien pire, même si ça n'allait pas être du gâteau cette histoire. Cet herbivore pouvait atteindre quelque chose comme neuf mètres pour trois tonnes environ. On faisait bien pâle figure à côté, Lance et moi. Je baillais ostensiblement et posais le regard sur la moto à ses côtés :  "C'est à toi ce bolide ?" lui demandais-je en la désignant d'un mouvement de tête. On pouvait prendre la Jeep mais je l'avais laissé au centre de contrôle hier soir, il faudrait d'abord aller la chercher et faire un détour. Le dinosaure était peut-être immense mais il avait la qualité de ne pas marcher vite. Je crois que ça courrait pas un stégosaure d'ailleurs. J'aurais dû écouter la Dearing lorsqu'elle m'en avait parlé.

CODE BY ÐVÆLING




_________________
Merci pour ces cadeaux :
 
En ligne
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 26/12/2016
✗ Appels a l'aide : 198
✗ JGolds : 21426

✗ Age du personnage : 30 ans
✗ Localisation : Essayez la jungle
✗ Métier : Equipe de combat
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 26 Aoû - 23:06







L'avantage d'être dans la première chambre du premier étage de l'hôtel était au moins que Lance n'avait pas besoin de descendre cinquante escaliers pour se retrouver dehors. C'était bien pour cela qu'il avait choisi cette chambre d'ailleurs. Afin d'être rapide et sur place dès la sortie du lit. Il ne laissait jamais rien au hasard pour être toujours plus efficace. Bon, tout le matériel était prêt. Il n'avait plus qu'à attendre la suite des instructions et surtout la suite de son équipe de deux. Mais son collègue semblait prendre son temps. Enfin, être réveiller en pleine nuit, c'est sûr que ça n'aidait en rien à être réactif. Lance bailla un coup, profitant qu'il n'y ai personne, avant de croiser les bras contre sa poitrine, patientant du mieux qu'il pouvait qu'une autre âme vienne à lui.

Soudain, la lourde porte se fit finalement entendre, attirant l'attention de Lance vers celle qui se présenta à lui. Ah, Powell. Pourquoi pas ? Elle était probablement la collègue qu'il connaissait le mieux et pourtant, ce n'était pas comme s'ils se parlaient souvent. Quoi qu'il en soit, ça lui convenait. Il la savait efficace sur le terrain. Elle ne sera pas un fardeau pour cette mission. C'était toujours mieux que de se farcir une nouvelle recrue -quoi que Ingrid n'était pas l'une des plus ancienne du groupe non plus !- ou encore un type comme Max qui n'avait d'admiration que pour son chien.

- Mouais, enfin c'est pas comme si je me suis porté volontaire non plus, répondit-il en haussant une épaule.

Ca ne l'aurait pas dérangé de rester au plumard pour sa part. Il était sur le point de demander à la jeune femme si elle savait de quoi retournait cette mission mais celle-ci le devança en parlant d'un stégosaure qui s'était échappé. Stégosaure...L'image de cette immonde bête avec une queue à pique et des plaques sur le dos lui revint rapidement. C'était pas censé vivre en troupeau ces trucs là ? Enfin bref, c'était un machin pas très vif d'esprit, herbivore et lent comme une tortue donc ça devrait le faire.

- Et c'est ça leur urgence ? fit-il en haussant un sourcil, eh bah, au moins ça sera vite réglé.

Il se redressa, prêt à partir, tout en se retenant de ne pas bailler lui-même à cause d'Ingrid qui ne s'était pas retenu elle-même ! Vive les réflexes contagieux. Il jeta un regard à la moto quand Ingrid en parlant. Ah, il aurait bien voulu mais non, ce n'était pas la sienne. Il n'avait pas la même chance qu'Owen d'avoir sa propre moto à lui et il comptait bien y remédier un jour.

- Ah non, elle n'est pas à moi. Elle est de la commu.

Communauté en gros. Du parc. Comme la majorité des jeeps par exemple. Il y avait toujours une ou deux motos qui étaient du lot. Plongeant une main dans la poche de son jean, Lance sortit un petit trousseau de clef et le fit tournoyer autour de son index en fixant Ingrid.

- Du coup, j'ai quand même les clefs, fit-il avec un regard pétillant d'allusion pour faire comprendre à la femme son idée.

S'en prendre à un stégosaure à moto allait être un véritable défi. La jeep protégeait mieux des grosses bêtes et la moto allait exposer beaucoup plus les deux protagonistes au reptile.




_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 05/10/2017
✗ Appels a l'aide : 592
✗ JGolds : 49109

✗ Age du personnage : 43 ans
✗ Localisation : En mission
✗ Métier : Chef de la sécurité
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 27 Aoû - 13:56

• Une dizaine de mois après l'arrivée d'Ingrid •
Mission nocturne
Lance Booker & Ingrid Powell

------------

Vite réglé qu'il disait ! Soit il s'était réveillé de la mauvaise hémisphère cérébrale ou il brillait d’inconscience. Certes, le stégosaure n'était pas le plus dangereux des spécimens et nous causerait sans doute que peu de soucis mais, en règle générale, une équipe de cinq n'était pas de trop pour le rendre docile. Un peu comme Blake à vrai dire : il fallait toujours ramer pour lui faire faire quelque chose. Et cette façon de procéder était somme toute, assez éreintant. Alors non, je ne dirais pas que cette affaire sera "vite réglée". Par contre, la nuit elle sera sans doute vite passée, qu'on sera encore en train de crapahuter sur le terrain.
Mais je me gardais bien de lui dire tout ce cheminement, j'étais bien trop fatiguée pour ça. Aussi, je me contentais de hausser une épaule, sans me prononcer.

Suivant mon regard, il secoua la tête en regardant la moto et répondit par la négative. Ah, dommage j'aurai pensé que quelqu'un comme Lance se serait donné les moyens de ne pas dépendre des équipements du parc. Lui qui ne semblait pas trop porté sur l'aspect communautaire ici, ce prétexte était visiblement une bonne excuse que lorsque ça l'arrangeait. Je me détournais pour m’intéresser de nouveau au matériel d'usage et un cliquetis métallique régulier me fit lever les yeux. Un pâle sourire et le regard brillant, Lance faisait tourner un petit trousseau de clefs autour de son index. Je compris bien vite la proposition et regardais brièvement derrière lui : une seule moto, mais nous étions deux...
Un peu prise au dépourvu, je rougis légèrement. Ainsi Booker voulait se la jouer Bonnie and Clyde cette nuit, tel deux échappés en quête de liberté. D'aucuns penserait que c'était risqué au vu de la nature de la mission mais je n'y pensais pas. Une fois l'allusion d'un binôme en formation rapprochée passée, je vis là un signe de la revanche que Lance m'avait promise. J'étais parfaitement réveillée désormais, pas de doutes ! Autant j'avais dicté mes propres règles lors du premier round, j'imagine qu'il souhaitait maintenant disposer de ce privilège.
Privilège que je ne lui laisserais pas, car je supportais de moins en moins jouer le rôle du petit sldat conciliant. J'aimais à diriger les choses et à ce que tout tourne à ma façon. Aussi, je lui pris les clefs des mains et déclarais-je, sans attendre de réponse :

• "Des envies de sensations fortes, hein ? Je prends le volant dans ce cas." assurais-je en refermant la paume de main pour ne pas qu'il puisse me les reprendre. "Si je me souviens bien, tu es plutôt un tireur de l'ombre.."fis-je en faisant allusion à notre dernier entraînement au centre, qui s'était déroulé dans le noir avec des allures de championnat.

CODE BY ÐVÆLING




_________________
Merci pour ces cadeaux :
 
En ligne
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 26/12/2016
✗ Appels a l'aide : 198
✗ JGolds : 21426

✗ Age du personnage : 30 ans
✗ Localisation : Essayez la jungle
✗ Métier : Equipe de combat
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 27 Aoû - 14:19







Ingrid n'avait pas l'air de l'avis de Lance concernant la vitesse à laquelle la mission sera achevée. Mais le jeune homme n'avait pas l'intention de perdre son temps après un stégosaure bête comme ses piques. Il comptait bien finir la nuit dans son plumard. Et puis, Ingrid était plutôt douée dans le domaine. Ils formeraient sûrement un duo digne de ce nom qui coffrera la bestiole rapidement. Enfin, ce n'était qu'une supposition car Lance n'ayant jamais eu de duo avec Ingrid auparavant ne pouvait que s'imaginer la chose. Le jeune homme suggéra alors la moto comme moyen de déplacement, qui n'était pas la plus efficace contre un dinosaure, mais elle était plus rapide, plus discrète et plus maniable et surtout parce que Ingrid l'avait repéré de toute manière. Elle ne pouvait pas nier que l'engin lui faisait de l'oeil.

Mais contre toute attente, la femme saisit aussitôt le petit jeu de clef qui tournoyait devant elle sous le regard un peu pris au dépourvu du jeune homme. Sensations fortes ? Oui, carrément. Lance pouvait faire la tête quand on lui confiait une mission mais cela ne voulait pas dire qu'il rechignait sur l'adrénaline. C'était le seul truc qui pouvait réellement le motiver à bosser finalement, surtout au beau milieu de la nuit. Ingrid semblait déterminé à conduire la bécane. Lance laissa retomber son bras le long de son corps en observant sa collègue qui signala leur récent défi de tir comme excuse, faisant tirer un léger sourire malicieux à l'homme devant elle. Ah c'était ainsi ?

- Puisque tu es si certaine de ne pas être à la hauteur Powell, ce serait cruel de te refuser cette faveur.

Il la taquinait. Même lui s'en étonnait. Il semblerait qu'il n'y avait que avec Ingrid qu'il gardait un caractère plutôt appréciable. Il faut dire qu'il tenait la femme en respect et qu'elle avait un caractère qui lui plaisait également. Elle le respectait tout autant que lui en faisait de même avec elle et ça lui allait très bien. Pour le moment, elle n'avait encore jamais rien fait qui ne déplaise au New-Yorkais alors de quoi se plaindre ? S'écartant de la moto, le jeune homme la désigna à Ingrid pour qu'elle prenne place. Quand ce fut chose faite, il s'installa juste derrière elle et lui glissa dans l'oreille avec un petit rictus :

- J'espère que tu conduis mieux que tu ne tires.




_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 05/10/2017
✗ Appels a l'aide : 592
✗ JGolds : 49109

✗ Age du personnage : 43 ans
✗ Localisation : En mission
✗ Métier : Chef de la sécurité
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 27 Aoû - 16:12

• Une dizaine de mois après l'arrivée d'Ingrid •
Mission nocturne
Lance Booker & Ingrid Powell

------------

Contre toute attente et parce que je ne lui avais pas laissé le choix, Booker dût plier.
Néanmoins, je n'eus pas le temps de tirer profit de cette petite victoire car la remarque tomba, comme un mur et je sentis ma fierté en prendre un coup. J'avais le sentiment qu'il me croyait incapable, même si je savais qu'il essayait de plaisanter et qu'il fallait que j'essaie de participer à la farce. Mais le fait est que j'avais du mal avec ce qu'on appelait "L'humour" : on me le disait souvent mais je n'en croyais pas un mot. J'aimais l'humour, quand j'en étais pas la cible. Point.
Un peu mouchée, je pris le talkie et le mis à ma ceinture sans un mot et la tête haute, bien que la proximité que nous nous apprêtions à avoir ne nécessitait pas son utilisation. Mais j'avais appris à m'attendre à tout imprévu sur l'île, et je préférais être armée -dans tous les sens du terme- si des complications devaient survenir. Au passage, je gratifiais Booker d'un regard réprobateur et fit quelques pas pour enfourcher la bécane.

Je n'avais pas prévu ce raid en moto, je n'étais ni vêtue, ni équipée pour l'occasion. J'espérais ne pas avoir à regretter l'absence de casque, et je remontais la fermeture de ma veste jusqu'en haut pour me prévenir du froid lorsque nous prendrons de la vitesse. Je vérifiais l'arme en ma possession et méticuleuse, je fis un rapide check-up depuis le tableau de bord. Mieux valait prévenir que guérir, lorsque l'on voyait certains collègues avec le matériel. Je ne tolérerais pas de devoir faire le coup de la panne à Lance.
Alors, il prit place derrière moi et inconsciemment, je me crispais. Cette présence dans mon dos m'incommodait. Même si c'était tout de même mieux que d'avoir à m'accrocher à lui. Peut-être que cette sensation désagréable passera lorsque nous seront en pleine action avec le Stégosaure ? Mon malaise s'intensifia lorsque je le sentis se rapprocher pour me parler à l'oreille.
J'eus un tic nerveux au niveau de la mâchoire qu'il ne put voir et fixais la sortie devant moi. D'un coup de clef, le moteur se mit à vrombir soudainement. Abandonnant ma posture de conduite, je me redressais et me tournais à moitié pour lui mettre la télécommande entre les côtes en lui lançant :

• "Il est trop tard pour te poser la question. Rend-toi utile au lieu de dire des âneries : ouvre-donc le hangar. Et tiens-toi, j'ai une autre bête à ramasser." fis-je, cassante. Il fallait pas trop qu'il me chauffe les oreilles, le Booker. C'était un type bien, enfin je crois, ça filait droit en général avec lui mais s'il commençait à me rabattre les oreilles avec ses commentaires à la noix, il allait vite se rendre compte que j'étais encore moins aimable que je n'y paraissais.

La porte coulissante du hangar s'ouvrit lentement et je posais mes mains sur les poignées pour embrayer le moteur. Une fois la hauteur suffisante atteinte, je démarrais vivement pour m'enfoncer dans la nuit noire à la seule lumière du phare avant.

CODE BY ÐVÆLING




_________________
Merci pour ces cadeaux :
 
En ligne
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 26/12/2016
✗ Appels a l'aide : 198
✗ JGolds : 21426

✗ Age du personnage : 30 ans
✗ Localisation : Essayez la jungle
✗ Métier : Equipe de combat
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 27 Aoû - 16:46







Ce n'était une surprise pour personne, pas même pour Lance, de la réaction à ses insinuations cyniques. En soi, Lance n'avait pas tellement d'humour et quand il s'y mettait, peu appréciait en général ses remarques sarcastiques. Mais ça ne l'empêchait pas de les lancer. Quand il le faisait pour s'amuser, se moquer, se venger et être méchant, il s'y mettait à fond. Et ça pouvait vite dégénéré s'il avait affaire à un autre caïd. Mais quand il ne faisait que taquiner, comme maintenant, alors ça ne durait jamais longtemps. Une ou deux répliques histoire de marquer le coup et puis c'est tout. Il réservait les joutes verbales pour chercher des noises. Mais ces dires face à Ingrid n'étaient en rien de la provocation ou de la méchanceté. Mais il avait prévu qu'elle le prenne mal. Il commençait à bien la connaître maintenant. Et c'était justement les attitudes renfrognées de sa collègue qui le poussait à la vanner plus d'une fois. Parce qu'il s'en amusait. Mais il connaissait ses limites et ne voulait pas non plus être considérer comme un salaud par cette dernière. Alors il s'en tiendrait à quelques mots sans plus.

Il garda néanmoins un sourire amusé en voyant la jeune femme le devancer pour accéder à la moto. Manque de chance pour Ingrid, c'était bien sa rogne qui offrait à Lance le divertissement qu'il avait cherché avec ses remarques. Dommage qu'elle ne les partageait pas car elle serait la seule à bouder des deux pour une fois. Elle vérifia tout son matos, chose que Lance avait déjà fait de son côté et donc ne risquait pas de refaire. Une fois suffisait. Il attendit qu'elle termine avant de prendre place. Bien qu'il n'y eu aucun échange, Lance n'était pas non plus particulièrement à l'aise derrière Ingrid. Peut-être qu'il l'était un peu plus qu'elle malgré tout. Disons que cette proximité le dérangeait un peu certes, mais l'idée de ne pas être au volant également. Néanmoins, il devait peser le pour et le contre et si les rôles avaient été inversé, la gêne n'en aurait été que plus grande. Jamais il n'aurait autorisé sa collègue à s'accrocher à lui, en dépit de tout ce qu'il pouvait bien vouloir d'ailleurs. Sa mère lui avait longtemps conseillé un psy à ce sujet mais bon. Il garda le sourire quand Ingrid lui envoya la commande de la porte du hangar qu'il rattrapa aussitôt. Ouh, pas contente la Ingrid ! Mais Lance en avait fini avec ces remarques de toute façon. Contrairement à ce qu'on pourrait croire, il n'était pas particulièrement exaspérant. Il n'était pas insistant et ne comptait pas ennuyé Ingrid plus longtemps en faisant des allusions à des événements du passé.

Le jeune homme actionna le mécanisme pour ouvrir le garage. Il s'accrocha également comme le conseillait sa collègue mais il ne devait pas trop s'habituer non plus à agripper ses mains quelques part. Après tout, il aura besoin d'une pour fermer la porte après leur passage et de deux pour utiliser son sniper si jamais l'occasion se présentait. Ce n'était pas tellement une nouveauté pour le New-Yorkais qui avait déjà eu l'occasion d'utiliser une arme en étant en voiture ou à moto. Ca, il en avait fait des cabrioles dans ce parc mais également quand il était dans les forces de l'ordre. Très vite, les lumières du garage laissèrent place à l'obscurité de la nuit. Dès la porte passé, Lance actionna le bouton pour la refermer derrière la moto. Les voilà à présent partis en direction des plaines à la recherche d'une bête énorme qui devrait être facilement repérable, même de nuit.

- Est-ce qu'ils ont pu te dire où la bestiole a été repéré pour la dernière fois ? demanda t-il durant le chemin en haussant la voix pour se faire entendre de sa collègue malgré le bruit de la moto et du vent dans les oreilles.



_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 05/10/2017
✗ Appels a l'aide : 592
✗ JGolds : 49109

✗ Age du personnage : 43 ans
✗ Localisation : En mission
✗ Métier : Chef de la sécurité
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 28 Aoû - 10:52

• Une dizaine de mois après l'arrivée d'Ingrid •
Mission nocturne
Lance Booker & Ingrid Powell

------------

Il n'avait pas répliqué à mon invective et comme je lui offrais mon dos comme seule considération, il s'exécuta et ouvrir le hangar. De mon côté, je serrais les jambes de part et d'autre de la moto, heureuse de constater que Booker avait trouvé un autre moyen pour tenir la route que de poser ses mains sur moi. Je pense que je ne l'aurait pas accepté, ce n'était pas concevable. Peut importe l'alternative, tant que je n'avais pas à me soucier de lui, cela me conviendrait très bien.

Pour l'heure, je traversais doucement le parc à une allure raisonnable. Je ne voulais pas risquer de réveiller l'ensemble du personnel et d'avoir des remontrances demain au réveil. Je frissonnais contre la brise nocturne qui s'infiltrait au-travers de ma veste légère et plissais les yeux pour me diriger vers la nurserie. Je n'avais pas dit à Lance où nous allions, d'ailleurs celui-ci ne l'avait pas demandé et il n'avait d'autre choix que de subir ma destination. Il était bien silencieux à l'arrière et je me demandais bien ce qu'il était en train de se dire.  
Alors que nous atteignons la limite de la barricade qui nous séparait des plaines de l'île, il me demanda finalement où le dinosaure avait été vu. Je mis pied à terre, et ouvris ma veste à-demi pour en sortir mon badge.

• "Elle traversait l'espace des Girosphères et se dirigeait vers le port. L'appel du large, j'imagine." fis-je, en faisant biper mon pass. Une fois la reconnaissance effectuée, je repris place à l'avant et attendis patiemment que les lourdes barrières s’ouvrent pour nous céder le passage. Je regardais l'arme à ma hanche, que je sentais reposer contre ma jambe lors des virages. Comment allons-nous procéder une fois face à la bête ? Un énergumène de cette taille n'allait pas être aisé à maîtriser ! Et comment avait-elle donc fait pour bouger ses écailles par là ?

Je décidais d'y réfléchir pendant la traversée et sans un regard en arrière, je mis les gaz hors des frontières clôturées.

CODE BY ÐVÆLING




_________________
Merci pour ces cadeaux :
 
En ligne
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 26/12/2016
✗ Appels a l'aide : 198
✗ JGolds : 21426

✗ Age du personnage : 30 ans
✗ Localisation : Essayez la jungle
✗ Métier : Equipe de combat
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 28 Aoû - 12:11







Le trajet s'avéra silencieux, si on ne comptait pas le son du moteur qui n'était pas encore poussé à fond dans l'enceinte du village. Ingrid était prévenante. Elle ne souhaitait visiblement pas attiré l'attention sur leur sortie nocturne. Ce n'était pas une mauvaise idée. Autant ne pas commencer à inquiéter les autres d'un dinosaure évadé. C'était sûrement pour plus de discrétion que seulement deux membres de la sécurité avaient été mis sur cette mission. Les plus robustes, ce qu'en jugeait Lance sans se vanter.

Le jeune homme avait pris soin de bien fermer son blouson de cuir avant de monter derrière Ingrid, sachant très bien quel effet avait le vent lorsqu'on était à pleine vitesse. Même s'il n'avait pas sa propre moto ici, il en avait déjà conduite et plus d'une. Il ne s'inquiétait pas réellement des capacités de conduite d'Ingrid en vérité malgré sa dernière remarque. Parce que disons le clairement, lui-même était ce qu'on appelait couramment un fou du volant. En voiture ou à moto, il ne fallait pas avoir peur des sensations fortes quand c'était lui qui conduisait ! Non pas qu'il conduisait mal, bien au contraire. C'était un as du volant, mais il adorait la vitesse et l'adrénaline. Quand il était dans la police, les courses poursuites en voiture dans les rues de la grosse pomme était ce qu'il préférait le plus !

Au bout d'un moment, la moto arriva aux barrières qui séparait la civilisation du sauvage. Lorsque Ingrid descendit de l'engin, Lance resta auprès de la bécane en écoutant la réponse de sa collègue sur le stégosaure en fuite, se remémorant la carte de l'île pour se repérer par rapport aux girosphères. Cette atroce boule à hamster ! Il fronça légèrement les sourcils. Le port ? Pas bon signe tout ça. Même à cette heure ci, il pouvait y avoir des gens qui y traîne pour x ou y raison qui les poussait à faire des heures supplémentaire du côté des stocks et zone d'inventaire. Et quand bien même, l'animal avait de quoi faire des dégâts là-bas et ce n'était pas souhaitable. Le port était la seule zone abordable de l'île par la mer. Il serait préférable qu'il reste intact.

- Espérons qu'on parvienne à la stopper avant qu'elle n'atteigne son but alors, répondit le jeune homme pendant qu'Ingrid reprit place sur la moto et quitta finalement la zone habitable de l'île.

Il ne sera pas facile de remettre la bestiole dans le droit chemin. Les stégosaures étaient cons comme des enclumes en plus d'être dangereux quand ça décidait de passer à l'action. Une fois était sûre, Lance n'avait pas l'intention de risquer la vie d'Ingrid pour une chose aussi débile. Si la bête ne se tenait pas tranquille, il lui réglerait son compte.




_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 05/10/2017
✗ Appels a l'aide : 592
✗ JGolds : 49109

✗ Age du personnage : 43 ans
✗ Localisation : En mission
✗ Métier : Chef de la sécurité
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 29 Aoû - 13:09

• Une dizaine de mois après l'arrivée d'Ingrid •
Mission nocturne
Lance Booker & Ingrid Powell

------------

Cette fois, le vrombissement de la moto rompit le silence de la nuit.
Nous quittions les clôtures, je n'avais de ce fait plus de raison d'être prévenante avec qui que ce soit, ni même de ménager ma conduite. Une mèche rebelle s'était détachée de mon chignon et me fouettait le visage tandis que je plissais les yeux pour y voir mieux. Il était difficile de distinguer quelques chose, le vent froid me piquait les yeux et je clignais plus souvent qu'à l'accoutumée. J'étais raide au volant, tant par la concentration que le mettais qu'à cause de mes muscles gelés sous la fine couche de vêtements.
Faisant fit des aléas du parcours, je traversais les espaces verts en ne contournant les gros obstacles que si nécessaire. Du reste, je fonçais à pleine vitesse devant parfois manier les petits sauts qui résultaient de roches ou branchages éparses.

Je repensais aux paroles de Booker. C'est vrai qu'un dinosaure de cette envergure pouvait faire de nombreux dégâts : matériels et humains. Même s'il était de nature pacifique, le fait qu'il ait décidé de fuguer pour voir si l'herbe était plus verte ailleurs représentait une menace. Il faut dire que, depuis le décès de Jason Brown, j'avais un tout autre regard sur ces créature d'un autre temps. Souvent, je revoyais les images du massacre qui s'était déroulé sous mes yeux et jamais je n'oublierai la violence des faits. Jusque là je n'avais fait qu'écouter les récits des autres concernant l'ancien parc sans réellement mesurer la portée de leurs paroles. J'étais de celle qui souhaitaient voir pou le croire. C'était malheureusement chose faite...

Pour le moment aucune trace du mastodonte et c'était bien étrange d'ailleurs. On aurait dû l’apercevoir de loin normalement.

• "Hé !" hélais-je sans plus de sommation à l'arrière et d'une voix forte, pour que Lance m'entende."Ils t'ont rien dit sur le spécimen à aller pêcher ? Ils se sont peut-être trompés de bestiole !"

Il paraissait en-effet bien étrange que nous ne l'ayons pas déjà croisé. J'accélérais et regardais d'un air méfiant les quelques 155km/h qu’affichait mon compteur. Je crois bien qu'il y avait un problème dans l'équation car nous étions déjà loin des limites du village...

CODE BY ÐVÆLING




_________________
Merci pour ces cadeaux :
 
En ligne
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 26/12/2016
✗ Appels a l'aide : 198
✗ JGolds : 21426

✗ Age du personnage : 30 ans
✗ Localisation : Essayez la jungle
✗ Métier : Equipe de combat
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 29 Aoû - 13:51






Lance était le genre de personne plutôt résistante à bon nombre de choses. A la douleur, aux coups mais aussi aux températures. Aussi, le vent froid qui fouettait son visage et qui tentait de passer par le col de sa veste jusqu'à sa peau ne le dérangeait pas tellement. Moins qu'Ingrid en tout cas. Niveau condition physique, il pouvait encaisser bien pire. Il avait toujours encaisser les souffrances de la vie depuis son plus jeune âge alors maintenant, il semblait paré au pire et capable d'affronter n'importe quoi.

Ingrid avait poussé le bolide à fond maintenant qu'ils n'étaient plus dans le village. Lance s'accrochait du mieux qu'il pouvait, sentant son sniper lui tambouriner le dos à chaque ricochet de la moto sur le sol. Les voilà qu'ils n'étaient plus sur une route stable. Les plaines, bien que plates, avaient un relief néanmoins capable de secouer une moto. Entre les cailloux, les rochers, les branches, les nids de poule, les collines et bien d'autres, ce n'était pas un trajet tranquille qui se faisait. Et la vitesse redoublait à chaque fois l'effet d'un obstacle sous les roues. Mais cela ne dérangeait pas le New-Yorkais, tout autant habitué à en faire de même quand c'était lui qui était au volant d'un véhicule. Bien au contraire, l'effet lui était plaisant.

Soudain, Ingrid l'interpella. Malgré le vent dans ses oreilles, Lance parvint à l'entendre. Elle était inquiète. Le dinosaure pourtant imposant restait hors de vue. Elle ne lui en faisait pas part mais rien qu'en l'écoutant, le jeune homme pouvait deviner son ressenti. C'est vrai que c'était un peu bizarre mais il ne s'en faisait pas plus que ça. Il pouvait y avoir bon nombre d'explication à ça. Ou alors c'étaient les informations d'Ingrid qui étaient erronées.

- Ah non, moi on ne m'a rien dit, répondit-il, il semblerait que tu as été désigné pour tout savoir.

Il y avait de quoi être frustré. A croire qu'on ne lui faisait pas confiance. Mais au téléphone, on lui avait juste dit de ramener sa tête au garage pour une mission. Et Ingrid lui avait donné le reste des indications. Ce n'était certainement pas lui du coup qui pourrait répondre aux interrogations de sa collègue. Le New-Yorkais regarda un moment les paysages défilés à toute vitesse autour de lui.

- Peut-être qu'il est retourné d'où il venait, suggéra t-il, ou alors il est déjà au port.




_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 14/11/2016
✗ Appels a l'aide : 19
✗ JGolds : 39020
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 29 Aoû - 18:19


STÉGOSAURE


Le Stégosaure No.2 regarda ses congénères, impassible comme à l'accoutumée. Ses deux voisins de clôtures étaient avachis de tout leur long et dormaient à pattes fermées. Mais 02 lui, n'avait pas sommeil.
Sous la lumière de l'astre lunaire, 02 rêvait à l'ancien temps : celui où l'île était sienne.
Il était le plus petit des trois : Pourtant, il était déjà fier de ses 8, 7 tonnes ! Mais c'était aussi le plus malin du trio et il le faisait ardemment voir dès qu'un humain passait par là.

Ce n'était pas facile tous les jours, la cohabitation. Toujours l'herbe à brouter et jamais la carrure pour atteindre les plus vertes du haut de l'arbre, les plus tendres, les plus goûtues ! Alors, 02 jeta un œil vers cette barricade qu'on leur avait mise et se dit que, puisque les autres ne le croyaient pas capable, il allait leur démontrer que malgré tout, il savait se débrouiller dans la vie !
Lourdement, il se releva et se traîna vers le coin ouest. Lentement mais sûrement, il se dressa sur ses pattes arrières et s'appuya sur le béton gris et triste. Alors, il tendit le cou et tenta d'attraper les feuilles de laurier qui dépassaient. Il essaya encore et encore, si bien que tellement obnubilé par son appétit titanesque, il ne vit pas la façade se fissurer.  Au prix d'un dernier effort, il ferma sa gueule sur le Saint-Graal mais n'eut pas le temps de mastiquer que le mur s'effondra sous son poids.

Il regarda son oeuvre, indifférent au désastre et mâchonna son repas. Il vit alors que là-bas, les branches étaient plus basses et que ça le fatiguerait moins de devoir s'en saisir. Alors il avança, tout naturellement et c'est ainsi qu'il quitta l'enclos et ses deux colocataires.

02 se régalait de redécouvrir la diversité culinaire de l'île. Il goûtait à tout ce qui se trouvait sur son passage, mélangeant les sèves et les couleurs. Si bien qu'il finit par arriver dans un endroit où la terre était plus meuble et friable. Il n'était jamais venu par ici, et tout compte fait, c'était plutôt pas mal comme planque. Oh, oh mais...serait-ce ?? Ouiiii un beau cognassier !
Aussi vite que lui permettait sa condition de Stégosaure, il avançait toujours plus loin jusqu'à son prochain entremet. Quand soudain, la terre se déroba sous lui et qu'il tomba dans une crevasse, non loin du port...  

Pnj : Ingrid

_________________
PNJ Dino
Je suis le compte
PNJ pour jouer un dinosaure, non un joueur, pour toute question, envoyer un mp à Claire Dearing.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 05/10/2017
✗ Appels a l'aide : 592
✗ JGolds : 49109

✗ Age du personnage : 43 ans
✗ Localisation : En mission
✗ Métier : Chef de la sécurité
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 30 Aoû - 13:19

• Une dizaine de mois après l'arrivée d'Ingrid •
Mission nocturne
Lance Booker & Ingrid Powell

------------

Bien qu'il ne put le voir, sa remarque avait eu le mérite de m'affubler d'un large sourire. Alors comme ça, monsieur Booker, on était jaloux ? Il était dommage que je ne puisse me retourner pour observer son visage, sans doute légèrement mouché par cette constatation. Je n'y avais pas pensé au moment où j'avais eu l'appel mais, maintenant que Lance le soulignait de cette façon, j'étais plutôt flattée de la situation. Il est vrai que j'aimais à avoir les responsabilités et à prendre les choses en mains et le fait d'être en possession d'éléments uniques me faisait me sentir importante. Et c'était un sentiment somme toute assez agréable.

Une nouvelle secousse me fit revenir à ma conduite et au complément de réponse de mon passager. Je répondis pas un grognement peu convaincu. Bien que les Stégosaures ne soient pas réputés pour être les plus intelligents, il était peu probable qu'il ait subitement décidé de faire demi-tour pour retourner à sa clôture. La seconde conjecture était déjà plus plausible et c'est pourquoi je bifurquais en diagonale en direction du port.

Alors, je tapotais rapidement le talkie accroché à ma taille, conduisant d'une main et ordonna à Lance :
•"Dis-leur qu'on va au port, on quitte la zone car dans les plaines c'est RAS."
Nous l'allions pas tarder à changer de décor mais même si piloter sur ces surface plutôt planes était un excellent terrain de route, cette zone s'étendait tout de même sur de nombreux miles.

Le vent battant à mes oreilles je devait me focaliser sur l'étroit faisceau de lumière que mon phare avant projetait quelques mètre au-devant. Quelqu'un d'efficace aurait sans doute multiplié les chances de succès en allumant sa lampe torche pour vérifier les voies latérale...mais pour le moment, Booker ne s'était contenté que de profiter de la promenade. Aussi ne devais-je compter que sur moi-même. Comme d'habitude. Le sol était meuble ici, signe que nous nous rapprochions des côtes. Le poussais un peu plus la bécane pour ne pas risquer l'embourbemenT. Puis soudain, je tendis le bras devant moi et m'écriais :

•"Le voilà ! Et ça ne s'annonce pas comme une partie de plaisir !"

En effet, le dinosaure avait glissé de moitié dans une crevasse et seuls sa tête, son long cou et ses deux pattes avant était libres. Je ralentis progressivement et finis par couper le moteur et mettre la béquille. Puis j'observais la scène, dépitée. La nuit va être encore bien longue...

CODE BY ÐVÆLING




_________________
Merci pour ces cadeaux :
 
En ligne
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 26/12/2016
✗ Appels a l'aide : 198
✗ JGolds : 21426

✗ Age du personnage : 30 ans
✗ Localisation : Essayez la jungle
✗ Métier : Equipe de combat
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 30 Aoû - 16:11






De la jalousie ? Pas tellement en vérité. Certes, avec ce genre de propos, c'est que Lance se demandait vraiment si on lui faisait confiance ou non. Quand il s'agissait de chasser le dino, il aimerait bien être au courant de tout, histoire de ne pas se planter. Mais les responsabilités ne l'intéressaient pas. Il le savait, ce n'était pas un leader. Donner des ordres n'était pas une chose qu'il aimait particulièrement. Il préférait suivre les instructions qu'on lui donnait ou mieux encore celles qu'il s'imposait à lui même et à lui seul. Cela dit, ce n'était pas une raison pour lui donner une moitié d'informations. Comment les gens voulaient qu'il bosse correctement si on lui disait pas tout ? Contrairement à Ingrid, l'homme n'aimait pas les responsabilité mais il n'aimait pas non plus être mis à l'écart, se disant que ça pouvait poser problème surtout quand il s'agissait de coopérer en équipe. A partir de là, autant de laisser faire seul et puis c'est tout.

Ingrid n'avait pas l'air de partager l'avis du jeune homme. Mais bon, qui sait ce qui pouvait se passer dans la tête d'un reptile après tout ? Il aurait très bien pu retourner en arrière, sur l'appel du groupe par exemple, étant donné que ces animaux étaient plutôt grégaires. Quand la moto vira de bord, Lance comprit que sa collègue avait préféré opter pour vérifier sa seconde hypothèse. Ce n'était pas plus mal. Il était plus grave que le dinosaure soit au port plutôt que de retour chez lui. Autant s'assurer du pire d'abord. Lance observait toujours les alentours durant le trajet. Une masse énorme visible dans la nuit sera la première suspecte d'une présence de reptile préhistorique. C'est alors que Ingrid lui suggéra de prévenir les autres de leur changement de cap. Franchement, est-ce vraiment nécessaire ? Ils s'en fichaient sûrement pas mal du moment que la mission réussissait. Il soupira. Mais la balade en moto n'était pas tellement le meilleur endroit ni le meilleur moment pour imposer son point de vue alors il décrocha le talkie qu'il avait à sa propre ceinture.

- Ici agent Booker. Aucun signe de votre satanée bestiole dans les plaines. Powell et moi nous rendions au port où elle semble s'être dirigée. Terminé.

Pas très professionnel tout ça, mais il s'en moquait bien. Il raccrocha l'appareil à sa ceinture, espérant que les autres avaient quand même reçu le message malgré le bruit du vent et du moteur. Soudain, Ingrid le repéra. Lance regarda dans la direction pointée. Mais il n'y avait qu'une fois la moto arrêtée que l'on pouvait mieux se rendre compte de la situation. Une fois stoppée, le jeune homme descendit du véhicule avant de constater l'animal coincé dans un trou, agité qu'il était à essayé d'en sortir. De quoi prouver à Lance la stupidité de ces bestiaux franchement. L'agent s'approcha non loin du bord de la crevasse et posa ses mains sur ses hanches en observant la créature.

- Mais qu'il est con. Regarde un peu dans quoi il s'est fourré.

Il soupira en contemplant la scène puis fit volte-face vers Ingrid, désignant la créature d'un geste de la main.

- Comment on va sortir ce truc de là maintenant ? Faudrait appeler un camion de remorquage parce que je doute qu'on ai le matos nécessaire pour ça.

Son regard se braqua un instant sur la malheureuse moto avant de se tourner à nouveau vers le stégosaure. Il secoua doucement la tête d'un air las.

- C'est quand même pas futé ces machins... marmonna t-il plus pour lui même qu'autre chose.




_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar
✗ Sur l'ile depuis le : 05/10/2017
✗ Appels a l'aide : 592
✗ JGolds : 49109

✗ Age du personnage : 43 ans
✗ Localisation : En mission
✗ Métier : Chef de la sécurité
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 30 Aoû - 23:10

• Une dizaine de mois après l'arrivée d'Ingrid •
Mission nocturne
Lance Booker & Ingrid Powell

------------

Lance s'était approché du bord et je l'entendis pester à quelques pas de moi. J'avouais que moi-même je ne savais pas comment procéder pour sortir le lézard de son trou. J'allumais ma lampe torche pour la braquer sur le spécimen.Je hochais la tête : c'est vrai que pour le coup, rien de comparable avec les protégés d'Owen. S'en était même désespérant ! Je fis les cent pas et contournais la créature pour mieux comprendre la situation. Ce n'est pas en restant planté comme un bienheureux les mains sur les hanches que la situation allait changer.

•"Peut-être..." répondis-je à son idée, absente.
La lampe au sol, je cherchais quelque chose -n'importe quoi- qui pourrait m'aiguiller tout en veillant à ne pas approcher le Stégosaure plus que de raison. Ses grandes pointes dressées vers le ciel étaient plutôt inquiétantes, tout comme les griffes collées au bout de ses pattes. J'avais peur qu'une telle intervention dure toute la nuit car le temps d'attendre les équipes de soutient et de procéder à l'intervention, nous avions de quoi nous lamenter ! Alors, je fronçais les sourcils et éclaira une lourde branche, à-moitié dévorée, issu du cognassier du-dessus de nous. "Attends voir..." fis-je sans m'adresser à Lance particulièrement. Je suivis les larges empreintes sur quelques mètres et ne pus réprimer un rictus navré en comprenant quelles avaient été les intentions du dinosaure. "Oh mais : sérieusement ?Tout ça pour festoyer à l’œil ?" La piste était parsemée de divers feuillages, parfois à moitié ingérées. Je retournais vers Lance et lui montra ma découverte avant de balancer - à quelques centimètre de la tête du goinfre- la branche dans le trou, rageusement.
•"Voilà. On se décarcasse pour un énergumène qui avait juste envie de voler dans le frigo la nuit : On aura tout vu !"

Je croisais les bras et soupirais, exaspérée. Mais pour qui nous prenait-on ? Des nurses animaliers ? Le menton en l'air, je décidais une nouvelle fois de regarder cette crevasse terreuse. De toute façon, il fallait bien faire le travail, n'est-ce pas ? Comme l'avait souligné Lance, nous n'avions pas le matériel pour le tracter et ni pour creuser d'ailleurs. J'aurais bien été d'avis de le laisser là, mais je culpabilisais de nuire au bon fonctionnement du parc.
Alors, je remarquais une issue -peut-être- de l'autre côté du monstre. Je m'approchais en faisant signe à mon collègue. Puis j'eus une moue mi-incertaine, mi-soulagée. Je regardais Lance pour lui expliquer mon idée :

•"Tu vois cette ouverture là, sous sa queue ? L'inclinaison semble moins abrupte de ce côté...Mais c'est bien trop étroit pour qu'il puisse se retourner. Peut-être qu'en l’appâtant avec ce truc, on arriverait à le faire reculer ?" fis-je en montrant les grandes branches du cognassier. Enfin, sous réserve que l’écailleux veille bien bouger.

C'était l'une des idées des plus singulières, des plus incertaines et sans doute des plus incongrues que j'avais jamais élaboré. Et je n'étais même pas certaine d'aboutir à ce que je voulais. Mais présentement, je n'avais pas d'autre illumination...

CODE BY ÐVÆLING




_________________
Merci pour ces cadeaux :
 
En ligne
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  SuivantVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Missions 3 : Jardin aquatique => Le préféré de Mamie + Spectacle nocturne + Pierre le shérif + Camomille la canne + Régime detox
» [Software] Topic de discussion du jeu "Mission Von Nebula"
» [Blog] LEGO Actu 2011 : nouvelle mission, nouveaux gangsters !
» Samedi 19 Juin - Nocturne Zombies : Death Camp - Belcodène
» ====ORDRE DE MISSION=====

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jurassic World Renaissance ::  :: AREA 3 - LES PLAINES-
Sauter vers: